INTOX

Cette vidéo d’Ukrainiens à genoux au passage d’un convoi n’est pas récente

Selon des vidéos sur les réseaux sociaux, ce convoi transporterait des reliques de la cathédrale de Kiev vers un bunker. Mais la vidéo est vieille et vient d'un tout autre contexte.
Selon des vidéos sur les réseaux sociaux, ce convoi transporterait des reliques de la cathédrale de Kiev vers un bunker. Mais la vidéo est vieille et vient d'un tout autre contexte. © Observateurs

Une vidéo visionnée plusieurs dizaines de milliers de fois sur Facebook affirme montrer des Ukrainiens à genoux dans les rues de Kiev au passage d’un convoi. Selon les légendes accompagnant la vidéo, ces véhicules transporteraient des reliques provenant de la cathédrale de Kiev, vers un bunker pour les mettre à l’abri, en prévision d’une future attaque de la capitale par l’armée russe. Pourtant, cette vidéo n’a rien de récent et montre un cortège funéraire rendant hommage à des soldats décédés.

Publicité

En résumé :

  • Une vidéo prétend montrer la mise à l’abri de reliques de la cathédrale de Kiev, alors que la capitale ukrainienne fait face à des affrontements plus intenses entre l’armée russe et l’armée ukrainienne ces dernières heures
  • Cette vidéo date au moins de 2015 et n’a rien à voir avec le conflit récent
  • Elle a été prise dans l’oblast de Lviv, à plus de 500 kilomètres de Kiev, et semble plutôt montrer une procession funéraire rendant hommage à des soldats décédés en Ukraine

Les détails

La vidéo vue plus de 11 000 fois sur une publication en portugais, près de 4 000 fois en anglais, ou encore partagée 3 000 fois sur Twitter, dévoile un convoi de trois véhicules roulant à faible allure, dont un arbore le drapeau de l’Ukraine. À leur passage, sur les bords de la route, plusieurs centaines de personnes sont agenouillées.

La raison : selon les versions, un des véhicules transporterait tantôt des reliques, tantôt un crucifix de la cathédrale de Kiev, pour les mettre à l’abri dans un bunker, alors que la pression s’accentue sur la capitale ukrainienne, dont la banlieue est le théâtre de violents combats entre armée russe et ukrainienne.

Exemple de publication en espagnol relayant la vidéo. La légende indique "le crucifix de la catédrale de Kiev emmené dans un bunker, c'est la première fois que cela arrive depuis la 2nde guerre mondiale".
Exemple de publication en espagnol relayant la vidéo. La légende indique "le crucifix de la catédrale de Kiev emmené dans un bunker, c'est la première fois que cela arrive depuis la 2nde guerre mondiale". © Facebook

Pourquoi c’est faux

Une recherche de la vidéo avec le plugin InVid Weverify permet de constater que cette vidéo date au moins de 2015. On retrouve la version la plus ancienne sur RuTube, le YouTube russe, datant du 20 avril 2015 où on reconnaît le même véhicule avec le drapeau ukrainien, ainsi que le même camion rouge.

Le même camion est visible dans les deux vidéos. À gauche dans celle affirmant qu'il s'agit d'un convoi amenant le crucifix. À droite, dans la vidéo plus longue où on peut voir des personnes porter un cercueil.
Le même camion est visible dans les deux vidéos. À gauche dans celle affirmant qu'il s'agit d'un convoi amenant le crucifix. À droite, dans la vidéo plus longue où on peut voir des personnes porter un cercueil. © Rutube

Au tout début de la même vidéo, il est également possible de lire sur des panneaux, en ukrainien, les noms de Stryï et de Drogobych, deux villes ukrainiennes situées dans l’oblast de Lviv, dans l’ouest de l’Ukraine. La rédaction des Observateurs de France 24 n’a cependant pas pu confirmer avec certitude la localisation de cette vidéo.

Sur les panneaux sur la droite de cette photo, on peut lire les villes de Stryï et de Drogobych situées dans l’oblast de Lviv, dans l’ouest de l’Ukraine.
Sur les panneaux sur la droite de cette photo, on peut lire les villes de Stryï et de Drogobych situées dans l’oblast de Lviv, dans l’ouest de l’Ukraine. © Rutube

Le titre de la vidéo indique “Comment les Ukrainiens deviennent des héros cyborg”. Le terme “Cyborg” fait référence aux militaires ukrainiens ayant participé à la défense de l'aéroport Serhiy Prokofiev à Donetsk pendant la guerre dans l'est de l'Ukraine.

La fin de la vidéo propose également un texte indiquant : “Gloire aux héros de l'Ukraine. Mort aux occupants russes”. Dans des articles de blogs ukrainiens comme celui-ci, qui ont relayé la même vidéo, on voit également des gens à genoux affirmant vouloir "donner à tous les soldats qui sont morts le même hommage".

Inscription en russe à la fin de la vidéo où on peut lire : "“Gloire aux héros de l'Ukraine. Mort aux occupants russes”.
Inscription en russe à la fin de la vidéo où on peut lire : "“Gloire aux héros de l'Ukraine. Mort aux occupants russes”. © RuTube

Enfin, à la fin de la vidéo, on voit effectivement un cercueil suggérant que la scène montre plutôt un convoi funéraire, et non pas la mise à l’abri de reliques de la cathédrale de Kiev.

Capture d'écran de la vidéo complète montrant la fin du convoi, et des personnes transporter un cercueil.
Capture d'écran de la vidéo complète montrant la fin du convoi, et des personnes transporter un cercueil. © RuTube

Pour voir toutes nos vérifications sur la situation en Ukraine, n’hésitez pas à consulter notre rubrique “intox”.

 

Correction au 31/03 : une publication en portugais avait été présentée comme une publication en espagnol dans l'article initial.