Intox

Attention, ces images ne montrent pas des armes américaines livrées à l’Ukraine

Ces images publiées sur les réseaux sociaux depuis le 31 mai ne montrent pas des armes américaines livrées à l’Ukraine.
Ces images publiées sur les réseaux sociaux depuis le 31 mai ne montrent pas des armes américaines livrées à l’Ukraine. © Observateurs

Depuis le 31 mai 2022, de nombreuses images de matériel militaire ont été partagées sur Twitter par des comptes pro-russes mais aussi pro-ukrainiens. D’après eux, ces photographies montreraient des lance-missiles et d’autres armements, parfois même nucléaires, envoyés par les États-Unis à l’armée ukrainienne. Mais ces images sont bien plus anciennes et n’ont aucun rapport avec la guerre en Ukraine.

Publicité

La vérification en bref

  • Le 7 juin 2022, des comptes Twitter pro-russes ont partagé deux images de véhicules lanceurs de missiles. Ils affirment qu’il s’agit d’armes nucléaires que les États-Unis auraient "accidentellement" livrées à l’Ukraine. En réalité, ces images datent de 2005 et 2020 et n’ont aucun rapport avec l’invasion russe. 
  • Depuis le 31 mai 2022, des comptes Twitter partagent une photo montrant des véhicules lanceurs de missiles stockés dans un bateau. D’après ces comptes, il s’agirait des lance-roquettes que les États-Unis ont annoncé vouloir livrer à l’armée ukrainienne. Cette photographie montre bien des armes américaines, mais elle date de février 2021 et représente une livraison d’armes destinée à la Roumanie.

Des ogives nucléaires envoyées en Ukraine ?

"Deux ogives nucléaires tactiques d’un montant de neuf millions de dollars". Voilà la marchandise qui, d’après des comptes Twitter pro-russes, aurait été envoyée par les États-Unis à l’armée ukrainienne. Les preuves avancées par ces comptes sont deux photographies de véhicules lanceurs de missiles. 

Capture d’écran d’un des tweets, publié le 8 juin 2022, partageant cette fausse information.
Capture d’écran d’un des tweets, publié le 8 juin 2022, partageant cette fausse information. © Observateurs

Que montrent réellement ces images ? Pour le savoir, nous avons réalisé une recherche d’image inversée (voir ici comment procéder). Cette recherche nous permet de retrouver l’origine de cette première photographie.

Capture d’écran de cette photographie prise le 11 janvier 2005 au Nouveau-Mexique et publiée sur Wikipedia.
Capture d’écran de cette photographie prise le 11 janvier 2005 au Nouveau-Mexique et publiée sur Wikipedia. © Observateurs

Elle a été publiée sur une banque d’image en ligne, mais aussi sur une page Wikipédia. Et les légendes de ces publications nous apprennent que cette photographie a été prise le 11 janvier 2005 lors d’un exercice au White Sands Missile Range, un centre d’entraînement de l’armée américaine situé dans l’État du Nouveau-Mexique.

La deuxième photographie montre elle aussi un véhicule lanceur de missile et est accompagnée de la même légende : les publications affirment là encore qu’il s’agirait de deux ogives nucléaires envoyées par l’armée américaine à l’Ukraine. 

Capture d’écran d’un des tweets, publié le 8 juin 2022, partageant cette fausse information.
Capture d’écran d’un des tweets, publié le 8 juin 2022, partageant cette fausse information. © Observateurs

Pourtant, notre recherche d’image inversée contredit cette version. Nous avons retrouvé l’origine de cette photographie sur une autre banque d’image en ligne. La légende de cette publication nous apprend que ce véhicule est un Iskander, à savoir un véhicule russe lanceur de missile. Il a été photographié le 25 août 2020 à Alabino, au sud-ouest de Moscou, alors que se tenait un forum militaire organisé par le ministère de la Défense russe

Capture d’écran du site Shutterstock sur lequel on retrouve cette photographie prise le 25 août 2020 près de Moscou.
Capture d’écran du site Shutterstock sur lequel on retrouve cette photographie prise le 25 août 2020 près de Moscou. © Observateurs

 

Un navire chargé de lance-missiles américains livrés à l’Ukraine ?

Depuis le 31 mai 2022, des comptes pro-russes mais aussi pro-ukrainiens partagent sur Facebook et Twitter une même photographie sur laquelle on aperçoit des véhicules lanceurs de missiles stockés dans un bateau. Tous ces comptes affirment qu’il s’agirait d’une livraison d’armes américaines récemment arrivée en Ukraine. Mais si les États-Unis ont bien annoncé vouloir livrer des lance-missiles "Himars" à l’armée ukrainienne, ces images ne correspondent pas à cette livraison. 

 

Capture d’écran d’une de ces publications Facebook, datée du 31 mai 2022, annonçant à tort l’arrivée en Ukraine d’une livraison d’armes américaines.
Capture d’écran d’une de ces publications Facebook, datée du 31 mai 2022, annonçant à tort l’arrivée en Ukraine d’une livraison d’armes américaines. © Observateurs

 

Que montrent réellement ces images ? Pour le savoir, nous avons réalisé une recherche d’image inversée à partir de cette photographie. Cette recherche nous a permis de trouver un article publié en mars 2021 sur un blog spécialisé en questions de défense. Cet article explique que la Roumanie aurait reçu 18 lance-roquettes américains le 20 février 2021.

 

Capture d’écran de cette photographie publiée le 20 février 2021 sur le site du ministère de la Défense de Roumanie.
Capture d’écran de cette photographie publiée le 20 février 2021 sur le site du ministère de la Défense de Roumanie. © Observateurs

 

Pour vérifier cette information nous nous sommes rendus sur le site du ministère de la Défense roumain. Nous y avons retrouvé exactement la même photo accompagnée de la même légende. Ces véhicules militaires ont donc été livrés en février 2021 à la Roumanie et non récemment à l’armée ukrainienne.