INTOX

Vladimir Poutine qui porte désormais un gilet pare-balles ? Non, une vieille photo

Sur Twitter, un compte a affirmé que Vladimir Poutine avait commencé à porter un gilet pare-balles... mais avec une photo datant de 2017.
Sur Twitter, un compte a affirmé que Vladimir Poutine avait commencé à porter un gilet pare-balles... mais avec une photo datant de 2017. © Observateurs

Une image circulant principalement sur Twitter depuis le 22 mai affirme que le président russe Vladimir Poutine aurait commencé à porter un gilet pare-balles lors de ses apparitions publiques. Sous la veste du chef d’État, une forme, cerclée sur la photo d’un rond rouge, peut laisser penser qu'il porte une protection spécifique inhabituelle. La photo date pourtant d’il y a cinq ans. Et selon un photographe présent ce jour-là, il ne s’agissait pas d’un gilet pare-balles.

Publicité

La photo a été partagée par le compte Twitter Anonymous Operations qui relaie régulièrement des contenus pro-ukrainiens et anti-russes. On y voit Vladimir Poutine se pencher au-dessus d'un lac, et un rond rouge entoure ce qui ressemble à une forme spécifique sous sa veste. La légende indique : “On dirait que Poutine a commencé à porter un gilet pare-balles.”

Elle fait référence à des tentatives d’assassinat dont serait l’objet le président russe et à sa protection renforcée depuis le début de la guerre en Ukraine. Une de ces tentatives d’assassinat aurait notamment été avortée dans le Caucase il y a deux mois, selon un haut gradé ukrainien.

Tweet initial de Anonoymous Operation relayant l'image avec un supposé gilet pare balle. Archivé ici : https://archive.ph/PzCUo
Tweet initial de Anonoymous Operation relayant l'image avec un supposé gilet pare balle. Archivé ici : https://archive.ph/PzCUo © Twitter

Pourquoi c’est faux

Une recherche d’image inversée (voir ici comment procéder) permet de retrouver des versions de la photo sans le rond rouge, notamment via le moteur de recherche russe Yandex. L’image n’est pas récente, puisqu’elle apparaît dès le 4 août 2017 sur plusieurs sites internet comme ici ou

Vladimir Poutine s’était rendu dans la réserve naturelle du Baïkal, durant laquelle il avait notamment libéré des alevins dans le lac. C’est d’ailleurs ce geste qu’on le voit faire dans la photo complète.

Photo complète prise le 4 aout 2017 au lac Baïkal.
Photo complète prise le 4 aout 2017 au lac Baïkal. © Kommersant / Gleb Shchelkunov

Vladimir Poutine portait-il quelque chose sur lui ce jour-là ?

Le Kremlin n’a jamais fait de commentaire sur cette photo en particulier, ni en 2017, ni récemment lorsque cette photo a de nouveau circulé.

D’autres photos ou vidéos prises le même jour permettent de voir des plis similaires à ceux visibles dans la première photo, notamment sur le côté droit de sa veste pour la photo ci-dessous.

Photo de Vladimir Poutine prise le même jour, 4 août 2017, lors du même événement.
Photo de Vladimir Poutine prise le même jour, 4 août 2017, lors du même événement. © Izvestia / Pavel Bednyakov

Sur d'autres images comme ici, il n'est cependant pas évident de distinguer si le président russe porte réellement quelque chose sous sa veste, ou pas.

Deux experts militaires contactés par France 24 ayant visionné les photos ont estimé que, s’il s’agissait d’un gilet pare-balles, celui-ci était alors assez fin et pourrait correspondre à un gilet de "classe allant jusqu’à IIIA permettant une protection contre des munitions jusqu’à 7.62X51” utilisées pour des armes de petit calibre. Il pourrait aussi s'agir “d’un gilet anti-couteau”.

De son côté, un photographe présent ce jour-là – contacté par la rédaction des Observateurs de France 24, et qui a requis l’anonymat – explique avoir bien remarqué une forme dans le dos du président russe, mais nuance : "Je ne vois pas pourquoi il aurait porté un gilet pare-balles lors de cette visite car il n’y avait aucun danger. Nous en avions discuté avec des collègues à l’époque, et nous penchions plutôt pour un bandage médical”.

Une photo prise après de enchaînement de rendez-vous médicaux ?

Selon le média russe indépendant Proekt, qui a scruté les absences de Vladimir Poutine durant ces dernières années, celui-ci aurait notamment vu de nombreux spécialistes entre le mois de mai et juillet 2017, en particulier un traumatologue orthopédiste après être tombé sur le dos lors d’un match de hockey sur glace, le 10 mai 2017.  

Si ces éléments n’ont jamais été confirmés officiellement, des informations sur les médecins officiels de Vladimir Poutine et sur leur lieu de résidence ont pu être documentés par le média, et attestent de la présence régulière de médecins dans l’entourage du président russe.

Le site précise d’ailleurs que juste après s’être rendu dans la réserve du Baïkal, Vladimir Poutine n’a plus fait d’apparition publique du 8 au 16 août.