En Ukraine, des drones civils transformés en armes de guerre

Des soldats ukrainiens ont diffusé des vidéos sur les réseaux sociaux pour montrer comment les drones civils sont utilisés dans la guerre.
Des soldats ukrainiens ont diffusé des vidéos sur les réseaux sociaux pour montrer comment les drones civils sont utilisés dans la guerre. © Observers

Des vidéos diffusées sur les réseaux sociaux montrent des soldats ukrainiens utiliser des drones civils, initialement conçus pour des activités de loisirs, pour surveiller les activités des troupes russes, et même lancer des charges explosives sur leurs positions. Si leurs capacités militaires sont limitées, ces engins de guerre improvisés n’en restent pas moins des outils efficaces pour remonter le moral des troupes, explique un expert.

Publicité

Au début de l'invasion russe en Ukraine le 24 février 2022, les Ukrainiens ont été appelés à participer à l’effort de guerre. Des volontaires ont ainsi pris les armes aux côtés des soldats ukrainiens, tandis que d’autres se sont efforcés de défendre leurs quartiers avec des armes artisanales comme les cocktails Molotov. Certains se sont lancés dans le bidouillage de drones civils pour en faire des armes de guerre.  

Des vidéos et photos publiées sur les réseaux sociaux montrent comment les combattants ukrainiens tirent profit de ces engins pour effectuer des missions de reconnaissance, ou pour larguer des explosifs sur les positions russes. 

A Ukrainian soldier shows off a commercial drone that has been modified to drop munitions.

Un soldat ukrainien montre un drone civil qui a été modifié pour larguer des charges explosives.

A video posted on Twitter on June 12 shows a soldier wearing goggles and flying a commercial drone for surveillance.

Une vidéo publiée sur Twitter le 12 juin 2022 montre un soldat pilotant un drone civils à des fins de surveillance militaire.

La rédaction des Observateurs de France 24 s'est entretenue avec Mark Cancian, retraité du Corps des Marines des États-Unis, aujourd’hui analyste pour le Centre d'Études Stratégiques et Internationales. Cet expert en artillerie et en stratégie militaire, qui a suivi de près la guerre en Ukraine, explique les avantages d'utiliser des drones civils :

[Les drones civils] sont beaucoup moins chers que les drones militaires. Ils sont donc très intéressants pour les groupes qui n'ont pas beaucoup de moyens. Ils sont également beaucoup plus faciles à manier. Une armée qui n'a pas accès aux drones militaires est susceptible de les utiliser, mais les groupes d'insurgés les utilisent souvent aussi. Par exemple, le groupe État islamique les a utilisés.

A video posted on Twitter on July 27, 2022 shows a commercial drone that has been modified by Ukrainian troops to carry multiple small explosives.

Une vidéo publiée sur Twitter le 27 juillet 2022 montre un drone civil qui a été modifié par les troupes ukrainiennes afin de transporter des explosifs.

Cela ressemble certainement à de la débrouille. Je soupçonne que de nombreux soldats ukrainiens achètent ces engins en magasin ou en ligne. Il est possible que le gouvernement en fournisse, mais cela a un aspect très improvisé.

Au lendemain de l'invasion russe, des milliers d'Ukrainiens s’étaient engagés dans l'armée pour se battre contre les troupes russes. La plupart de ces volontaires n’avait jamais reçu une formation militaire auparavant, mais certains d’entre eux avaient des compétences dans les nouvelles technologies et en informatique, mises à profit pour transformer notamment des drones civils. 

>> Lire sur le site des Observateurs. En images : des milliers de civils ukrainiens se mobilisent contre l'invasion russe

Certains groupes, comme les membres de l’initiative Vests for Ukraine (des gilets pour l'Ukraine) en Estonie, ont collecté des fonds pour acquérir des drones au profit des combattants ukrainiens. 

“Avec quelques milliers d'euros, vous pouvez détruire pour plusieurs centaines de milliers d'euros de matériel russe”

Raivo Olev, métallurgiste en Estonie, a lancé la campagne Vests for Ukraine lorsqu'il s'est rendu compte que l'armée ukrainienne manquait de gilets pare-balles.

Il y a un bataillon de volontaires qui combat depuis 2014, sans grand soutien du gouvernement. Si vous regardez ce bataillon aujourd'hui, ils ont tous nos gilets, nos casques, les véhicules et du matériel que nous leur avons donnés. Ils nous envoient des photos et des vidéos. Les drones font partie du matériel qu'ils nous demandent.

Tout le monde se rend compte de l'importance des drones : celui qui a le plus de drones a des yeux dans le ciel. Nous envoyons des drones civils que tout le monde peut acheter. Les modèles les plus petits sont ceux qu’on trouve en magasin, tandis que les plus gros modèles sont utilisés à des fins industrielles. Les drones à usage industriel peuvent facilement être modifiés pour larguer des obus de mortier de 82 mm [NDLR : un type de munition pesant environ 3 kilogrammes]. Ils peuvent transporter jusqu'à 6 kilogrammes de charge, voler à environ 5 à 7 kilomètres, lancer leur charge, et ensuite revenir.

A video posted on Twitter on July 9, 2022 shows a Ukrainian soldier attaching an 82mm mortar round to a commercial drone.

Une vidéo publiée sur Twitter le 9 juillet 2022 montre un soldat ukrainien chargeant un obus de mortier de 82 millimètres sur un drone civil.

