Intox

Ukraine : attention à cette image d’une jeune femme armée

Une photo virale prétend montrer une jeune fille ukrainienne tenant un fusil dans un bus, en pleine crise entre l’Ukraine et la Russie.
Une photo virale prétend montrer une jeune fille ukrainienne tenant un fusil dans un bus, en pleine crise entre l’Ukraine et la Russie. © Observateurs

Alors que des séparatistes prorusses ont annoncé l’évacuation des villes situées à la frontière entre l’Ukraine et la Russie craignant des affrontements imminents, des photos de civils ukrainiens prêts à se défendre en cas d’invasion sont virales sur les réseaux. Parmi celles-ci, une photo d’une jeune femme tenant un fusil dans le bus laisse entendre que de nombreux Ukrainiens sont prêts au combat. Mais la photo date de 2020 et a été prise en Sibérie russe. 

Publicité

La vérification en bref

  • Une photo prétend montrer une jeune ukrainienne avec un fusil dans un bus en février 2022
  • Elle a en réalité été partagée dès mars 2020 sur Instagram par une jeune femme qui revenait d’un tournage avec de fausses armes.

Cette photo a été notamment publiée sur Twitter le 12 février par le compte @terror_alarm, montrant une jeune femme assise dans un métro, regardant son téléphone portable, et portant un fusil d’assaut à la main. Le tweet indique en anglais "La vie en Ukraine, maintenant".

Elle a également été partagée sur Twitter en italien le 12 février.

Une photo prise après un tournage en Russie… avec une fausse arme

Une recherche d'image inversée via InVid Verify (voir ici comment procéder) montre que l’image a régulièrement été utilisée comme un meme, photomontage humoristique, depuis 2020 pour prétendre illustrer comment les civils russes se défendent au quotidien, d’autres photomontages mettant en avant la manucure impeccable de la jeune femme. Cet article de blog d’avril 2020 analyse par exemple comment l’image est devenu un meme. 

En procédant à une recherche d’images inversée via Yandex, le moteur de recherche russe, on trouve des photos d’une jeune femme ressemblant à celle de la photo, publiées sur son compte Instagram, Gladkikh2.0

La jeune femme, originaire de Novossibirsk, en Sibérie, publie régulièrement des photos d’elle sur sa chaîne Instagram et son compte VK, un réseau social russe.

En observant ses photos, on se rend compte qu’on peut la voir portant le même bonnet beige que sur la photo virale. On retrouve la photo originale, qui a été publiée le 27 mars 2020, et dont la légende en russe indique "je vais au stand de tir, j’ai un AK-47, vos ennemis le regretteront".

Contactée sur VK, Ekaterina Gladkikh, indique qu'elle revenait d'une séance photo lorsque la photo a été prise : "Personne ne m'a posé de question dans le bus et je suis rentré calmement en voiture. Bien sûr, l’arme était fausse. Je suis habituée au fait que la photo soit comprise d’une manière complètement différente. Les gens discutent de tout dans les moindres détails, même mes ongles. Ça ne me dérange pas."

Cette photo, prise en mars 2020 en Russie, n’a donc rien à voir avec la crise ukrainienne de février 2022.