“Myanmar Witness” : le projet qui documente les violations des droits de l’homme en Birmanie

Myanmar Witness utilise des outils libre d'accès comme Google Maps pour authentifier des vidéos et des photos lors des manifestations contre le coup d'État en Birmanie.
Myanmar Witness utilise des outils libre d'accès comme Google Maps pour authentifier des vidéos et des photos lors des manifestations contre le coup d'État en Birmanie. © Google Maps/Observers

Neuf mois après le coup d'État en Birmanie, des milliers de photos et de vidéos ont émergé sur les réseaux sociaux, documentant la réponse du gouvernement militaire aux manifestations. Le projet "Myanmar Witness" tente d’archiver et de vérifier ces images, pour documenter les violations des droits de l’homme dans le pays et réunir des preuves.