Ces drones fonctionnent très bien, comme en témoignent les vidéos. Les personnes qui donnent de l'argent peuvent voir exactement comment leur argent est utilisé. Avec quelques milliers d'euros, vous pouvez détruire pour plusieurs centaines de milliers d'euros de matériel russe.

A video posted on August 2 by the Vests for Ukraine Twitter page shows one of their donated drones in action.

Une vidéo publiée le 2 août 2022 sur le compte Twitter de Vests for Ukraine montre un drone en action.

Sur des vidéos diffusées en ligne, on peut voir comment une simple grenade à main lancée par un drone peut causer des dégâts importants aux chars ou aux véhicules blindés de transport de troupes. Les explosifs largués peuvent facilement neutraliser les mécanismes de visée et de tir d’un char, et blesser les soldats qui se trouvent dans véhicule blindé, car ils sont souvent assis sur la carrosserie, à découvert.

Ces grenades peuvent être encore plus dévastatrices quand elles sont lancées sur des véhicules non blindés.

“Des façons inventives d'utiliser les drones”

Les campagnes de dons lancés par des civils ukrainiens, mais également des organisations étrangères, ont permis de constituer une véritable «armée de drones ». Selon une estimation, l'armée ukrainienne posséderait plus de 6 000 drones civils – un chiffre dépassant de loin le nombre de drones de combat mis à disposition par des pays tels que les États-Unis et la Turquie.

Les soldats ukrainiens – les soldats de métier et les volontaires – sont en train de redoubler d’inventivité pour optimiser l’utilisation de ces drones sur le champ de bataille, explique Mark Cancian :

Il y a des drones chargés de petits explosifs, qui sont largués sur les forces ennemies. Il y a des drones qui sont utilisés pour des attaques  kamikazes, c'est-à-dire qu’ils sont directement lancés sur un soldat ennemi pour l’atteindre et le blesser. Des drones civils peuvent également être utilisés pour la vidéo, car elle permet de voir où se trouvent les forces ennemies et peut-être aider l'artillerie ukrainienne à mener des frappes précises. Les Ukrainiens ont trouvé des façons vraiment très inventives d'utiliser ces drones civils.

A video posted on Twitter on July 31 shows a Ukrainian soldier using a commercial drone to watch an attack on Russian armoured vehicles.

Une vidéo publiée sur Twitter le 31 juillet montre un soldat ukrainien utilisant un drone civil pour regarder une attaque contre des véhicules blindés russes.

A video posted on Twitter on July 7 shows a commercial drone dropping a grenade into the hatch on a Russian tank.

Selon l'expert en aviation Xavier Tytelman, les Ukrainiens ont commencé à modifier les drones depuis l'annexion de la Crimée par la Russie en 2014.

"Grâce à l'impression 3D, les Ukrainiens ont pu développer des moyens pour larguer des grenades ou de petites bombes sur des cibles", explique Tytelman à la rédaction des Observateurs. “Les drones améliorent l'efficacité de l'artillerie : ils peuvent remplacer les soldats pour les missions de reconnaissance, ils sont très précis, et ils sont difficiles à détecter et à détruire.” 

A Ukrainian soldier shows off a custom 3D-printed carrier made to deliver a hand grenade dropped from a drone onto an enemy position.

Un soldat ukrainien montre un transporteur d'explosifs imprimé en 3D, conçu pour dégoupiller une grenade à main, larguée par un drone, sur une position ennemie.

Publiée par la page Facebook des forces armées ukrainiennes, la vidéo ci-dessous a permis à l’artillerie ukrainienne d’attendre qu’une vingtaine de soldats russes se soient rassemblés dans un bâtiment abandonné pour lancer une frappe sur le site, au moment propice. 

Néanmoins les drones civils ne constituent pas une solution tactique parfaite dans la guerre contre l'armée russe, tempère Mark Cancian. 

L'inconvénient est qu'ils ont une durée de vie limitée. Ils ne sont pas très robustes et leurs capacités sont assez limitées. Les drones sont intéressants, mais en tant que capacité de soutien, et non comme élément principal des capacités militaires ukrainiennes.

“Il y a un aspect psychologique important, tant pour les soldats impliqués que pour les Ukrainiens"

Bien que les drones aient un rôle limité dans l'arsenal ukrainien, ils servent à remonter le moral des Ukrainiens, tout en instillant la peur dans les troupes russes, explique Mark Cancian. 

Les soldats [ukrainiens] impliqués sont clairement très fiers de ce qu'ils ont accompli. Je pense que cela encourage non seulement les autres soldats, mais aussi les citoyens.

A video posted on Twitter on April 7 shows a surveillance drone following a Russian soldier back to his unit, whose position was later targeted by a Ukrainian attack.

Une vidéo publiée sur Twitter le 7 avril 2022 montre un drone de surveillance qui suit un soldat russe jusqu'à son unité, dont la position a par la suite été ciblée par une attaque ukrainienne.

 

On peut dire que cela rend les Russes un peu plus prudents. Ils scrutent peut-être davantage les airs, en se demandant si un drone n’est pas en train de voler au-dessus d’eux. Donc, au-delà de la capacité militaire des drones, qui reste limitée, je pense qu'il y a un aspect psychologique important, tant pour les soldats impliqués que pour les Ukrainiens en général.