Espagne : aux îles Canaries, des migrants toujours dans l'impasse

Mi-avril, notre rédaction a été contactée par des migrants se trouvant dans un centre de quarantaine aux conditions précaires sur l'île de Fuerteventura, sur l'archipel espagnol des Canaries.
Mi-avril, notre rédaction a été contactée par des migrants se trouvant dans un centre de quarantaine aux conditions précaires sur l'île de Fuerteventura, sur l'archipel espagnol des Canaries. © Observateurs

En 2020, plus de 23 000 migrants partis des côtes africaines sont arrivés aux îles Canaries, un archipel espagnol. Mais certains sont toujours bloqués sur place, dans des conditions parfois difficiles. Le gouvernement espagnol assure que les îles Canaries ne sont pas des "îles prisons" et accélère les transferts vers d'autres régions espagnoles. Sur les quatre premiers mois de l'année 2021, au moins 4 300 migrants ont ainsi été envoyés en Espagne continentale. Sur l'archipel, dans les structures officielles, il ne resterait que 7 000 migrants, dont près de 2 000 mineurs.