Intox

Cette image ne prouve pas que Jean-Luc Mélenchon a "fait l’éloge" du Front national en 1991

Cette citation de Jean-Luc Mélenchon a été sortie de son contexte. 14/04/2022.
Cette citation de Jean-Luc Mélenchon a été sortie de son contexte. 14/04/2022. © Observateurs

Depuis le 12 avril, des comptes Twitter et Facebook partagent la photo d’une ancienne citation de Jean-Luc Mélenchon pour affirmer que le candidat de la France insoumise aurait "fait l’éloge" du Front national. Cette image est tirée d’un article publié le 25 décembre 1991. Si cette citation est authentique, elle a en réalité été sortie de son contexte et le texte intégral de cette interview ne témoigne pas d’un soutien apporté au parti d’extrême droite.

Publicité

La vérification en bref

  • Depuis le 12 avril, la photo d’une ancienne interview de Jean-Luc Mélenchon est partagée sur Facebook et Twitter. Elle est titrée par une de ses citations : "Le seul parti qui réhabilite la politique, c’est le Front national." 
  • D’après les comptes qui la partagent, cette archive daterait du 25 décembre 1991 et prouverait qu'à cette date, l’actuel député de la 4e circonscription des Bouches-du-Rhône aurait fait "l’apologie du Front national". 
  • Si cette interview a bien été publiée par le journal Le Quotidien de Paris, la citation est aujourd’hui sortie de son contexte. De nombreuses archives permettent d’affirmer que, dans cette interview, Jean-Luc Mélenchon n’a pas fait l’éloge du parti d’extrême droite. 
  • Cette fausse information a déjà été partagée à plusieurs reprises, notamment en 2017 lors de la précédente campagne pour l’élection présidentielle. 

Le détail de la vérification

"À ceux qui ont voté Mélenchon et qui ont peur de voter demain Marine [Le Pen, NDLR], c'était en 1991…" Depuis le 12 avril, des comptes Facebook et Twitter partagent une même photo d’une ancienne interview de Jean-Luc Mélenchon. Ces publications ont été vues plus de 300 000 fois. D’après ces comptes, cette archive prouverait que le candidat de la France insoumise, éliminé au premier tour de l’élection présidentielle le 10 avril 2022, aurait "fait l’apologie" du Front national en 1991. En cause, la citation utilisée pour titrer cette interview : "Le seul parti qui réhabilite la politique, c’est le Front national."

Capture d’écran d’une des publications partageant cette ancienne interview de Jean-Luc Mélenchon. 14/04/22.
Capture d’écran d’une des publications partageant cette ancienne interview de Jean-Luc Mélenchon. 14/04/22. © Observateurs

Une archive sortie de son contexte

Pour retrouver l’origine de cette interview, il faut effectuer une recherche Google avec plusieurs mots-clés. Tout d’abord, le nom du journal qui l’a publiée, à savoir Le Quotidien de Paris, puis la citation utilisée en titre de cette interview. 

Puisque Le Quotidien de Paris a fermé ses portes en 1996, on ne retrouve pas en ligne les archives de ses publications. Mais cette recherche Google par mots-clés renvoie vers un article publié le 26 décembre 1991 par le quotidien Le Monde. Cet article explique que, le 25 décembre 1991, Le Quotidien de Paris a bien publié un entretien réalisé avec Jean-Luc Mélenchon. 

Dans cette interview, celui qui était alors sénateur PS de l'Essonne, en Île-de-France, réagissait entre autres à l’élection cantonale partielle qui s’était tenue à Sommières, dans le Gard, en prononçant effectivement les mots : "Le seul parti qui réhabilite la politique, c’est le Front national." Mais l’article du Monde retranscrit l’entièreté de ces propos. 

Or, la version complète de cette phrase n’a pas du tout le sens d’un compliment adressé au Front national : "Le vote de Sommières, c'est l'union sacrée contre le PS [Parti socialiste, dont est alors membre Jean-Luc Mélenchon, NDLR] [...]. Le pays est assis sur une poudrière de gens qui ne supportent plus la situation actuelle. Ces gens-là veulent du changement, mais nous ne proposons toujours rien ; alors, ils vont voir ailleurs. Le PS a abandonné la politique. Je vais vous dire quelque chose d'affreux : aujourd'hui, le parti qui réhabilite la politique, c'est le Front national."

Dans cette interview, Jean-Luc Mélenchon n’a donc pas fait l’éloge du parti d’extrême droite, comme le précise explicitement son expression "je vais vous dire quelque chose d’affreux". Ses propos consistent principalement en une critique du Parti socialiste qui, selon Jean-Luc Mélenchon, était alors incapable de proposer un projet novateur et faisait figure de "haut-parleur de la politique gouvernementale".

Une intox utilisée à outrance

Cette publication décontextualisée des propos de Jean-Luc Mélenchon n’a rien d’original. Grâce à la recherche Google "Mélenchon Front national réhabiliter", on retrouve plusieurs vérifications réalisées par TF1, 20 Minutes ou encore CrossCheck. Et, tous ces articles ne datent pas de 2022, mais de 2017. 

Lors de la précédente élection présidentielle, Jean-Luc Mélenchon avait déjà été la cible de publications utilisant cette même interview de 1991. Et le candidat de La France insoumise s’était même expliqué sur ses propos dès 2011. Il était alors interviewé par Valérie Trierweiler dans l’émission "2012 Portraits de Campagne" sur la chaîne Direct 8. Cette fausse information sur les propos de Jean-Luc Mélenchon circule donc sur les réseaux sociaux depuis plusieurs années.