INTOX

Le Premier ministre britannique Rishi Sunak victime d'intox depuis sa nomination

Ces quatre images ont été utilisées pour relayer des informations hors contexte pour discréditer le nouveau Premier ministre britannique, Rishi Sunak. / Observateurs
Ces quatre images ont été utilisées pour relayer des informations hors contexte pour discréditer le nouveau Premier ministre britannique, Rishi Sunak. / Observateurs © Observateurs

Depuis qu'il a été nommé Premier ministre britannique le 25 octobre, Rishi Sunak, ancien ministre des Finances, est la cible de plusieurs intox en images, certaines drôles, d’autres plus diffamantes. En voici quatre qui ont été vérifiées par la rédaction des Observateurs de France 24.

Publicité

Les vérifications en bref 

  • Une vidéo de Rishi Sunak "dansant à Ibiza" montre en fait un sosie filmé en 2019.
  • Un tweet du "Forum économique mondial" n’a pas célébré l’élection de Rishi Sunak, puisqu’il s’agit d’un compte parodique.
  • Rishi Sunak n’a pas avoué dans une interview à des élèves être accro à la cocaïne, puisqu’il parlait du Coca-Cola.
  • Une vidéo de Rishi Sunak allumant des bougies à genou est authentique mais a été prise en 2020, donc pas après son élection comme Premier ministre britannique.

Rishi Sunak, 42 ans, est devenu le chef du Parti conservateur britannique, une fonction qui lui a ouvert la voie au poste de Premier ministre. Ce petit-fils d’Indiens, arrivé au Royaume-Uni dans les années 1960, est le premier chef de gouvernement issu de l’immigration.

Il a étudié dans une prestigieuse école privée, puis à Oxford, suivi d'une carrière à la grande banque d'investissement Goldman Sachs. En épousant la femme d’affaires indienne Akshata Murthy, il a acquis une grande fortune estimée à près d’un milliard d’euros. Ce profil de banquier richissime, favorable aux restrictions budgétaires lorsqu’il était précédemment ministre des Finances, n’a pas une côte de popularité importante auprès des Britanniques selon le baromètre YouGov. Il avait notamment fait scandale en déclarant qu’il n’avait pas d’amis dans la classe ouvrière lors d’une interview.

Est-ce pour toutes ces raisons que ce dernier est victime de fausses informations depuis son élection ? En voici quatre qui circulent depuis le début de la semaine du 24 octobre autour de photos ou de vidéos.

 

"Rishi Sunak s’amuse à Ibiza"

Une vidéo relayée notamment par Alexandre Benalla, ex-responsable de mission du cabinet présidentiel d’Emmanuel Macron, et par certains médias comme Gala prétend montrer le néo-Premier ministre britannique cocktail à la main et torse nu en train de danser à Ibiza, île espagnole de la Méditerranée. La vidéo a été vue plus de 340 000 fois sur Twitter.

Les images datent du 12 juillet 2019 et ont été postées sur Instagram par Wayne Lineker, entrepreneur à Ibiza et frère de l’ex-footballeur Gary Lineker. Or, sur les réseaux sociaux personnels de Rishi Sunak, il est possible de constater qu’il participait à un événement en Grande-Bretagne le 11 juillet et était en week-end dans le North Yorkshire le 14 juillet. Dans un article publié sur son site internet, il décrit ce jour-là une visite dans la ville de Richmond où il a rencontré plusieurs entrepreneurs. Aucune publication n’indique qu’il se serait rendu à Ibiza dans ce laps de temps.

Sur la vidéo Instagram, de meilleure qualité, on constate également que l’homme dansant n’a pas de grain de beauté sur la joue gauche, à l’inverse de Rishi Sunak.

Wayne Lineker, l’auteur de la publication, s’est lui-même plusieurs fois amusé de la ressemblance entre les deux hommes, relayant un article du DailyMail parlant du "sosie de Rishi Sunak" en janvier 2022.

