Intox

Des membres du chœur de l'Armée rouge arrêtés pour des chants anti-guerre ? Attention, c'est faux

Des publications prétendent que des membres du chœur de l'Armée rouge ont été arrêtés en Russie pour avoir interprété des chansons pacifiques.
Des publications prétendent que des membres du chœur de l'Armée rouge ont été arrêtés en Russie pour avoir interprété des chansons pacifiques. © Observateurs

Des publications prétendent montrer une chorale militaire russe se faire arrêter par un commando pour avoir interprété des chants anti-guerre. S’il est vrai que la loi récemment signée par Vladimir Poutine interdit de diffuser des "fausses informations" à propos de la guerre en Ukraine, et que de nombreux manifestants ont été arrêtés en Russie, cette vidéo est hors contexte. Il s’agit d’un incident survenu en 2015, lorsque la chorale a interprété une chanson du film de James Bond "Spectre".

Publicité

Sur la vidéo, on peut voir un groupe de cinq hommes, en uniforme militaire russe, chanter dans un centre commercial. En quelques secondes, au moins cinq hommes cagoulés et habillés en noir, appartenant aux SOBR, une unité de la garde nationale russe, arrêtent violemment les chanteurs, avant de les évacuer du centre commercial sous les yeux de la foule.

"La fanfare militaire voulait chanter la chanson 'Oui-oui-oui au monde ensoleillé, non-non-non à une explosion nucléaire', affirme en russe ce tweet du 12 mars, atteignant plus de 14 000 vues, prétendant donc que la fanfare s’opposait à la guerre en Ukraine. Il s’agit d’une référence à la chanson soviétique "Avant qu'il ne soit trop tard" de Iosif Kobzon.

La vidéo a également été visionnée plus de 10 000 fois sur cette publication en russe datée du même jour.

Les internautes l’ont aussi partagée sur Facebook, en anglais le 12 mars et en français le 13 mars.

La chorale avait été arrêtée en 2015, lors de son interprétation d’une chanson du film "Spectre", pour des raisons inconnues.

En recherchant avec les mots clés "chorale russe" et "arrestation" en russe, on s’aperçoit que la vidéo remonte à 2015. 

Selon le site MetroNews, un site d’information russe non indépendant, l’incident s’est déroulé le jeudi 5 novembre 2015, au centre commercial du Grand Canyon à Saint Pétersbourg, en Russie, alors que des membres du chœur de l’Armée rouge interprétaient la chanson "Writing's On The Wall" du film "Spectre" de la saga James Bond. 

Les raisons de l’arrestation sont inconnues. Le directeur de la chorale Kirill Markov a déclaré à Metro News : "Pendant la représentation, ils ont été arrêtés par des combattants de la SOBR. Ils ont été emmenés au poste de police, détenus et relâchés." Kirill Markov a également dit à Metro News que "selon lui, il n'y a pas lieu de s'inquiéter". 

Le centre commercial a déclaré au journal russe que la représentation de la chorale avait été convenue à l’avance. 

Selon le site Russia Today, dans un article du 8 novembre 2015, il pourrait s’agir d’une opération commerciale à l’occasion de la sortie du film "Spectre", qui avait eu lieu le 6 novembre en Russie. Russia Today avait également publié la vidéo de l’arrestation sous un autre angle.

De nombreuses arrestations de manifestants hostiles à la guerre

Si la vidéo est hors contexte, les arrestations de manifestants anti-guerre en Russie se multiplient depuis le début du conflit. Depuis le 24 février, au moins 14 700 personnes ont été interpellées en Russie lors de manifestations contre la guerre, selon l’ONG russe OVD-Info. Dimanche 13 février à Moscou, au moins 100 manifestants et un journaliste ont été emmenés par des policiers, selon un correspondant de l’AFP.

>> LIRE SUR LES OBSERVATEURS : Que sait-on de cette vidéo où l'on voit deux femmes russes arrêtées près de la Place Rouge ?