Intox

Un député allemand a-t-il prédit une catastrophe pour le 24 septembre prochain ?

Cette intervention d’un député allemand a été tronquée pour prétendre annoncer une future panne électrique gigantesque.
Cette intervention d’un député allemand a été tronquée pour prétendre annoncer une future panne électrique gigantesque. © Observateurs

Selon de nombreux comptes francophones, allemands ou anglophones, le 24 septembre 2022 sera marqué par une importante panne d’électricité. Une allégation qui s’appuie sur l’extrait d’un discours du député allemand Friedrich Merz, dans lequel il affirme que cette date restera gravée dans nos mémoires. Mais il s’agit d’un lapsus : comme l’a confirmé le parti du député concerné aux Observateurs de France 24, le député faisait référence au 24 février, date du déclenchement de la guerre en Ukraine.

Publicité

La vérification en bref

  • Depuis le 12 septembre 2022, des internautes affirment sur Tiktok, Twitter ou Facebook qu’une panne de courant généralisée surviendra ce 24 septembre.
  • Ils s’appuient sur la vidéo d’une intervention du député allemand Friedrich Merz dans laquelle celui-ci déclare que le 24 septembre est une date pour laquelle l’on pourra dire “Je me souviens exactement où j’étais”.
  • Le parti de Friedrich Merz a assuré aux Observateurs que le député faisait référence au 24 février, date du début de l’invasion de l’Ukraine par la Russie, et qu’il s’agit d’une simple “erreur”.
  • Dans la suite de la phrase, le député faisait d’ailleurs explicitement référence au conflit en Ukraine. Mais dans les vidéos partagées, son discours a été nettement abrégé, permettant une toute autre interprétation.

 

Le détail de la vérification

Quelque chose d’exceptionnel va-t-il survenir ce samedi 24 septembre 2022 ? C’est ce que prétendent depuis le 12 septembre différents comptes sur TikTok, Twitter ou Facebook. 

Certains internautes prennent pour preuve une vidéo d’une intervention de Friedrich Merz, député de l’Union-Chrétienne Démocrate (CDU) au Bundestag, l’assemblée parlementaire allemande. Dans celle-ci, on peut l’entendre dire : “Nous nous souviendrons tous du 24 septembre 2022 comme d'une journée dont nous dirons plus tard : “Je me souviens exactement où j’étais”.

Cette séquence a été partagée ces derniers jours, via par exemple cette publication francophone du 13 septembre, retweetée plus de 2 000 fois. “Que diable préparent-ils le 24 septembre 2022 ?”, peut-on lire en légende. 

Or, pour de nombreux internautes, ce serait un “black-out”, c’est-à-dire une panne de courant à large échelle, auquel nous nous apprêtons à faire face. 

Sur cette vidéo anglophone du 20 septembre, vue plus d’un million de fois sur TikTok, le propriétaire du compte évoque le discours de Friedrich Merz. Il suggère que la date mentionnée correspond à une “panne de courant mondial pour un jour, ou trois jours, quelque chose comme ça”. Celui-ci serait suivi d’un “grand redémarrage” (“great reset”), un terme souvent employé dans les sphères conspirationnistes. “Un black-out annoncé pour le 24 septembre en Allemagne”, est-il aussi écrit en français sur une publication Facebook qui cumule plus de 600 vues.

La thématique d’une panne électrique de grande ampleur le 24 septembre 2022 est une théorie complotiste avancée par des utilisateurs de TikTok et d'autres réseaux depuis mi-septembre, notamment aux États-Unis.

Capture d’écran d’une publication Facebook publiée le 14 septembre 2022, annonçant un “black-out” pour le 24 septembre.
Capture d’écran d’une publication Facebook publiée le 14 septembre 2022, annonçant un “black-out” pour le 24 septembre. © Observateurs

Mais loin d’être un quelconque avertissement, l’allusion à ce “24 septembre” n’est en fait qu’un lapsus. 

Contacté par la rédaction des Observateurs de France 24, Hero Warrings, porte-parole du groupe parlementaire de la CDU auquel appartient Friedrich Merz, a déclaré : 

“M. Merz voulait dire le 24 février (début de l'attaque russe contre l'Ukraine) et a dit par erreur le 24 septembre. C'était donc involontaire.”

Une version corroborée par le contexte dans lequel s’est inscrit ce discours. En entrant les mots clé “Merz Bundestag September 24” sur YouTube, on retrouve en effet la vidéo de l’intégralité de l’intervention du député, publiée par le compte de la CDU. 

Capture d’écran de la recherche YouTube permettant de retrouver le discours de Friedrich Merz dans son intégralité.
Capture d’écran de la recherche YouTube permettant de retrouver le discours de Friedrich Merz dans son intégralité. © Observateurs

Ce discours d’une vingtaine de minutes a été tenu le 27 février 2022, soit trois jours après le début du conflit. Friedrich Merz y affirmait son soutien au peuple et au président ukrainiens, et attribuait la responsabilité de la guerre à Vladimir Poutine.

Si la phrase présente dans la séquence largement partagée a bien été prononcée par le député conservateur, elle a été considérablement abrégée, rendant possible une toute autre interprétation. 

"Ce 24 septembre sera toujours un jour qui nous restera en mémoire, dont on dira plus tard 'Je me souviens exactement où j’étais quand j'ai entendu la première nouvelle de la guerre en Ukraine et vu les premières images de celle-ci'”, avait en réalité déclaré Friedrich Merz. 

Dans la vidéo, on peut d’ailleurs entendre, au moment où le député prononce la date du 24 septembre, des murmures de la part des députés, corroborant l’hypothèse du lapsus.

Cette erreur a d’ailleurs été rectifiée par le Bundestag lui-même. Sur son site officiel, il est en effet possible de retrouver le compte-rendu de la séance du 27 février dernier, sur lequel l’intervention de Friedrich Merz est retranscrite. La date a été rectifiée. Il est bien fait mention du “24 février” et non du “24 septembre”.

Capture d’écran du compte-rendu de la séance du Bundestag du 27 février 2022.
Capture d’écran du compte-rendu de la séance du Bundestag du 27 février 2022. © Observateurs

Vous souhaitez nous soumettre une photo ou une vidéo pour vérification ? Contactez-nous par message sur le compte Twitter @InfoIntoxF24 !