Arabie saoudite : quatre Ouïghours risquent une extradition vers la Chine

Le 9 avril, une femme ouïgoure, Buheliqiemu Abula, a enregistré une vidéo d'appel à l'aide à l'arrière d'un camion de police en Arabie saoudite. Arrêtée arbitrairement avec sa fille, elle risque l'extradition vers la Chine.
Le 9 avril, une femme ouïgoure, Buheliqiemu Abula, a enregistré une vidéo d'appel à l'aide à l'arrière d'un camion de police en Arabie saoudite. Arrêtée arbitrairement avec sa fille, elle risque l'extradition vers la Chine. © Observateurs

Le 9 avril, une vidéo d'appel à l'aide est apparue sur les réseaux sociaux : Buheliqiemu Abula, une femme ouïghoure, se filme avec sa fille de 13 ans à l'arrière d'un véhicule de police, en Arabie saoudite. Elle explique que les autorités saoudiennes sont sur le point de les renvoyer en Chine. Selon plusieurs ONG, quatre Ouïgours ont été arrêtés arbitrairement en Arabie saoudite et risquent maintenant d'être extradés vers la Chine.