Intox

Les Taliban détruisent-ils tous les téléphones portables ? Attention à cette vidéo décontextualisée

Une vidéo prétend que les téléphones portables sont interdits et détruits par les Taliban en Afghanistan. Mais ces images proviennent d’une destruction de marchandises de contrebande organisée par la douane pakistanaise.
Une vidéo prétend que les téléphones portables sont interdits et détruits par les Taliban en Afghanistan. Mais ces images proviennent d’une destruction de marchandises de contrebande organisée par la douane pakistanaise. © Observateurs

Des centaines de téléphones piétinés par des Taliban en Afghanistan : c’est ce que prétend montrer une vidéo partagée sur Twitter, YouTube, Facebook et Instagram depuis la mi-janvier. Des internautes affirment également que les mobiles sont interdits en Afghanistan, sous peine de lourdes sanctions, et que les autorités ont confisqué l’ensemble des téléphones. Mais la vidéo montre en réalité les autorités pakistanaises en train de détruire des téléphones de contrebande.

Publicité

La vidéo montre plusieurs hommes, certains en uniforme noir, écrasant sous leurs pieds des centaines de téléphones portables étalés au sol. À l’arrière-plan, des centaines de bouteilles sont elles aussi éparpillées sur le sol. Dans les publications qui relaient ces images, des internautes affirment que les Afghans qui refusent de donner leur portable sont "condamnés à la peine de mort".

La vidéo, publiée le 15 janvier sur YouTube en anglais, a été visionnée plus de 27 000 vues. Sur Instagram, elle atteint également 27 000 vues. Sur Facebook, elle cumule tantôt plus de 13 000 vues, tantôt 8 000 vues

L’intox a aussi circulé en français sur Facebook et sur Twitter comme ici

Des téléphones portables détruits… par la douane pakistanaise

En observant la vidéo, on remarque à 0’16 le drapeau pakistanais sur l'uniforme des officiers, avec son croissant et étoile à cinq branches de couleur blanche.

En tapant les mots-clés en anglais "Pakistan", "destruction" et "phones" sur YouTube, on retrouve une vidéo plus longue publiée le 29 décembre par Rizwan Ali, un internaute partageant des informations sur la ville de Karachi. La vidéo montre des images très similaires d’hommes en uniforme détruisant des téléphones portables étalés sur le sol. On reconnaît également à 0’56 le conteneur bleu présent dans la vidéo virale à 0’03.

La légende indique qu’il s’agit d'"une cérémonie" de destruction de "bouteilles" "saisies par la douane pakistanaise" à Karachi. 

En tapant les mêmes mots-clés en ourdou, une des deux langues officielles du Pakistan, on retrouve des vidéos similaires, toutes partagées par des internautes à partir du 29 décembre 2021.

Un reportage publié sur la chaîne YouTube de Jazarat News, le premier site d’information pakistanais en ourdou et qui reflète les opinions d’un parti politique islamiste, montre les images de la destruction des téléphones et d’autres objets saisis par la douane.

Le journal pakistanais de langue anglaise The News indique que la cérémonie de destruction a eu lieu le 29 décembre 2021 à Karachi, au Pakistan. Les marchandises détruites étaient issues de la contrebande : il s’agissait d’alcool, de drogue, de cigarettes et d’autres produits.

On reconnaît en outre l'emblème des douanes pakistanaises, un oiseau aux ailes déployées, sur l'uniforme d'un des hommes à 0’15. 

Selon le journal pakistanais The Express Tribune, des articles de contrebande d'une valeur de 2,5 milliards de roupies (29 millions d’euros) ont été détruits lors de cet événement.

Les téléphones portables autorisés en Afghanistan 

Des sources locales en Afghanistan ont confirmé à la rédaction des Observateurs de France 24 qu’il était autorisé d’utiliser les téléphones portables dans le pays.

Les responsables talibans eux-mêmes utilisent des portables, comme le montre cette photo d'une réunion entre responsables talibans, où l'on voit des journalistes prendre des photos. L'image a été publiée le 26 janvier sur l'une des chaînes d'information Telegram officielles des Taliban.

Des médias locaux ont cependant indiqué, dans des articles datant d’avant le changement de régime du 20 août 2021, que les Taliban avaient ordonné dans certaines provinces de ne pas regarder la télévision ni écouter de la musique.

En août 2020, le journal Gandhara a indiqué que les Taliban avaient demandé aux habitants de la province de Ghazni, au centre de l’Afghanistan, de ne pas porter de téléphone portable et de ne pas écouter de la musique.

Hamshahri Online, un autre média local, a affirmé début août 2021 (avant la prise de pouvoir des Taliban) que les Taliban avaient détruit des antennes télé dans les provinces de Samangan, dans le nord du pays, et du Nuristan, dans le nord-est, et ordonné aux gens de ne pas regarder la télévision ou d'écouter de la musique.

Depuis l’arrivée au pouvoir des Taliban en Afghanistan en août 2021, de nombreuses images ont été publiées alors qu’elles étaient truquées ou sorties de leur contexte. Notre rédaction a identifié des intox pro-Taliban, comme ces photos prétendant qu’un ancien responsable aurait fui avec de l’argent volé, mais aussi des publications décontextualisées affirmant illustrer des exactions qui auraient été commises par les Taliban, comme cette fausse vidéo censée montrer des persécutions contre les chrétiens.