Intox

Attention à cette vidéo prétendant montrer un service Covid vide dans un hôpital parisien

Cette vidéo ne prouve pas qu’il n’y a plus aucun patient Covid à l’hôpital de la Pitié-Salpêtrière, à Paris. Elle montre une partie d'un service qui n’est actuellement pas utilisé.
Cette vidéo ne prouve pas qu’il n’y a plus aucun patient Covid à l’hôpital de la Pitié-Salpêtrière, à Paris. Elle montre une partie d'un service qui n’est actuellement pas utilisé. © Les Observateurs de France 24

"Pas d’infirmière, pas de docteur, tout est vide. Où sont les Covid ?", avance l’auteur d’une vidéo qui montre des couloirs vides dans un service Covid de l’hôpital de la Pitié-Salpêtrière à Paris. Selon l’APHP, il y avait pourtant 13 lits occupés sur 25 dans ce service Covid, mais l’auteur de la vidéo a choisi de ne filmer que la partie actuellement vide.

Publicité

Dans cette vidéo postée sur Facebook le 9 août dernier et partagée plus de 3 000 fois, ayant par ailleurs circulé sur Twitter, un homme filme les couloirs d’un hôpital après avoir poussé une porte bleue. Sur celle-ci, un panneau indique : "secteur Covid, accès strictement interdit". On voit alors des chambres et des lits vides, et aucun personnel soignant n’est visible. L’auteur de la vidéo commente alors "Salpêtrière, service Covid. Pas d’infirmière, pas de docteur, tout est vide. Où sont les Covid ?".

"Merci de faire connaître ce qu’il se passe derrière le paravent", peut-on lire dans les commentaires, ainsi que : "La 4e vague, c’est justement le vide". 

D’après la légende de la vidéo, les images dateraient du 6 août dernier et auraient été filmées à l’intérieur de l’hôpital de la Pitié-Salpêtrière, situé dans le 13e arrondissement de Paris. 

Or, le nombre de personnes hospitalisées pour des symptômes de Covid-19 reste important. Selon les chiffres du gouvernement, 1874 personnes étaient hospitalisées en Île-de-France au 10 août, bien loin du pic à 13 000 en avril 2020. Plusieurs indicateurs Covid sont néanmoins en hausse sur les 7 derniers jours en France.

"13 lits occupés sur 25" à cet étage du service Covid

L’Assistance publique -Hôpitaux de Paris (APHP), institution dont dépend l’hôpital de la Pitié-Salpêtrière, a confirmé aux Observateurs de France 24 qu’il s’agissait bien d’une vidéo filmée dans le service Covid de cet hôpital. Mais, contrairement à ce qu’avance la vidéo Facebook, il accueille bien des patients Covid actuellement :

"Cette vidéo a été tournée au sein du service MIT (Maladies Infectieuses et Tropicales) situé au 2e étage du bâtiment Laveran de l’hôpital Pitié-Salpêtrière AP-HP."

Cet étage regroupe 25 lits Covid dont 13 lits actuellement ouverts, l’auteur de la vidéo a filmé une partie de celui-ci où les lits étaient fermés, et où il n’y a donc pas de personnel soignant."

L’APHP n’a pas pu donner d’indications sur l’auteur de la vidéo mais a précisé que cette aile n’est pas fermée à clé. Il est cependant interdit d’accès au public, comme le précise le panneau "interdit d’accès" sur la porte franchie par l’auteur de la vidéo.

"C’est de l’irrespect, après tout ce qu’on a vécu en tant que soignants" 

Lucie a travaillé comme infirmière dans ce service jusqu’en février dernier et y a connu les pires moments de l’épidémie. Elle explique aux Observateurs de France 24 qu’en période estivale, il est courant d’avoir moins de patients et moins de personnel soignant. 

"Il est courant de fermer et d’ouvrir des lits selon les besoins à l’hôpital.  Le service des MIT n’est d’ailleurs pas uniquement dédié, à l’origine, aux cas Covid, mais aux maladies infectieuses en général. C’est à différencier du service de réanimation. Ici on s’occupait des personnes qui n’étaient pas en détresse respiratoire aiguë ou de retour de réanimation." 

Elle s’est dit choquée par le commentaire sur la vidéo des locaux vides qui a circulé chez ses collègues :

"Ça nous a déçu et un peu retourné cette vidéo, c’est facile de filmer des lits vides comme ça et de dire qu’il n’y a pas de malade… C’est de l’irrespect, après tout ce qu’on a vécu en tant que soignants." 

Sur Twitter, la rumeur a également été alimentée via le hashtag  #Hôpitauxvides et par une autre photo montrant une série de lits d’hôpitaux vides alignés censée illustrer le "vide" dans l’hôpital parisien. Cette photo date en réalité d’avril 2021 et a été publiée sur Twitter par le directeur de l’APHP Martin Hirsch alors que la cantine de l’hôpital avait été transformée en salle de réanimation.

C’est loin d’être la première vidéo censée montrer des services Covid et de réanimation déserts à circuler sur les réseaux sociaux. Dès le début de la pandémie, en avril dernier, le hashtag "film your hospital", né aux États-Unis, tentait de prouver que le Covid-19 était une invention. Il y a quelques jours également, une vidéo du service de dialyse d’un hôpital de la Réunion avait également été faussement décrite comme un service de réanimation désert.