Intox

Ces photos ne montrent pas des "figurants" utilisés pour mettre en scène les déplacements de Vladimir Poutine

Ces images ne montrent pas que Vladimir Poutine a eu recours à des "figurants" lors de ses déplacements officiels. 30/05/2022.
Ces images ne montrent pas que Vladimir Poutine a eu recours à des "figurants" lors de ses déplacements officiels. 30/05/2022. © Observateurs

Depuis le 26 mai, deux photographies de Vladimir Poutine circulent sur les réseaux sociaux. D’après les comptes qui les partagent, elles démontreraient que, lors de visites officielles, le président russe aurait eu recours à des "figurants", ou même des "agents", pour jouer les rôles de soldats blessés et de pêcheurs. Mais cette affirmation est fausse, car il s’agit soit de personnes différentes, soit de rencontres qui n’ont rien de fortuit.

Publicité

La vérification en bref

  • Depuis le 26 mai, des comptes Twitter opposés au Kremlin partagent deux photographies de Vladimir Poutine. Sur ces images cumulant plus de 50 000 likes, on voit le président russe aller à la rencontre de soldats blessés et de pêcheurs.
  • Selon ces publications, ces images prouveraient que Vladimir Poutine aurait eu recours à des "figurants", ou même des "agents du Kremlin", pour jouer les rôles de citoyens russes lors de ses déplacements officiels.
  • En réalité, ces deux comparaisons ne tiennent pas la route. Nous avons retrouvé les identités de ces personnes suspectées de participer à la mise en scène de ces rencontres officielles.

Le détail de la vérification

"Si vous doutez encore de la paranoïa de Poutine", "ses gardes du corps jouent souvent les rôles de citoyens lambda", "ce 'soldat blessé' travaille en fait pour le FSB !"... Depuis le 26 mai, plusieurs comptes Twitter opposés à Vladimir Poutine partagent deux photographies montrant le président russe allant à la rencontre de citoyens lors de ses déplacements officiels.

Ces comptes Twitter affirment avoir retrouvé exactement les mêmes personnes sur des photographies plus anciennes. Selon eux, ce serait donc la preuve que ces personnes seraient en réalité des "figurants" ou des "gardes du corps" participant à la mise en scène de ces événements officiels.

Un soldat blessé déjà rencontré en 2017 ?

Exemple d’un des tweets partageant cette fausse information au sujet des visites officielles de Vladimir Poutine. 27/05/2022.
Exemple d’un des tweets partageant cette fausse information au sujet des visites officielles de Vladimir Poutine. 27/05/2022. © Observateurs

La première photographie aurait été prise alors que Vladimir Poutine, en visite dans un hôpital de Moscou, rencontrait des soldats russes blessés lors de la guerre en Ukraine. Plusieurs comptes Twitter affirment que l’un des deux soldats présents sur cette photo est la même personne que l’on retrouve sur une autre photo prise en 2017 lors d’un déplacement officiel du président russe. D’après ces comptes, ce soldat blessé serait donc en réalité un figurant, un garde du corps ou même un agent du FSB utilisé pour garantir la sécurité de Vladimir Poutine.

Pour vérifier cette information, nous avons retrouvé les deux images d’origine grâce à des recherches d’images inversées (voir ici comment procéder). La première photo est bien issue de la visite du président russe dans un hôpital de Moscou le 25 mai 2022. Sur cette vidéo publiée le même jour par le média britannique The Sun, on retrouve d’ailleurs un autre angle de vue du visage du soldat blessé.

Comparaison entre le soldat blessé (à gauche) et l’ouvrier rencontré par Vladimir Poutine en 2017 (à droite). 30/05/2022.
Comparaison entre le soldat blessé (à gauche) et l’ouvrier rencontré par Vladimir Poutine en 2017 (à droite). 30/05/2022. © Observateurs

Sur cet angle, le visage de ce soldat blessé ne correspond pas à celui de la personne rencontrée par Vladimir Poutine en 2017. On note par exemple que leur implantation de cheveux et la forme de leurs sourcils ne sont pas les mêmes.

