Intox

Ces hommes ne défendent pas une mosquée, mais répondent à des slogans nationalistes

Une vidéo censée montrer des musulmans défendant une mosquée contre des islamophobes russes montre en fait une bagarre entre skinheads et personnes originaires du Caucase et d’Asie Centrale à Moscou.
Une vidéo censée montrer des musulmans défendant une mosquée contre des islamophobes russes montre en fait une bagarre entre skinheads et personnes originaires du Caucase et d’Asie Centrale à Moscou. © Capture d'écran d'une vidéo publiée sur Facebook

Une vidéo prétendant montrer des musulmans défendant une mosquée contre des islamophobes russes a en fait été filmée le 22 juin à Moscou, lors d’une bagarre entre des skinheads et des individus originaires du Caucase et d’Asie centrale. Ces derniers s’en sont pris à quatre hommes qui scandaient des slogans nationalistes et xénophobes à leur encontre dans la rue.

Publicité

Filmée en Russie, la vidéo montre quatre hommes blancs aux crânes rasés, à l'allure de skinheads, se battre avec deux autres hommes. Ces derniers, maîtrisant visiblement les arts martiaux, ressortent vainqueurs, sans se laisser impressionner par l'arme à feu dégainée par les skinheads.

La vidéo a été partagée sur Facebook le 25 juin, avec pour légende : "Des islamophobes russes voulaient s'en prendre à des mosquées. Sauf que cette fois-ci, ils sont tombés sur des musulmans courageux !" La publication a fait plus de 1,4 million de vues et 3 800 commentaires depuis le 25 juin.

La vidéo a été publiée par la page Facebook Jannah TV le 25 juin 2021.

Des étiquettes collées sur la vidéo prétendent expliquer en français ce qu'il se passe : "Ils tentent d'intimider des musulmans qui défendent la mosquée", "Mais ils sont tombés sur des guerriers". Sur la vidéo, filmée dans la rue, on ne voit cependant aucune mosquée, comme le note une personne dans les commentaires. 

Rechercher dans la langue du pays pour comprendre ce qu'il se passe

En écoutant la vidéo, on entend que les quatre skinheads traversent la rue en scandant des slogans nationalistes : "La Russie pour les Russes, Moscou pour les Moscovites !" Puis un homme dans la rue les aborde en leur assénant des injures homophobes et les mettant au défi de se battre. 

Une recherche sur Google avec les mots clés "skinhead", "bagarre" et "musulmans" en russe (скинхеды драка мусульмане) permet de trouver des informations sur le contexte de l'altercation. La presse russe indique que l'incident s'est déroulé le soir du 22 juin à la sortie du métro Molodezhnaya à Moscou. À la suite de la bagarre, quatre personnes ont été interpellées

Pour vérifier la localisation, on peut observer les environs de la station de métro sur Google Street View : on reconnaît le passage piéton, les barrières métalliques le long du trottoir, et la façade du centre commercial de l'autre côté de la rue. En regardant sur la carte, on peut bien vérifier qu'aucune mosquée ne se situe à proximité, et ne peut donc être la cause de leur bagarre.

En haut, une image de la sortie du métro Molodezhnaya sur Google Street View. En bas, deux captures d’écran de la vidéo, où l’on reconnaît le passage piéton, la barrière métallique le long du trottoir, et la façade du centre commercial en face.
En haut, une image de la sortie du métro Molodezhnaya sur Google Street View. En bas, deux captures d’écran de la vidéo, où l’on reconnaît le passage piéton, la barrière métallique le long du trottoir, et la façade du centre commercial en face. © Google Street View, Facebook

Chercher la vidéo d'origine

Remonter jusqu'à la vidéo d'origine permet de mieux comprendre ce qu'il s'est passé. Malheureusement, une recherche par image inversée (voir ici comment faire) ne donne aucun résultat probant. 

En observant l'image, on peut cependant remarquer deux indices : un hashtag partiellement coupé en haut à droite, et un logo assez flou en lettres cyrilliques défilant du haut vers le bas. Il s'agit du logo de la chaîne Telegram Dvach, où la vidéo a été publiée le 23 juin.

Sur cette capture d’écran de la vidéo, on peut distinguer le logo de la chaîne Telegram Dkach, où la vidéo avait été publiée auparavant.
Sur cette capture d’écran de la vidéo, on peut distinguer le logo de la chaîne Telegram Dkach, où la vidéo avait été publiée auparavant. © Capture d'écran d'une vidéo publiée sur Facebook

Cette version de la vidéo est plus longue, plus lente et cadrée de manière plus large que celle partagée par Jannah TV. On entend un slogan supplémentaire au début de la vidéo : les skinheads enjoignent les Russes à libérer le pays des "khatchi", un terme insultant pour désigner les personnes originaires des pays du Caucase ou des régions frontalières en Russie, ou bien des pays d'Asie centrale (Kazakhstan, Kirghizstan, Ouzbékistan, Tadjikistan et Turkménistan). Ces populations sont souvent stigmatisées en Russie. C'est alors que l'homme dans la rue les apostrophe. Il parle en russe avec un accent semblant provenir de ces régions au sud de la Russie, expliquant sa réaction. 

Sur YouTube, on peut retrouver une autre vidéo de la suite de l'altercation, sans longue coupure. Publiée le 24 juin, elle contient plusieurs scènes qui ont été omises dans la vidéo partagée par Dvach et Jannah TV, où l'on voit que les deux camps se comportent de façon agressive et provocatrice. 

La rédaction des Observateurs de France 24 a tenté de rentrer en contact avec des témoins de la scène et les personnes ayant publié les vidéos sur Internet en Russie sans obtenir davantage d'informations sur les circonstances de la bagarre.

Cette vidéo a été publiée sur YouTube le 24 juin.

Conclusion

Cette vidéo montre une altercation entre des skinheads qui chantaient des slogans nationalistes et xénophobes contre des Caucasiens et des passants énervés par ces injures le 22 juin à Moscou. La scène comporte bien une dimension raciste, mais à aucun moment les passants n'interviennent pour protéger une mosquée.