Russie : des braconniers se filment étouffant un élan après l’avoir poursuivi en motoneige

Quatre personnes ont poursuivi un élan en motoneige avant de l’étouffer dans le nord-ouest de la Russie.
Quatre personnes ont poursuivi un élan en motoneige avant de l’étouffer dans le nord-ouest de la Russie. © Instagram

Le 23 février, quatre personnes ont pourchassé un élan en motoneige, avant de se jeter sur lui pour l’étouffer dans la région de Vologda, dans le nord-ouest de la Russie. Les braconniers présumés ont eux-mêmes posté les vidéos de la course-poursuite sur Instagram. La chasse aux élans, avec ces méthodes et à cette période de l’année, est pourtant interdite en Russie.

Publicité

La vidéo de l’étouffement a été partagée sur Instagram le 24 février par Alexey Sedoy, propriétaire d’une réserve naturelle dans la région de Moscou. Diffusée à l’origine sur le compte Instagram d’une des participantes à la partie de chasse, elle montre trois hommes au milieu d’une étendue de neige en train d’essayer de maîtriser un élan en l’écrasant de tout leur poids. La vidéo étant choquante, nous n’en publions qu'une capture d’écran.

Dans la légende de la publication, Alexey Sedoy dénonce les agissements des braconniers présumés et invite les témoins à alerter la police.
Dans la légende de la publication, Alexey Sedoy dénonce les agissements des braconniers présumés et invite les témoins à alerter la police. © Instagram

"Je ne peux pas regarder ça", dit la femme qui filme la vidéo. "T’as un couteau ?", demande l’homme de gauche. L’homme au masque rouge sur le front lui répond : "Non, il crèvera tout seul. Tu peux regarder s’il n’y a personne autour ?" "Je vais pleurer", s’émeut la femme en continuant de filmer.

Une autre vidéo, filmée un peu avant et postée par le blogueur Gleb Kornilov le 28 février, montre l’homme au masque rouge poursuivre l’élan en motoneige. Sur la vidéo, on peut voir apparaître le commentaire : " Je n’ai jamais passé un week-end pareil !"

Gleb Kornilov indique dans la légende que cette vidéo provient d’une story Instagram de l’une des participantes à la course-poursuite.

 

"Il faut enquêter sur ces situations pour servir d’exemple pour les autres braconniers"

Contacté par la rédaction des Observateurs, Alexey Sedoy explique qu’il a republié la vidéo pour alerter sur les dangers du braconnage :

Je pense qu’il faut publiquement enquêter sur ces situations, et punir les responsables. Pour servir d’exemple pour les autres braconniers.

Rien ne va [dans cette vidéo]. Premièrement, en ce moment, la chasse aux élans est interdite. Deuxièmement, il est interdit de chasser en utilisant des motoneiges. Troisièmement, ce que vous voyez ici, ce n’est pas de la chasse. C’est du braconnage, c’est de la cruauté envers les animaux. Ils ont d’abord poursuivi l’animal jusqu’à épuisement, et, lorsqu’il a perdu toutes ses forces, ils se sont jetés sur lui. L’élan n’avait aucune chance.

Dans la région de Volgoda comme dans le reste de la Russie, la chasse des élans n’est autorisée qu’entre septembre et janvier et nécessite un permis de chasse. L’utilisation de moyens de transport est interdite.

Les braconniers présumés figurant dans la vidéo ont été arrêtés le 28 février. Le 2 mars, une enquête a été ouverte à leur encontre pour chasse illégale. Ils risquent jusqu’à cinq ans de prison et une amende d’un million de roubles (environ 11 000 euros). Le comité d’enquête a publié une vidéo montrant les enquêteurs qui se sont rendus sur les lieux :

La vidéo a été publiée par le comité d’enquête de la région de Tver sur le réseau social Vkontakte le 2 mars.

 

En 2019 en Russie, plus de 50 000 cas de braconnage ont été enregistrés. Les élans sont essentiellement chassés pour leur viande, parfois vendue sur Internet. Vladimir Krever, directeur du programme de préservation de la biodiversité de WWF Russie, explique au micro du média Izvestia que la première cause du braconnage en Russie est socio-économique : la chasse illégale permet à certains de se nourrir.