En Russie, des citoyens rénovent un tunnel à la place de leur mairie

Les volontaires du collectif urbaniste My tut ont pris l’initiative de rénover un tunnel piéton de la ville de Tver, en Russie.
Les volontaires du collectif urbaniste My tut ont pris l’initiative de rénover un tunnel piéton de la ville de Tver, en Russie. © Capture d'écran d'une vidéo publiée sur Instagram par @urban.tut

Des habitants de la ville de Tver, dans l’ouest de la Russie, ont restauré eux-mêmes un tunnel piéton qui n’avait pas été rénové depuis 30 ans, faute de moyens de leur municipalité. Les membres du collectif My tut n’ont pas voulu attendre passivement que les autorités se saisissent de la question : début mai, ils ont réuni 50 volontaires pour refaire la peinture, le temps d’un week-end convivial.

Publicité

Dans une vidéo publiée sur Instagram le 3 mai 2021, pinceaux, racloirs et rouleaux s'activent en musique. Dans la ville de Tver, à 180 kilomètres au nord-ouest de Moscou, une cinquantaine d'habitants se sont réunis les 1er et 2 mai 2021 pour repeindre un petit tunnel piéton sur les quais de la Volga.

La vidéo, publiée par le compte Instagram du collectif My tut, a fait plus de 900 vues.

Les activistes urbanistes du collectif My tut, qui en russe signifie "Nous sommes là", ont impulsé le projet en octobre 2020. Composé d'architectes, de designers, d'entrepreneurs, mais aussi de simples curieux, le collectif a un objectif : rendre la ville plus agréable pour ses habitants.

 "Notre organisation n'a pas d'intérêt politique ou commercial : ça nous fait juste plaisir de rendre notre ville meilleure"

Ivan Shumilin, l'un des fondateurs, est informaticien. Il raconte à la rédaction des Observateurs pourquoi il a décidé de lancer la rénovation de ce tunnel, qu'il décrit comme "étroit, sombre et sale" :

 

J'aime beaucoup marcher à pied et courir. Je voulais améliorer l'infrastructure piétonne de la ville. Au début, je voulais m'occuper des passages piétons, des feux, des pistes cyclables. Mais ce sont des questions assez complexes, alors pour l'instant, on a décidé de se concentrer sur ce que nous pouvons faire à notre niveau. 

Notre mission, c'est d'améliorer des endroits concrets dans la ville. Pour que ce soit plus agréable pour les gens, et pour que l'administration voie que ces projets sont utiles.  Notre organisation n'a pas d'intérêt politique ou commercial : ça nous fait juste plaisir de rendre notre ville meilleure. 

Beaucoup de gens pensent que c'est l'administration qui 'doit' faire quelque chose, mais je crois que ça ne marche pas comme ça. Ils n'ont pas le temps, probablement, ou pas assez de gens pour s'en occuper. En plus, si un riche investisseur construit quelque chose de bien pour un milliard, les gens vont apprécier, mais ils ne se sentiront pas impliqués.

Une photo du tunnel avant sa rénovation, gris, sombre et les murs en mauvais état, a été publiée sur le site du collectif My tut.
Une photo du tunnel avant sa rénovation, gris, sombre et les murs en mauvais état, a été publiée sur le site du collectif My tut. © collectif My tut

Le collectif s'est tourné vers des entreprises locales pour demander de l'aide. Elles ont fourni peinture, matériel, pizzas et boissons chaudes pour aider les bénévoles pendant le week-end de travaux. Ivan Shumilin a été impressionné par l'implication des habitants :

C'est devenu quasiment comme une performance artistique : beaucoup de gens qui passaient par là se sont arrêtés, nous ont demandé ce que nous faisions, nous ont encouragés, quelques-uns nous ont même aidés un peu. Je ne m'attendais pas à ce qu'on fasse cet effet !

Le collectif utilise l'urbanisme tactique : des méthodes simples et peu coûteuses pour améliorer l'espace urbain, notamment grâce à des aménagements temporaires, qui peuvent influencer le comportement des usagers. Pistes cyclables temporaires, cafés éphémères rentrent dans cette catégorie.

La prochaine étape sera de mettre en place l'éclairage du tunnel, pour le rendre plus sûr. Le collectif a déjà obtenu l'accord d'une entreprise pour offrir des lampadaires, et du fournisseur d'électricité local pour les raccorder au réseau municipal.

Parmi ses autres projets, le collectif compte également mettre en place des aménagements temporaires dans un parc de la ville, qui manque pour l'instant d'infrastructures. Ils espèrent le rendre plus confortable pour les habitants du quartier, et attirer les entreprises locales pour qu'elles investissent dans l'aménagement durable du parc.

 

Si vous voulez aider ce collectif, vous pouvez les soutenir sur leur site: http://mytut.tilda.ws/.