Iran : câlins et bonbons gratuits dans les rues pour réconforter "une nation triste"

Deux jeunes femmes proposent des câlins gratuits aux passants à Téhéran, en octobre 2022.
Deux jeunes femmes proposent des câlins gratuits aux passants à Téhéran, en octobre 2022. © DR

Des vidéos montrent des jeunes Iraniens offrir des câlins à des passants, sur le principe des "free hugs" qui ont essaimé un peu partout ces dernières années. D'autres distribuent des friandises, ou proposent des "checks" de la main à qui le veut : des gestes qui visent à insuffler énergie et réconfort à une jeunesse particulièrement impliquée dans les manifestations contre le régime depuis le 16 septembre. 

Publicité

Des manifestations secouent l'Iran depuis la mort de Mahsa Amini, 22 ans, à la suite de son arrestation par la police des mœurs qui lui reprochait de ne pas avoir assez couvert ses cheveux. Les femmes et les jeunes y jouent un rôle prépondérant. Au moins 215 manifestants ont été tués selon l'ONG Iran Human Rights (IHR), dont 27 avaient moins de 18 ans.

Retrouvez tous nos articles sur la situation en Iran ici