Intox

Cette image de l’Ukraine plongée dans le noir est un photomontage

Contrairement à ce qu’affirment des utilisateurs des réseaux sociaux, cette image ne montre pas l’ampleur des coupures de courant en cours en Ukraine en novembre 2022.
Contrairement à ce qu’affirment des utilisateurs des réseaux sociaux, cette image ne montre pas l’ampleur des coupures de courant en cours en Ukraine en novembre 2022. © Observateurs

L’ensemble du territoire de l’Ukraine complètement plongé dans le noir à cause des bombardements russes. C'est ce que montrerait une photographie partagée sur les réseaux sociaux depuis le 23 novembre 2022. Mais si des millions de foyers ukrainiens sont bien plongés dans le noir, cette image est en réalité un photomontage réalisé à partir d’une photographie datée de 2012. 

Publicité

La vérification en bref

  • Depuis le 23 novembre 2022, une image satellitaire censée montrer un “blackout total” dont serait victime l’Ukraine est partagée sur les réseaux sociaux. D’après les comptes qui diffusent cette image impressionnante, cette coupure de courant générale serait causée par les bombardements de l’armée russe.
  • Cette image impressionnante n’est pas authentique. Il s’agit d’un photomontage réalisé à partir d’une photographie datant de 2012 sur lequel un filtre noir a été appliqué sur l’Ukraine.
  • Près de 6 millions de foyers ukrainiens sont cependant bien partiellement privés d’électricité à cause de la guerre, mais ces coupures ne sont pas nettement visibles via des images satellites.

Le détail de la vérification

Depuis le 23 novembre 2022, des comptes Facebook et Twitter partagent une image satellite montrant le continent européen de nuit. Sur cette carte, l’Ukraine apparaît complètement plongée dans le noir, comme si tout le pays était désormais privé d’électricité. 

En réaction à cette image, certains comptes affichant leur soutien à l’Ukraine affirment que ce “blackout total” serait l'œuvre du “criminel Poutine”. Tandis que d’autres comptes, eux favorables au président de la Russie, y voient une réussite de la nouvelle stratégie employée par l’armée russe qui consiste à viser les infrastructures électriques.

Capture d’écran d’un tweet publié le 24 novembre 2022 et diffusant cette photographie satellitaire censée montrer l’Ukraine plongée dans le noir.
Capture d’écran d’un tweet publié le 24 novembre 2022 et diffusant cette photographie satellitaire censée montrer l’Ukraine plongée dans le noir. © Observateurs

Pour savoir si cette image est authentique, on peut d’abord utiliser des outils d’analyse forensique comme ceux développés par Invid WeVerify (voir ici comment procéder). 

Plusieurs filtres de cet outil permettent de constater que, sur cette image, la zone de l’Ukraine présente un niveau de compression différent de celui de toutes les autres zones. Il s’agit d’un indice qui alerte sur un possible photomontage.

Comparaison entre la photographie publiée sur les réseaux sociaux depuis le 23 novembre 2022 (à droite) et le résultat de son analyse sur l’outil Invid WeVerify. On constate que, sur cette image, la zone de l’Ukraine indique un niveau de compression différent correspondant à la partie totalement noire sur la droite de l’image.
Comparaison entre la photographie publiée sur les réseaux sociaux depuis le 23 novembre 2022 (à droite) et le résultat de son analyse sur l’outil Invid WeVerify. On constate que, sur cette image, la zone de l’Ukraine indique un niveau de compression différent correspondant à la partie totalement noire sur la droite de l’image. © Observateurs

Pour vérifier cette hypothèse, on peut réaliser une recherche d’image inversée, par exemple avec l’outil TinEye (voir ici comment l’utiliser). Cet outil permet de retrouver cette photographie sur plusieurs banques d’images en ligne, notamment ici sur le site Shutterstock.

Capture d’écran de l’image originale publiée par le NASA Earth Observatory le 7 décembre 2012 sur la banque d’image en ligne Shutterstock.
Capture d’écran de l’image originale publiée par le NASA Earth Observatory le 7 décembre 2012 sur la banque d’image en ligne Shutterstock. © Shutterstock

D’après sa légende, cette photographie satellitaire a été mise en ligne le 7 décembre 2012 par le NASA Earth Observatory. On retrouve d’ailleurs sur le site de cet observatoire la série dont est tirée cette image. 

Cette image censée montrer l’ampleur des coupures de courant que connaît actuellement l’Ukraine est donc un photomontage réalisé à partir d’une photographie datant de 2012. 

Des coupures d’électricité réelles mais peu visibles du ciel

Depuis le début de l’invasion russe, des coupures de courant importantes ont bien frappé l’Ukraine à de nombreuses reprises, notamment suite à l'adoption, par l'armée russe, d'une stratégie consistant à viser les infrastructures ukrainiennes. Actuellement, plusieurs millions de foyers ukrainiens seraient dépourvus d’électricité. Mais plusieurs sites d’images satellitaires, par exemple l’outil NASA WorldView, permettent de constater que ces coupures de courant n’ont pas entraîné un blackout généralisé puisque plusieurs villes restent bien illuminées. 

En reprenant notamment la date de publication du tweet, au 23 novembre, il est possible de voir que plusieurs parties de l’ouest de l’Ukraine restaient relativement bien éclairées.

Capture d’écran de l’image satellitaire datée du 23 novembre 2022 et publiée par l’outil NASA WorldView.
Capture d’écran de l’image satellitaire datée du 23 novembre 2022 et publiée par l’outil NASA WorldView. © NASA WorldView

Les autorités ukrainiennes rétablissent progressivement le courant, aidées par la reconnexion des quatre centrales nucléaires du pays. Plusieurs pays européens, dont la France, ont fait parvenir à l'Ukraine des générateurs électriques. Le gouvernement ukrainien estime qu'au 28 novembre, 6 millions de foyers étaient toujours affectés. Et, selon le correspondant de France 24 en Ukraine Gulliver Cragg, des coupures de courant ont toujours lieu régulièrement notamment dans la capitale Kiev.