"Gloire aux héros !" : à Kherson, des Ukrainiens brandissent leur drapeau face aux chars russes

Le jour de l'arrivée des troupes russes à Kherson, un civil a brandi des drapeaux ukrainiens devant les chars russes.
Le jour de l'arrivée des troupes russes à Kherson, un civil a brandi des drapeaux ukrainiens devant les chars russes. © Telegram

La Russie a annoncé avoir pris le contrôle de Kherson, ville de 300 000 habitants située dans le sud de l’Ukraine, le matin du mercredi 2 mars. Des vidéos amateur montrent des soldats et des chars sur la place principale de la ville. Sur l’une d’elles, un civil brandit un drapeau ukrainien devant les tanks russes.

Publicité

Un civil brandit deux drapeaux ukrainiens face à trois chars alignés sur la place de la Liberté à Kherson. La vidéo, publiée le jour de l’arrivée des troupes russes dans la ville, mercredi 2 mars, a été largement partagée sur les réseaux sociaux.

La vidéo a été publiée sur Telegram le 2 mars 2022, avant d’être reprise sur Twitter.

Les chars arborent la lettre "Z" peinte en blanc, signe distinctif du matériel militaire russe observé depuis le début de l’offensive en Ukraine le 24 février. Devant, des soldats portant des brassards blancs, autre signe distinctif russe, interpellent l’homme qui continue de brandir les drapeaux.

La rédaction des Observateurs a pu confirmer que la vidéo avait bien été filmée à Kherson, devant le bâtiment de l’administration régionale. Dans une autre vidéo, probablement filmée un peu avant, on peut voir la même personne se saisir des drapeaux.

Dans la légende de la vidéo, on peut lire : "À Kherson, des personnes très courageuses ont pris aux occupants le drapeau ukrainien qu’ils avaient essayé d’enlever du bâtiment de l’administration.”

Dans cette deuxième vidéo, on voit d’abord un soldat s’éloigner du bâtiment de l’administration régionale muni d’un drapeau ukrainien enroulé. De l’autre côté, quatre personnes en civil s’approchent de lui. Ils se font face, dissimulés par la végétation. Le soldat semble reculer, puis les civils déplient trois drapeaux ukrainiens et les brandissent. "Gloire aux héros de l’Ukraine !", crie la personne qui filme. Selon la légende de la vidéo, les civils auraient dérobé les drapeaux aux soldats russes, dans un acte de courage face à l’invasion armée de la Russie.

Des soldats et des blindés filmés dans les rues

Des combats se déroulent dans la ville de Kherson depuis plusieurs jours. Une vidéo, publiée le 1er mars, montrait déjà des chars et des soldats dans les rues :

Cette vidéo montre des soldats traverser la rue à Kherson.

La vidéo, géolocalisée par @arturkesik sur Twitter et vérifiée par la rédaction des Observateurs, a été tournée au nord de la ville de Kherson. Filmée depuis la fenêtre d’un immeuble, la vidéo montre deux chars stationnés à une intersection, dont un comportant le signe "Z" sur le côté. Une quinzaine d’hommes en uniforme traversent la rue en courant.

Les forces armées russes ont pris le contrôle de la ville dans la nuit de mardi 1er à mercredi 2 mars. Mercredi, une photo montrait une quinzaine de blindés devant le bâtiment de l’administration régionale de Kherson. On peut voir la date et l’heure en haut à gauche – le 2 mars à 2 h 15 – sur l’image, issue d’une vidéo de surveillance.

La vidéo a été publiée sur Telegram le 2 mars. On peut reconnaître le bâtiment de l’administration régionale de Kherson à l’arrière-plan.

Le directeur de l’administration régionale de Kherson, Guennady Lagouta, a annoncé mercredi à 9 h du matin que la ville était entièrement bouclée par l’ennemi. Le maire de Kherson Igor Kolykaev a cependant annoncé le jour-même sur Facebook que la ville était encore ukrainienne.

L’offensive russe en Ukraine a commencé le 24 février. Le jour même, le ministère russe de la Défense avait annoncé l’arrivée des troupes russes jusqu’à Kherson, et la remise en fonctionnement du canal Nord-Crimée, alimentant la péninsule en eau potable. Ce canal avait été fermé à la suite de l’annexion de la Crimée par la Russie en 2014, et sa réhabilitation a été très médiatisée en Russie.

>>> À LIRE SUR LES OBSERVATEURS : Ukraine : à Kharkiv, des bâtiments civils pris pour cible par des bombardements russes