INTOX

Un missile hypersonique russe en pleine action en Ukraine ? Attention aux effets spéciaux !

Cette vidéo publiée sur Twitter ne montre pas un missile Kinjal, il s’agit d’un montage vidéo réalisé par un amateur d’effets spéciaux.
Cette vidéo publiée sur Twitter ne montre pas un missile Kinjal, il s’agit d’un montage vidéo réalisé par un amateur d’effets spéciaux. © Les Observateurs de France 24

Sur Twitter, plusieurs publications qui circulent depuis la mi-juin affirment montrer l’explosion provoquée par un missile hypersonique russe Kinjal en Ukraine. Sauf qu’il s’agit d’un montage vidéo amateur, qui imagine un bombardement nucléaire fictif. 

Publicité

La vérification en bref 

  • Une vidéo prétend montrer un missile hypersonique russe Kinjal s'abattre en Ukraine et provoquer une large explosion. 
  • Il s'agit en réalité d'un montage publié par un compte qui imagine des scénarios catastrophes à l'aide d'effets spéciaux.

La scène aurait été filmée par un journaliste américain sur place, à en croire plusieurs publications sur Twitter (ici, ici, ou) ou sur Facebook, qui partagent la même vidéo de ce qui est décrit comme la frappe d'un missile russe Kinjal (Kinzhal en anglais) sur le sol ukrainien. Sur les images, on peut voir une traînée blanche filer quelques secondes dans le ciel, puis filer droit sur le sol, suivi d'un flash blanc et d'un champignon de fumée noire et de feu s'élevant dans les airs. On entend également un homme dire, en anglais, "Oh Put*n de m*erde" (sic).

Ce tweet a été archivé.

La vidéo apparaît avec une légende similaire dès le 14 juin sur Twitter, en anglais, en espagnol, en turc, dans des publications retweetées des centaines de fois. La majorité des publications qui relaient la vidéo reprennent quasiment la même légende :"un missile Kizhal (Kinjal) a été utilisé aujourd'hui pour détruire un dépôt d'armes ukrainien à 136 mètres sous terre." 

Certaines précises que le missile va à "12 000 kilomètres heures, soit dix fois la vitesse du son". Cette vitesse correspond bien à celle des missiles hypersoniques Kinjal. En outre, Moscou avait effectivement annoncé avoir eu recours, le 18 mars, pour la première fois, à ce missile hypersonique pour détruire un entrepôt souterrain d'armement, à 136 mètres sous terre, dans l'ouest de l'Ukraine. Une attaque que Kiev n'avait ni confirmée, ni infirmée. 

Les faits décrits dans ces tweets publiés en juin 2022 remontent donc à mars 2022, alors que la plupart affirment que "le missile a été utilisé aujourd'hui". 

Par ailleurs, la vidéo utilisée n'a rien à voir avec l'attaque décrite en légende. 

Un vidéo-montage qui imagine que " la Russie déclenche une guerre nucléaire"

Une recherche d'image inversée à partir de la miniature de la vidéo (voir ici comment procéder) montre que les mêmes images apparaissaient déjà sur Twitter fin février-début mars. Les légendes associées à la vidéo ne parlaient alors pas de missile Kinjal en action, mais évoquaient plutôt la possibilité d'un conflit nucléaire avec la Russie. 

En continuant la recherche d'image inversée à partir d'autres captures d'écran de la vidéo, on la retrouve, publiée le 27 février, sur un compte TikTok et Youtube, "Insanepatient2".

Ce compte publie des vidéos avec des effets spéciaux plutôt simples, qui imaginent à quoi ressembleraient certains scénarios catastrophiques, comme s'ils étaient filmés via un téléphone par un témoin. On retrouve ainsi une vidéo intitulée "La Lune qui s'écrase sur la Terre", une autre "Explosion d'un trou noir", ou encore "l'Étoile de la mort [de Star Wars] filmée" Les vidéos reprennent souvent les mêmes décors et bandes sonores. 

La vidéo du soi-disant missile Kinjal a été visionnée plus de 42 millions de fois sur TikTok. Son titre, "et si la Russie déclenchait une guerre nucléaire ?" souligne bien son caractère fictif. 

Par ailleurs, plusieurs vidéos de la chaîne reprennent l'exacte même fond vidéo avec un terrain de foot, des collines et un grand ciel bleu, mais décrivent d'autres scénarios catastrophes à l'aide de nouveaux effets spéciaux. 

À gauche, la vidéo intitulée “et si Saturne remplaçait la Lune” à droite “un étrange crâne apparaît dans le ciel. Au centre, la vidéo : “Et si la Russie déclenchait une guerre nucléaire ?”
À gauche, la vidéo intitulée “et si Saturne remplaçait la Lune” à droite “un étrange crâne apparaît dans le ciel. Au centre, la vidéo : “Et si la Russie déclenchait une guerre nucléaire ?” © Les Observateurs de France 24

"Insanepatient2" propose même des tutoriels pour expliquer comment il réalise ses effets spéciaux sur le fond utilisé dans la vidéo du missile. Son profil renvoie également à un lien qui propose une galerie d'effets spéciaux à ajouter à des vidéos. Ici, on trouve par exemple toutes les "explosions filmées par une caméra".

@insanepatient2

Moon hit by Asteroid CAUGHT ON CAMERA VFX Breakdown Tutorial

♬ original sound - InsanePatient2

Des experts en missile hypersonique interrogés par l'équipe de vérification des faits de l'agence AP indiquent par ailleurs qu'un véritable missile Kinjal irait à une vitesse beaucoup plus importante que celle de la vidéo. 

Depuis le début du conflit en Ukraine, de nombreuses vidéos issues de simulateurs ou de jeux vidéos ont circulé sur les réseaux sociaux, en étant présentées comme des bombardements authentiques. 

Ce n'est pas non plus la première vidéo prétendant montrer un missile Kinjal. En mars dernier, Info ou Intox avait ainsi vérifié plusieurs vidéos qui circulaient sur Telegram et Twitter avec le mauvais contexte, après que Moscou avait annoncé avoir eu recours au missile le 18 mars dernier.