Intox

Pourquoi des policiers ont-ils retiré leur casque devant des manifestants à Nice ?

Sur cette vidéo TikTok  visionnée plus de 2,5 millions de fois depuis le 1er août, des CRS retirent leurs casques. Ce n'est pas à la demande des manifestants, mais de leur hiérarchie, contrairement à ce que laissent entendre ceux qui la relaient sur les réseaux sociaux.
Sur cette vidéo TikTok visionnée plus de 2,5 millions de fois depuis le 1er août, des CRS retirent leurs casques. Ce n'est pas à la demande des manifestants, mais de leur hiérarchie, contrairement à ce que laissent entendre ceux qui la relaient sur les réseaux sociaux. © Les Observateurs de France 24

Dans une vidéo qui a notamment circulé sur TikTok, des CRS retirent leur casque sous les applaudissements de manifestants lors d’un rassemblement anti-passe sanitaire à Nice, le 31 juillet. Beaucoup ont présenté ce geste comme un signe de ralliement aux manifestants, mais les policiers ont en réalité simplement agi sur ordre de leur hiérarchie, alors que la manifestation touchait à sa fin. Un CRS détaille à la rédaction des Observateurs la procédure dans ce type de cas.

Publicité

Sur cette vidéo vue plus de 2,5 millions de fois sur TikTok, des CRS retirent leur casque, sous les applaudissements d’une dizaine de manifestants postés près de barrières en métal dont deux femmes à genoux, les mains derrière la tête. 

Le tout avec une musique dramatique, rendant inaudible la scène, et un filtre rose. “Nice, le 31 juillet : on n’a pas lâché ils les ont enlevés”, indique le texte sur la vidéo, qui porte également le hashtag “la police avec nous”.

L’extrait a également circulé sur Twitter dans une vidéo de plusieurs séquences montrant les secondes précédant le moment où les CRS enlèvent leur casque. La situation semble alors tendue : la manifestante qui filme interpelle les CRS qui ne réagissent pas et leur demande, rejoints par d’autres manifestants, “enlevez vos casques”. 

Selon cette publication, “ils [les CRS, NDLR] n'ont pas reçu l'ordre de le faire, ils l'ont fait à la demande des manifestants!” conclut l’auteur du tweet partagé plus de 1 800 fois. 

Que montre cette vidéo ?

La scène se déroule bien le 31 juillet, en fin de manifestation contre le passe sanitaire qui a rassemblé près de 6 500 personnes à Nice, comme l’a confirmé aux Observateurs de France 24 la préfecture d’Alpes-Maritimes. Plus précisément, sur le côté droit de la façade de l’hôtel de ville, qu’on peut retrouver ici sur Google Street View

Mais les CRS en poste n’ont pas montré le signe de solidarité que certains croient identifier dans la vidéo. La préfecture des Alpes-Maritimes explique qu’ils l’ont fait à la suite d’un ordre de leur hiérarchie, en fin de manifestation : 

“La scène en question a été filmée après que la majorité des manifestants aient repris leur déambulation et que la situation sur place ait été apaisée.

L'ordre a alors été donné par la hiérarchie de retirer les casques et équipements individuels de maintien de l'ordre, qui n'étaient plus nécessaires pour poursuivre leur mission de sécurisation.”

“Si un CRS met ou retire son casque, c’est toujours sur ordre”

Une version également appuyée par Johann Cavallero, délégué national CRS du syndicat Alliance, qui explique qu’un tel geste ne peut se faire que sur ordre, sous peine de sanction administrative : 

“C’est comme ça dans toutes les manifestations : si un CRS met ou retire son casque, c’est toujours sur ordre. Cela peut venir soit de l’autorité civile, soit du commandant d’unité, qui prennent la décision en évaluant la situation : ici, c’était par exemple la fin de la manifestation, il est donc logique qu’il y ait un ordre de retrait de casque.”

La vidéo TikTok donnait en fait déjà une indication : à la 10e seconde, on voit une femme en tenue de policier avec une écharpe tricolore. Un accessoire réservé à certains élus… et aux commissaires de police. “Quand un commissaire porte l’écharpe tricolore, c’est qu’il est habilité à faire des sommations, en tant que représentant du préfet et donc de l’autorité civile”, détaille Johann Cavallero.

Sur cette vidéo,  les  CRS enlèvent donc leurs casques en présence d’un membre de leur hiérarchie capable de donner un tel ordre. Juste avant que les CRS ne s’exécutent, on distingue également une voix féminine dire “enlevez vos casques”. Impossible de l’affirmer avec certitude, mais cette voix pourrait très probablement être celle de la commissaire qui a pu donc être confondue avec la voix d’une manifestante. 

Ce n’est pas la première fois que des publications sur les réseaux sociaux prétendent que les manifestants en France sont soutenus par les forces de l'ordre, images à l’appui. Fin juillet, une vidéo circulant principalement en anglais prétendait montrer des policiers ayant rejoint les manifestants à Paris, alors qu’ils encadraient simplement les cortèges.

Si vous souhaitez nous demander de vérifier une photo ou une vidéo, n’hésitez pas à nous contacter via le compte Twitter @InfoIntoxF24.