Attention à ces photos qui refont surface depuis la mort du prince Philip

Ces trois photos circulent à nouveau depuis le décès du prince Philip. Voici le contexte autour de ces images.
Ces trois photos circulent à nouveau depuis le décès du prince Philip. Voici le contexte autour de ces images. © Les Observateurs de France 24

Le prince Philip Mountbatten, époux de la reine d’Angleterre Elizabeth II, est mort à 99 ans vendredi dernier. Depuis, au moins trois photos ont refait surface sur les réseaux sociaux, affirmant montrer différentes facettes du personnage. Parfois fausses, parfois partagées sans contextualisation.

Publicité

La reine d’Angleterre et le prince Philip à genoux devant Haïlé Sélassié ?

La photo nous a été signalée par un internaute par l'intermédiaire du compte Twitter @InfoIntoxF24 : on y verrait, selon les internautes qui la relaient, la reine d’Angleterre Elizabeth II et le prince Philip, de dos, faire la révérence devant Haïlé Sélassié Ier, roi d’Éthiopie entre 1930 et 1974. Un geste en contradiction avec le protocole habituel voulant que la reine d’Angleterre, considérée comme la représentante de Dieu sur terre, ne peut s’incliner devant un être humain.

A rare picture of the late Prince Philip and the Queen of England bowing before the Lion of Judah Emperor Haile Selassie and Empress Menen.

Publiée par Third-party Memes sur Lundi 12 avril 2021

Sur cette légende en anglais, on peut lire : "Une rare photo du défunt prince Philip et de la reine d'Angleterre s'inclinant devant le lion de Juda, l'empereur Haïlé Sélassié et l'impératrice Menen."

 

La photo est régulièrement republiée par des internautes lors d’événements autour de la famille royale britannique et existe même sur la pochette d’un album de reggae. Elle avait d’ailleurs fait l’objet d'un article de CheckNews du média Libération en mars 2018.

Une recherche d’image inversée avec le moteur de recherche Yandex (voir ici comment l’utiliser) permet de constater que le cliché date de 1955 et a été pris par le photographe Alfred Eisenstaedt pour le magazine Time.

Capture d'écran de la collection "Ethiopian Essay" du photographe Alfred Eisenstaedt datant de 1955.
Capture d'écran de la collection "Ethiopian Essay" du photographe Alfred Eisenstaedt datant de 1955. © https://artsandculture.google.com/

Or, la première visite officielle en Éthiopie de la reine Elizabeth II et du prince Philip n’a pas eu lieu avant février 1965, comme le montre par exemple cette archive du New York Times. Autre élément discordant : l’impératrice Menen d’Éthiopie, visible sur la photo, est morte en février 1962, trois ans avant la première visite officielle de la monarque britannique.

Contacté par la rédaction des Observateurs de France 24, le consortium Meredith, dont dépend aujourd’hui la version numérique de Time, a confirmé que la photo venait bien de leur collection mais qu’il ne s’agissait pas de la reine d’Angleterre. Il n’était cependant pas en mesure de confirmer l’identité des personnes au moment de la publication de cet article.

Le prince Philip déguisé en garde royal pour faire rire la reine ?

L’image prête ici à sourire, et serait une des facéties du prince Philip envers son épouse : grimé en garde royal, il aurait surpris et fait rire la reine d’Angleterre sur ce cliché.

Prince Philip habillé en garde de sa Majesté surprenant la Reine qui le reconnaît en passant et s'en amuse...

Publiée par Hélène Pereira sur Dimanche 11 avril 2021

Sur la photo, il s’agit bien du prince Philip. Cependant, l’amusement de son épouse n’a rien à voir avec son costume, qui est par ailleurs tout à fait normal : ce dernier est apparu en public à plusieurs reprises avec cet uniforme et ses nombreux insignes en tant que colonel du régiment des "Grenadier Guards", reconnaissables à leurs chapeaux de fourrure.

