Intox

Non, ces images ne prouvent pas le déploiement d’armes de dernière génération en Ukraine

Cette vidéo qui date d’octobre 2019 est utilisée pour affirmer que la Russie déploie de nouvelles armes sur le front ukrainien.
Cette vidéo qui date d’octobre 2019 est utilisée pour affirmer que la Russie déploie de nouvelles armes sur le front ukrainien. © Observateurs

La Russie est-elle en train de déployer des armes de nouvelle génération en Ukraine ? C’est ce que prétendent de nombreux comptes pro-russes depuis le 29 septembre 2022, en s’appuyant sur des images de chars et de missiles présentées comme “exclusives du front”. Sauf qu’une simple recherche d’image inversée permet de montrer qu’elles n’ont rien d’exclusives puisqu’elles datent d’octobre 2019.

Publicité

La vérification en bref

  • Depuis le 29 septembre 2022, des comptes pro-russes affirment, en s’appuyant sur une vidéo prétendument tournée sur le front, que la Russie est en train de déployer de nouvelles armes en Ukraine.
  • Or ces images sont en fait tirées d’un reportage diffusé en 2019 par une télévision de Sébastopol, une ville ukrainienne annexée par la Russie.

 

Le détail de la vérification

Des chars transportés sur un long convoi militaire ou bien roulant en terrain difficile, des missiles s’élevant vers le ciel : tel est le contenu d’une vidéo partagée depuis le 29 septembre 2022, notamment par des utilisateurs basés en Afrique francophone. Selon eux, ces vidéos sont récentes, et montrent que l’armée russe peut s’appuyer sur du matériel dernière génération.

“URGENT : La Russie vient de déployer des armes modernes et des chars les plus dangereux au monde en Ukraine. #exclusif du front 29.09.2022”, peut-on ainsi lire en légende de cette publication, qui affiche 520 000 vues et plus de 2 500 partages sur Facebook.

Capture d’écran d’une publication partageant ces images de chars et les présentant comme datant du 29 septembre 2022.
Capture d’écran d’une publication partageant ces images de chars et les présentant comme datant du 29 septembre 2022. © Observateurs

Or cette séquence est ancienne. En réalisant une recherche d’image inversée sur le moteur de recherche Yandex (voir ici comment procéder), il est possible de retrouver l’origine de la vidéo. 

On peut en effet repérer les mêmes images dans un reportage diffusé le 17 octobre 2019 par NTS, une télévision locale de Sébastopol, une ville ukrainienne annexée par la Russie en 2014. 

Ce reportage utilise ces séquences pour informer de l’entrée en service des “derniers systèmes de missiles anti-aériens “Buk-M3” “ dans l’un des districts des forces armées russes. Une technologie présentée comme particulièrement innovante et performante.

Capture d’écran de la recherche Yandex permettant de retrouver l’origine de la vidéo.
Capture d’écran de la recherche Yandex permettant de retrouver l’origine de la vidéo. © Observateurs

 

En utilisant les mots clefs “missiles anti-aériens Buk-M3” (en russe) et en restreignant la recherche à 2019 sur le moteur de recherche de Google, on peut ensuite retrouver la vidéo originale. Celle-ci a été mise en ligne par le ministère de la Défense de Russie sur sa chaîne YouTube le 16 octobre 2019.

Si ces armes étaient donc bien novatrices à l’époque, ces images n’ont rien d’exclusives et ne montrent pas la situation dans le conflit actuel en Ukraine.

Si vous souhaitez en savoir davantage sur la vérification des images, n’hésitez pas à consulter notre guide, disponible ici.