Ukraine : Kharkiv à nouveau bombardée, le centre-ville touché

L’immeuble qui semble avoir été touché n’est pas le bâtiment municipal : il se situe en face de la rue.
L’immeuble qui semble avoir été touché n’est pas le bâtiment municipal : il se situe en face de la rue. © @ignis_fatum / Google Street View

Depuis quatre jours, Kharkiv, la deuxième plus grande ville ukrainienne, est visée par des bombardements de l'armée russe. Ce mercredi 2 mars, un bâtiment du centre a été la cible d'une attaque. De multiples images prises par des citoyens et vérifiées par notre rédaction en attestent.

Publicité

Une vidéo de cette attaque a été publiée sur les réseaux sociaux en fin de matinée ce mercredi 2 mars (voir ci-dessous). Le tweet qui accompagne la vidéo est succinct : "Frappes aériennes sur le centre de Kharkiv".

Dans cette vidéo, nous pouvons voir un fleuve, un immeuble et un pont moderne qui traverse la rive avec un panache de fumée en arrière-plan. Nous avons retrouvé l’endroit exact où cette vidéo a été tournée : il s’agit du centre-ville de Kharkiv.

D’autres photos et vidéos (ici et ) ont été tournées juste après la frappe, qui a vraisemblablement eu lieu durant la matinée. Ces images permettent de constater que l'immeuble touché se trouve juste en face de l'hôtel de ville de Kharkiv.

© @ignis_fatum / Google Street View

Les images partagées sur les réseaux sociaux permettent de repérer un clocher distinctif (ici encadré en vert) et un bâtiment (encadré en rouge). Ces éléments confirment que la vidéo a été prise dans le centre de Kharkiv : le bâtiment encadré en rouge est la mairie de la ville.

© @ignis_fatum / Google Street View

L’immeuble touché par la frappe aérienne n’est pas le bâtiment municipal mais il se trouve tout près, de l’autre côté de la rue. Crédit : @ignis_fatum / Google Street View.

 

Une autre vidéo, encore plus impressionnante, a été tournée non loin du bâtiment bombardé. Elle montre un homme qui se filme en selfie, avant de lever la tête quand il entend un bruit d’avion de chasse. S'ensuit une explosion très violente, qui le force à se réfugier à l’intérieur de l’immeuble.

Au moment du bombardement qui a touché le centre-ville de Kharkiv, cet homme se trouvait à quelques mètres du point d’impact.

Nous pouvons le confirmer en analysant l'environnement dans lequel la vidéo a été tournée, notamment grâce au reflet dans la vitre derrière l'homme qui filme, et en regardant les détails de l'immeuble sur les images ralenties.

Nous avons retrouvé la localisation de cet immeuble, de couleur marron foncé avec des fenêtres aux contours blancs (visible ici sur Google Street View).

© Google Street View / @Osinttechnical

Dans la vidéo de l'homme qui se filme en selfie, il est possible de distinguer un bâtiment de couleur foncée avec des fenêtres aux contours blancs (voir les captures d'écran à droite de ce montage). Nous avons retrouvé ce bâtiment : il se situe dans le centre de Kharkiv, tout près de la zone touchée par un bombardement russe ce mercredi 2 mars (voir à gauche, des images de ce bâtiment récupérées sur Google Street View). Crédit : Google Street View / @Osinttechnical.

 

Kharkiv en train d’être encerclée par l’armée russe

Outre les bombardements, l’armée russe manœuvre pour encercler la ville.

Une vidéo, également diffusée ce mercredi 2 mars, montre des blindés russes traverser la ville de Balakliya, à 60 km au sud de Kharkiv.

Nous avons analysé et authentifié la vidéo : elle a été filmée en plein centre de la ville de Balakliya. Les soldats russes se dirigent vers le nord, en direction de Kharkiv.

Depuis le 28 février, Kharkiv est quotidiennement visée par des frappes de l’armée russe. Mardi 1er mars, des bâtiments civils avaient déjà été touchés, notamment le bâtiment de l’administration régionale, des immeubles résidentiels et des entrepôts.

>> Lire sur les Observateurs : à Kharkiv, des bâtiments civils pris pour cible par des bombardements russes