Une grenouille vivante livrée par colis suscite l’indignation sur TikTok

Des adolescents sur TikTok déballent des colis contenant des animaux vivants. Les défenseurs des animaux s'indignent face à cette pratique.
Des adolescents sur TikTok déballent des colis contenant des animaux vivants. Les défenseurs des animaux s'indignent face à cette pratique. © Captures d'écran de vidéos publiées sur TikTok.

La vidéo TikTok d’une adolescente qui ouvre un colis contenant une grenouille vivante le 23 mars a reçu de nombreuses critiques. Les défenseurs des animaux s’inquiètent des dangers que la livraison par colis fait encourir aux animaux de compagnie. Cette pratique, réglementée de façon à minimiser les risques pour l’animal, marque une tendance de notre société à "marchandiser" les animaux, selon la Fondation 30 Millions d’Amis.

Publicité

D’un carton solidement fermé par du scotch, une adolescente sort une petite boîte contenant une minuscule grenouille jaune. Postée le 23 mars 2021, la vidéo a fait 347 800 vues sur TikTok :

Après avoir déballé le contenu du carton, la jeune fille met la grenouille dans un petit terrarium qu’elle dit avoir fabriqué elle-même.

Dans les commentaires, plusieurs personnes se sont dites choquées de voir une grenouille vivante livrée dans un colis comme des vêtements ou des chaussures. D’autres ont accusé la jeune fille de ne pas connaître grand-chose à l’animal qu’elle venait d’adopter.

L’adolescente explique dans une autre vidéo publiée le lendemain qu’elle n’avait pas pu aller chercher la grenouille en magasin car il était trop loin, et promet de commander un terrarium et un tapis chauffant pour installer l’animal dans de meilleures conditions.

Si la pratique semble surprenante, se faire livrer des animaux vivants par colis n’est pas rare : sur TikTok, d’autres adolescents publient des vidéos où ils déballent des cartons contenant des lézards, des poissons ou des insectes.

 

Cet adolescent au Royaume-Uni a posté sur TikTok le 3 décembre 2020 une vidéo d’un poisson qu’il a commandé sur Ebay et reçu par colis.

Cette vidéo filmée au Portugal et publiée sur TikTok le 28 mars montre l’ouverture d’un colis contenant un lézard.

La fondation française de protection des animaux 30 Millions d’Amis a alerté sur cette pratique, pourtant autorisée en France. Selon elle, cette pratique marque une tendance de notre société à la marchandisation des animaux.

"Quand le vendeur est consciencieux, le transport ne pose pas de soucis. Par contre, en matière d’éthique, ce n’est pas idéal"

Stéphane Rosselle, éleveur d’amphibiens et de reptiles au centre d’élevage Reptilis, qui a expédié la grenouille, a décrit à la rédaction des Observateurs les précautions prises par sa société pour assurer de bonnes conditions de transport :

Nous sommes obligés de passer par un transporteur habilité, aucun animal n’est livré par La Poste. Les colis partent le soir et arrivent le lendemain matin chez le client. Le carton contient une boîte en polystyrène, et à l’intérieur, l’animal se trouve dans une boite adaptée, avec un tapis humide pour qu’il puisse rester hydraté. Le colis contient des chauffettes pour assurer une température adéquate, et une fiche de conseils pour s’occuper de l’animal. Cela se passe de la même façon lorsque nous livrons des animaux aux animaleries.

En 20 ans d’expérience, le nombre de fois où les animaux ont eu des problèmes dus à la livraison peut se compter sur les doigts d’une main. On est une équipe de passionnés. Si c’était dangereux pour l’animal, je serais le premier à ne pas le faire.

Selon Hemminki Johan, herpétologue (spécialiste des reptiles et amphibiens) à l’Agence régionale de la biodiversité Île-de-France, le transport d’animaux vivants n’est pas sans risques :

Les amphibiens ont besoin d’une humidité suffisante, car leur peau très fragile et recouverte d’un mucus doit rester constamment humide. Quant aux reptiles, les trimballer dans un carton toute la journée peut générer des secousses qui peuvent entraîner la mort. Ils sont aussi très sensibles au froid.

Quand tout est bien fait, quand le vendeur est consciencieux, le transport ne menace pas leur survie. Par contre, en matière d’éthique, ce n’est pas idéal : être enfermé pendant des heures dans une boite engendre un stress très important pour l’animal, autant dire qu’il ne passe pas sa meilleure journée.

Dans cette vidéo postée le 24 mars, on entend l’adolescente dire que la grenouille était très anxieuse le jour de son arrivée, alors qu’elle essaie de prendre l’animal tremblant dans sa main.

Le recours à la livraison est néanmoins courant dans le commerce des animaux de compagnie : cela concerne autant les nombreux animaux importés de l’étranger, que ceux qui se font livrer depuis les élevages jusqu’aux animaleries avec pignon sur rue.

Pour Lucas Flenghi, vétérinaire dans le service des Nouveaux Animaux de Compagnie (NAC) de la clinique vétérinaire des Cordeliers à Meaux (77), la vente d’animaux de compagnie en ligne ne permet pas toujours aux acheteurs de bénéficier de l’accompagnement nécessaire pour élever l’animal dans de bonnes conditions:

Ce qui est choquant, c’est que l’on puisse acheter un être vivant comme une paire de chaussures. En animalerie, un vendeur peut expliquer comment s’occuper de l’animal, et s’assurer que les personnes sont aptes à l'accueillir. Ils restent des êtres vivants, qui ont des besoins particuliers. Ce n’est pas très responsable d’en acheter sans savoir comment s’en occuper.