Grâce à notre recherche d’image inversée, nous avons retrouvé l’image d’origine de cette rencontre entre Vladimir Poutine et la personne suspectée de jouer le rôle du soldat blessé. Elle a été publiée le 9 novembre 2017 sur le site officiel du Kremlin. À cette date, le président russe avait visité une usine de compresseurs industriels dans la région de Tcheliabinsk (l’usine 4K3) et rencontré les ouvriers qui y travaillent.

Une vidéo de cette rencontre a d’ailleurs été publiée sur ce même site. Or dans cette vidéo, cet homme pose une question à Vladimir Poutine et dit s’appeler Ravil Dautov (ou "Равиль Даутов" en cyrillique).

Comparaison d'images de Ravil Dautov lors de sa rencontre avec Vladimir Poutine en novembre 2017 (à gauche) et lors de sa présentation dans une vidéo publiée par l’usine 4K3 en mars 2020 (à droite). 30/05/2022.
Comparaison d'images de Ravil Dautov lors de sa rencontre avec Vladimir Poutine en novembre 2017 (à gauche) et lors de sa présentation dans une vidéo publiée par l’usine 4K3 en mars 2020 (à droite). 30/05/2022. © Observateurs

Sur le site de l’usine 4K3, nous avons retrouvé une autre vidéo sur laquelle Ravil Dautov apparaît à nouveau. Sur ces images publiées le 17 mars 2020, soit trois ans après la visite de Vladimir Poutine, Ravil Dautov est présenté comme "responsable de la chaîne d’assemblage".

Il s’agit donc bien d’un ouvrier travaillant à l’usine de Tcheliabinsk et non d’un figurant ou garde du corps qui aurait ensuite joué le rôle du soldat blessé rencontré par Vladimir Poutine.

Des agents du gouvernement déguisés en pêcheurs ?

Plusieurs tweets similaires à ce premier exemple affirment que Vladimir Poutine aurait rencontré à plusieurs reprises des "faux pêcheurs", qui seraient en fait des agents gouvernementaux.

Exemple d’un des tweets partageant cette fausse information au sujet des visites officielles de Vladimir Poutine. 30/05/2022.
Exemple d’un des tweets partageant cette fausse information au sujet des visites officielles de Vladimir Poutine. 30/05/2022. © Observateurs

Pour vérifier cette seconde allégation, nous avons à nouveau effectué une recherche d’image inversée. Grâce à cette recherche, nous avons retrouvé l’origine de ces deux photographies.

La première, celle de gauche, a été publiée le 10 septembre 2016 sur le site du Kremlin. Elle a été prise à cette date pour illustrer la visite effectuée par Vladimir Poutine et Dmitri Medvedev auprès de pêcheurs de la région de Novgorod.

La deuxième image se retrouve aussi sur le site du Kremlin. Elle date du 7 janvier 2017. On y voit effectivement certaines personnes présentes sur la photo de septembre 2016. Mais contrairement à ce qu’affirment les comptes Twitter partageant ces images, il ne s’agit pas d’"agents du gouvernement". Le site du Kremlin précise que cette deuxième photo a été prise lors de la célébration d’une messe de Noël dans la cathédrale de Novgorod et que, lors de cet événement, "Vladimir Poutine a à nouveau échangé avec les pêcheurs de la région qu’il avait rencontrés en 2016". Leur présence sur ces deux photographies est donc justifiée.

Captures d’écran des deux photographies publiées sur le site du Kremlin

Mais notre recherche d’image inversée renvoie aussi vers un article publié le 10 janvier 2017 par l’ONG Global Voices. Cet article revient sur ces deux images. Il révèle que ces deux rencontres avaient été présentées par le Kremlin comme des "rencontres fortuites" entre Vladimir Poutine et ces pêcheurs de Novgorod.

Or d’après cet article, cette rencontre n’avait en réalité rien d’authentique puisqu’il s’agissait d’un événement prévu à l’avance durant lequel le président russe a rencontré des "sympathisants locaux", tels que Larisa Sergukhina, une entrepreneure de l’industrie halieutique à Novgorod, mais aussi une activiste soutien de Vladimir Poutine.

S’il ne s’agit pas d’une "agente du gouvernement" dont la présence aurait été justifiée par des raisons de sécurité, sa rencontre avec le président russe avait donc tout de même été organisée à des fins de communication politique.

Vous souhaitez nous soumettre une photo ou une vidéo pour vérification ? Contactez-nous par message sur le compte Twitter @InfoIntoxF24 !