Invasion de l'Ukraine : des images de l’armée russe à 27 km du centre de Kiev

En rouge, les hélicoptères de transport russes Mi-8, en bleu celui d'attaque au sol KA-52, jeudi 24 février 2022, près de Kiev.
En rouge, les hélicoptères de transport russes Mi-8, en bleu celui d'attaque au sol KA-52, jeudi 24 février 2022, près de Kiev. © Telegram

Dans la nuit de mercredi à jeudi, l’armée russe a lancé son offensive sur le territoire ukrainien. Sur Internet comme sur le terrain, la situation était tout d’abord floue. Moins de 24 h plus tard, des soldats russes sont filmés à 27 km du centre de la capitale ukrainienne, Kiev.

Publicité

Tout a commencé par des frappes russes, effectuées avec des missiles de croisière ou des missiles balistiques. Leurs cibles : des aéroports ukrainiens et des sites militaires, comme des radars de détection ou de la défense anti-aérienne. 

Mais alors que les forces russes progressent à l’est et au nord-est du pays, c’est près de Kiev, la capitale, que l’attaque est la plus directe. En fin de matinée, des hélicoptères de transport Mi-8 russes sont aperçus près de l'aéroport de fret Antonov de Hostomel, à 27 kilomètres de la place Maïdan dans le centre de la capitale.

Un assaut aérien d’une grande ampleur

Nous avons pu authentifier avec certitude une vidéo, postée à 13 h 15 heure locale sur Telegram. Elle montre des hélicoptères de transport Mi-8 et des hélicoptères d’attaque au sol Ka-52 russes, qui évoluent en combinaison devant deux panaches de fumée en arrière-plan.

En rouge, les hélicoptères de transport russes Mi-8, en bleu celui d'attaque au sol KA-52. Jeudi 24 février 2022, près de Kiev.
En rouge, les hélicoptères de transport russes Mi-8, en bleu celui d'attaque au sol KA-52. Jeudi 24 février 2022, près de Kiev. © Telegram

À un moment de la vidéo, on voit une cheminée d’usine : grâce à la carte collaborative Wikimapia, nous pouvons affirmer qu’il s’agit de l’usine de verre Vetropack, à Hostomel (localisation exacte ici).

Les points de comparaison de l'usine : en bleu la cheminée, en orange le hangar. Jeudi 24 février 2022, Hostomel.
Les points de comparaison de l'usine : en bleu la cheminée, en orange le hangar. Jeudi 24 février 2022, Hostomel. © Gauche : Telegram / Droite : Wikimapia

Une autre vidéo montre des hélicoptères mener un assaut au même endroit, dans les environs de la ville d’Hostomel. Là encore, des Mi-8 russes (qui peuvent transporter des soldats) arrivent groupés, en direction de l’aéroport Antonov. 

Le Center for Information Resilience a retrouvé l’endroit exact où la vidéo a été tournée, à seulement 3 km à l’est de l’aéroport.

L’armée ukrainienne se défend

Dans une autre vidéo postée à 13 h 06 sur Telegram, des hélicoptères russes (toujours des Mi-8) franchissent une digue, sur un fleuve. Nous avons géolocalisé la vidéo, elle a été tournée près du fleuve Dniepr, à 20 km de l’aéroport Antonov et 10 km au nord de Kiev.

Point de comparaison entre les deux localisations : en rouge, la digue, en fond d'image nous pouvons voir l'autre rive.
Point de comparaison entre les deux localisations : en rouge, la digue, en fond d'image nous pouvons voir l'autre rive. © Gauche : Google Earth Pro / Droite : Telegram

Lorsque les hélicoptères russes se rapprochent du rivage, on peut remarquer un missile anti-aérien (en rouge, ci-dessous) tiré par l’armée ukrainienne depuis la rive ouest du fleuve en leur direction. Pour se défendre, les aviateurs russes larguent des leurres infrarouges (en vert, ci-dessous) pour tromper le missile. Aucun d’entre eux n’est abattu dans la vidéo.

En rouge, le missile anti-aérien tiré par l'armée ukrainienne. En vert, les leurres d'auto-défense des hélicoptères russes.
En rouge, le missile anti-aérien tiré par l'armée ukrainienne. En vert, les leurres d'auto-défense des hélicoptères russes. © Telegram

L’armée russe au combat au sol, près de de l’aéroport

Plus tard dans l’après-midi, une équipe de CNN a pu filmer des soldats russes débarqués à l’entrée de l’aéroport. Des images qui semblent confirmer, dans un premier temps, que l’armée russe a réussi sa percée vers Kiev, la capitale de l’Ukraine, en moins d’un jour.

L’armée ukrainienne a affirmé avoir abattu trois hélicoptères russes pendant le combat. Une source du renseignement américain indique prudemment jeudi soir : "C’est pour leur pays qu'ils se battent."