Covid-19 : aux États-Unis, les violences racistes contre les Asio-Américains en hausse

Russel Jeung, professeur d’études asio-américaines à l’Université d’État de San Francisco, est le co-fondateur de Stop AAPI Hate, une initiative qui documente les violences et le harcèlement contre les Asio-Américains et Polynésiens aux États-Unis.
Russel Jeung, professeur d’études asio-américaines à l’Université d’État de San Francisco, est le co-fondateur de Stop AAPI Hate, une initiative qui documente les violences et le harcèlement contre les Asio-Américains et Polynésiens aux États-Unis. © Observateurs

Ces derniers mois, plusieurs vidéos montrant des citoyens américains d'origine asiatique, souvent âgés, se faire agresser physiquement et insultés sont devenues virales sur les réseaux sociaux. Ces images illustrent une réalité : la hausse des violences racistes envers les Asio-Américains depuis le début de la pandémie de Covid-19.