Exemple de photo montrant le prince Philip habillé de la même façon que sur la photo des "Grenadier Guards".
Exemple de photo montrant le prince Philip habillé de la même façon que sur la photo des "Grenadier Guards". © Shuttershock

Le cliché a été pris en avril 2003 par Chris Young, photographe de l’agence Associated Press présent lors d’une revue du régiment de ces "Grenadier Guards" au château de Windsor.

Si la reine d’Angleterre s’amuse, c’est parce qu’un essaim d’abeilles est venu perturber la cérémonie, nécessitant l’intervention d’un apiculteur, comme on le voit sur cette banque de données d’images prises le même jour.

 

Capture d'écran de la banque d'images "Alamy" où on voit à droite la photo de la reine d'Angleterre souriante, ainsi que toutes les autres photos de l'intervention de l'apiculteur le même jour.
Capture d'écran de la banque d'images "Alamy" où on voit à droite la photo de la reine d'Angleterre souriante, ainsi que toutes les autres photos de l'intervention de l'apiculteur le même jour. © Alamy

Une photo du prince Philip avec des membres du régime nazi en Allemagne ?

Dernière photo, très polémique, ayant refait surface ces derniers jours : une image montrant le prince Philip en 1937, entouré en rouge sur l’image ci-dessous, aux côtés d’officiels nazis portant des tenues SS.

Une légende partagée récemment avec cette photo sur Facebook dit notamment : "Tandis que Philip et sa famille 'parlaient ouvertement' avec les nazis et leur 'partageaient leurs pensées', nos grands-parents les combattaient sur Cable Street et en Espagne."

“Colourful’ character Philip, circled, is pictured with relatives wearing Nazi uniforms at his sister Cecile's funeral...

Publiée par John Andrew Hird sur Vendredi 9 avril 2021

La photo est authentique, et il s’agit bien du prince Philip, alors âgé de 16 ans. Ce dernier s’était rendu aux funérailles en Allemagne d’une de ses sœurs, Cécile, morte dans un accident d’avion, et alors mariée à un officiel du régime nazi. Deux autres de ses sœurs étaient aussi mariées à des hauts dignitaires nazis, notamment la princesse Sophie de Grèce, épouse du prince Christophe de Hesse, qui devint le chef des renseignements généraux sous les ordres d’Hermann Goering.

La séquence de la présence de Philip à cette cérémonie a d’ailleurs été reconstituée dans la série "The Crown".

Interrogée sur cette photo, l’historienne derrière le compte Twitter @FakeHistoryHunt, spécialiste des photos d’archives détournées, explique qu’elle est régulièrement utilisée pour évoquer une supposée sympathie du prince Philip envers le régime nazi :

Dans le contexte de 1937, il n'y a rien de bizarre à être là avec de nombreux nazis : quelqu'un allant à des funérailles en Allemagne nazie, et étant photographié en présence de nazis, ça n'a absolument rien d’étrange.

La photo est réelle, mais pas aussi dommageable que les gens semblent le penser, ou veulent le penser. Bien que la famille royale britannique a fait beaucoup de choses douteuses et que les liens avec les nazis existent, cette photo – et cet enterrement précisément – n'a rien de choquant.

Les accointances supposées du prince Philip avec le régime nazi est un vieux serpent de mer. En 2006, selon un article publié dans le Daily Mail, ce dernier aurait confié à un universitaire américain : "Il y avait un sentiment d'espoir après le chaos déprimant de la République de Weimar [...], beaucoup d'enthousiasme pour les nazis à l'époque, l'économie était bonne, nous étions anticommunistes et qui savait ce qui allait arriver au régime ?", ajoutant que personne dans sa famille n’avait, à sa connaissance, exprimé ouvertement d’opinion antisémite.

De son côté, le prince Philip a combattu auprès des Alliés pendant la Seconde Guerre mondiale avant d'épouser la jeune princesse Elizabeth en 1947, cinq ans avant qu'elle ne devienne reine. Il a servi dans la Royal Navy, où il a atteint le grade de premier lieutenant sur un destroyer.

Sa mère, Alice Battenberg, est également connue pour avoir été décorée "Juste parmi les nations", titre qui lui a été décerné par l’État d’Israël à titre posthume pour avoir hébergé une famille juive pendant la Seconde Guerre mondiale.