INTOX

Non, cette vidéo ne montre pas un accident dans un site d'enrichissement d’uranium en Iran

Captures d’écran d'une vidéo qui a émergé le 7 juillet sur les réseaux sociaux et montrant un employé disparaître après une brève explosion dans une usine. Des internautes affirment qu'il s'agirait d'un accident dans un site d'enrichissement d'uranium en Iran, alors qu'il s'agit en fait d'un accident survenu dans une usine en Chine le 8 mars 2018.
Captures d’écran d'une vidéo qui a émergé le 7 juillet sur les réseaux sociaux et montrant un employé disparaître après une brève explosion dans une usine. Des internautes affirment qu'il s'agirait d'un accident dans un site d'enrichissement d'uranium en Iran, alors qu'il s'agit en fait d'un accident survenu dans une usine en Chine le 8 mars 2018. © Facebook

Cette vidéo qui circule depuis début juillet sur plusieurs pages Facebook prétend montrer un accident dans un site d’enrichissement d’uranium en Iran. En réalité, il s’agit d’un accident survenu dans une usine de produits chimiques en Chine le 5 mars 2018.

Publicité

"Le moment où un expert iranien s’est évaporé dans un site d’enrichissement d’uranium" : c’est accompagné de ce commentaire en langue arabe que la vidéo est relayée depuis le 7 juillet, entre autres sur Facebook, Twitter et YouTube.

Les images montrent une flamme énorme surgir d’un trou dans ce qui semble être une usine, causant la disparition instantanée d’un employé qui se trouvait devant.

Ces images pouvant choquer, nous avons décidé de n’en publier que des captures d’écran.

On peut retrouver la vidéo ici, ici, ici ou encore (attention, contenu choquant).

Captures d’écran de la scène montrant un employé disparaître après une brève explosion. France 24 a décidé de ne diffuser que des captures d’écran de la scène, car elle peut choquer les plus sensibles.
Captures d’écran de la scène montrant un employé disparaître après une brève explosion. France 24 a décidé de ne diffuser que des captures d’écran de la scène, car elle peut choquer les plus sensibles. © Facebook
Captures d’écran de la scène montrant un employé disparaître après une brève explosion. France 24 a décidé de ne diffuser que des captures d’écran de la scène, car elle peut choquer les plus sensibles.
Captures d’écran de la scène montrant un employé disparaître après une brève explosion. France 24 a décidé de ne diffuser que des captures d’écran de la scène, car elle peut choquer les plus sensibles. © Facebook

Pour retrouver l’origine de la vidéo, nous avons effectué une recherche d’image inversée (découvrez comment procéder ici) sur le moteur de recherche Google. Grâce à cette recherche, nous avons pu retrouver plusieurs occurrences de cette vidéo.

D’abord sur la plateforme YouTube, où la vidéo a été postée le 23 février 2019, soit bien avant l’apparition de cette allégation affirmant qu’il s'agit d’un accident dans un site d’enrichissement d’uranium en Iran.

On la retrouve également dans un article du média hongkongais en ligne Apple Daily, datant du 22 février 2019. L’article décrit un accident survenu le 5 mai 2018 dans une usine de produits chimiques, Taixing Yangzi Pharm Chemical Co., située dans la préfecture de Taizhou en Chine. Il explique que l’accident, filmé par une caméra de surveillance, est survenu lors d’une opération de maintenance dans l’usine, et que cela avait causé le décès de l’employé.

Dans l'après-midi du 5 mars, Wang Nan, directeur adjoint de l'usine d'hydrogénation, a procédé au retrait du catalyseur du four d'hydrogénation n° 1 et a ouvert la vanne du four d'hydrogénation. Wang Nan a progressivement ouvert la vanne du four, provoquant l'aspiration d'une grande quantité d'air dans le four d'hydrogénation n° 1, ce qui a provoqué la formation d’un mélange explosif avec la vapeur d'éthanol dans le four [...]. Pendant le processus de rinçage, le four d'hydrogénation n° 1 a explosé et Wang Nan a été projeté par l'onde de choc de l'explosion.

Une des occurrences renvoie vers une publication sur le site américain Reddit. En bas de la description de la vidéo, l’auteur de la publication a posté un lien vers un communiqué de la municipalité de Taizhou, daté du 27 octobre 2018, présentant les conclusions d’une enquête menée par les autorités locales sur les causes de l’accident. Le texte expliquait que les mesures de sécurité n’ont pas été respectées lors de cette opération de maintenance et recommandait à l’administration d’organiser une formation sur la prévention des risques. Une amende de 350 000 yuans – soit 45 000 euros – était également recommandée. Les publications n’indiquent pas si ces recommandations ont été suivies.

Conclusion

En conclusion, cette vidéo n’a rien à voir avec l’Iran et concerne un accident bien réel qui a eu lieu dans une usine en Chine le 5 mars 2018, soit il y a plus de trois ans. Si vous souhaitez en savoir davantage sur la vérification des images, n’hésitez pas à consulter notre guide de vérification, disponible ici.