Etats-Unis : dénoncer les "fausses cliniques d'avortement"

Vérifié
Aux États-Unis, ces "centres pour grossesse non désirée" sont prêts à tout pour convaincre de ne pas avorter, quitte à se faire passer pour des cliniques d'avortement et mentir à leurs "patients"
Vérifié Aux États-Unis, ces "centres pour grossesse non désirée" sont prêts à tout pour convaincre de ne pas avorter, quitte à se faire passer pour des cliniques d'avortement et mentir à leurs "patients" © Les Observateurs de France 24

Alors que le droit à l'avortement recule aux États-Unis depuis la révocation de l'arrêt Roe v. Wade le 24 juin dernier, les défenseurs du droit à l'avortement alertent plus que jamais sur le phénomène des "fausses cliniques", des établissements qui peuvent ressembler à s'y méprendre à des centres médicaux, mais qui en réalité sont tenus par des militants anti-avortements.