Contactés par nos confrères de Checknews de Libération, les équipes de Wayne Lineker ont confirmé que l’homme sur la vidéo n’était pas Rishi Sunak.  L’identité exacte de l’homme n’a cependant jamais été confirmée.

 

"Le Forum économique mondial célèbre son élection"

Une capture d’écran d’un supposé tweet du compte du Forum économique mondial a également suscité beaucoup de réactions : le tweet indique "On place toujours notre homme à la fin" ("We always get our man in the end" en anglais). Des utilisateurs y ont vu une preuve de "lobbying" ou de "dictature mondiale".

Le tweet vient en réalité d’un compte parodique utilisant le logo modifié du Forum économique mondial et s’appelant @EcommunistForum.

Par ailleurs, Rishi Sunak n’est pas membre du Forum économique mondial, puisque ses membres sont des entreprises, et non pas des particuliers, comme l'explique cet article paru sur le site britannique Logically

 

"Rishi Sunak prend de la cocaïne"

Autre allégation refaisant surface : Rishi Sunak aurait avoué à des élèves britanniques être un cocaïnomane. C’est ce qu’on l’entend dire dans une vidéo vue 26 000 fois sur Twitter également commentée par plusieurs utilisateurs en français.

La vidéo est hors contexte, puisque dans l’extrait intégral, la question lui étant posée est : "Préférez-vous le Coca-Cola ou le Pepsi ?" à 18:30. Il était interviewé par des élèves d’une école de Richmond le 25 octobre 2019 pour un podcast radio, alors qu’il était encore ministre des Finances. 

À la question, il répond : "Je suis accro au Coke" (autre nom du Coca-Cola en anglais) avant de se reprendre immédiatement en rigolant "Au Coca-Cola ! Comme c’est enregistré, je veux que ça soit totalement clair !". On apprend également dans cette interview que Rishi Sunak collectionne les objets Coca-Cola, ce qui ne laisse aucun doute sur la nature de la discussion. 

 

Rishi Sunak à genou pour la fête indienne de la Diwali après son élection

À l’occasion de la fête des lumières de la Diwali indienne débutée depuis le 24 octobre 2022, le nouveau Premier ministre britannique aurait pratiqué un rituel religieux hindou devant le 10 Downing Street, résidence du chef du gouvernement, et "abandonné ses concitoyens". C’est en tout cas ce qu’illustrerait une vidéo vue plus de 1,4 million de fois sur Twitter.  

La vidéo est authentique, mais date de 2020 lorsque Rishi Sunak était ministre des Finances. Elle le montre allumant des bougies devant le 11 Downing Street, sa résidence à l'époque, avant les célébrations de la Diwali 2020.

Il avait alors déclaré : "C'est notre maison et c'est notre porte d'entrée. Je savais que c'était important pour tout le monde dans ma famille et je voulais que les gens voient ça. Je suis très fier d'où je viens. Ce sera toujours une énorme partie de qui je suis." Un autre angle de la scène est disponible ici.  

Lors de la Diwali, il est de coutume d'allumer treize diyas (nom des bougies) pour assurer la prospérité au foyer. Le geste, d'origine religieuse, est pratiqué par de nombreux Indiens comme un acte traditionnel et culturel.

Rishi Sunak, d’origine indienne, a régulièrement fréquenté le temple hindou de Southampton, fondé par son grand-père en 1971.

Cependant, en cette année d'élection en tant que Premier ministre britannique, Rishi Sunak a célébré la Diwali de façon plus sobre. Des photos de l’événement ont été postées sur ses réseaux sociaux où on le voit allumer une bougie lors de la réception au 10 Downing Street.

 

Vous avez vu d’autres photos ou vidéos douteuses concernant Rishi Sunak, ou une autre personnalité publique ? Soumettez-nous là pour vérification via le compte Twitter @InfoIntoxF24.