Japon : l’impressionnante éruption du mont Aso et le flegme des Japonais

Deux images prises à quelques minutes après l’éruption. La première sur une route à 2 km de l’épicentre. La 2ème depuis un parc près de la ville de Takamori
Deux images prises à quelques minutes après l’éruption. La première sur une route à 2 km de l’épicentre. La 2ème depuis un parc près de la ville de Takamori © Les Observateurs de France 24

De nombreux habitants ont filmé l’éruption volcanique du mont Aso, mardi, au Japon. Ils racontent à la rédaction des Observateurs cet épisode qui, bien qu’impressionnant, n’a pas semé la panique dans un pays qui compte plus de 110 volcans actifs.

Publicité

Situé sur l’île de Kyushu - la plus méridionale des principales îles japonaises - le mont Aso est l’un des volcans les plus actifs du pays. Il est entré en éruption mardi 19 octobre à 11 h 43 (heure locale). Elle a notamment été filmée par une caméra diffusant en direct sur YouTube depuis le toit du musée associé au volcan. La colonne de cendre provoquée par l’éruption est montée jusqu’à 3,5 km de haut.

Les impressionnantes images de l’éruption du mont Aso ont fait le tour des réseaux sociaux japonais et étrangers. Filmées par des habitants ou des voyageurs sur ce site très touristique, elles montrent une large colonne de fumée noire qui s’écrase sur le flanc de la montagne.

Extrait accéléré de l’irruption filmée par la caméra de la chaîne RKK, en direct du toit du musée du volcan du Mont Aso

Mercredi 20 octobre, Nanami (pseudonyme) était à Takamori, au sud du mont Aso, près d’un parc avec sa fille. Entre deux photos souvenirs,  elle a immortalisé le début de l’éruption volcanique, qu'elle a trouvée très effrayante.

Vidéo prise à 11h30, mercredi 20 octobre, près de la ville de Takamori, au Sud du Mont Aso
Vidéo prise à 11h30, mercredi 20 octobre, près de la ville de Takamori, au Sud du Mont Aso © Les Observateurs de France 24

Une autre vidéo devenue virale a été tournée depuis sa voiture par "Matsu" qui se trouvait à seulement 2 km du volcan au moment de l’éruption. On l’entend dire, en filmant, “Aïe, aïe, aïe...  Terrible” (Yabai) 

vidéo prise depuis une voiture sur une route gravissant le Mont Aso, à deux kilomètre de l'éruption

Il raconte à la rédaction des Observateurs :

"J'étais en visite depuis Honshu (île principale, où se trouve Tokyo, NDLR). Je ne m'attendais pas du tout à ce que le volcan entre en éruption quand je suis passé par là. La fumée m'a effrayé, je me suis très vite éloigné du cratère en voiture." 

Les autorités japonaises ont demandé aux habitants de ne pas s’approcher du volcan dans un périmètre de 2 km, notamment face au risque de projection de roches volcaniques ou d’inhalation de gaz toxique.

L’éruption n’a cependant pas nécessité d’évacuation. 

“On vit au milieu des volcans”

Avec ses chemins de randonnée aménagés et ses sources thermales, le site volcanique est l’un des plus touristiques du Japon. La priorité des autorités locales a donc été de s’assurer qu’aucun randonneur ne se soit retrouvé pris au piège. Au soir du 20 octobre, aucune victime n’avait été rapportée.

Certains s’étaient rapprochés du volcan la veille de l’explosion, comme notre Observateur, le photographe japonais Showgo Westfield, qui avait pris des photos sur le site lundi 18 octobre. Il n’a pas pu s’approcher du cratère du volcan, car le niveau d’alerte était de 2, avant de passer à 3 lors de l’éruption, sur une échelle de 5.

Photo du volcan prise par Showgo Westfield
Photo du volcan prise par Showgo Westfield © GQ_Official / showgo westfield

Il était déjà reparti chez lui à Osaka quand le volcan est entré en éruption. Inquiet en regardant les informations, il a tout de suite contacté un ami qui vit à proximité du volcan. 

“On vit au milieu des volcans, les Japonais ont l’habitude d’aller en visiter. Quand j'ai entendu la nouvelle, j'étais malgré tout inquiet pour mon ami qui vit très près du mont Aso. Mais lui ne s’en souciait pas du tout. Pour être honnête quand je l’ai appelé, il n’avait même pas remarqué qu’il y avait une éruption."

En effet, les habitants vivant à proximité du volcan que nous avons contacté ont tous affirmé ne pas trop s’inquiéter de l’éruption volcanique. 

“Je n’ai pas eu peur, il n’y avait même pas de lave” 

Miyuki Inoue  était en train de travailler lorsque l’éruption a eu lieu. Elle a transmis à la rédaction des Observateurs plusieurs photos et vidéos filmées depuis son domicile, qu’elle a publié sur les réseaux sociaux pour rassurer ses proches.

“J'habite près du mont Aso depuis que je suis toute petite, et j'ai connu plusieurs grosses éruptions. Et celle de mercredi ne m’a pas particulièrement impressionnée. Je n’ai pas eu peur, il n’y avait même pas de lave, et ma maison n’a pas été touchée par les cendres ou par les roches.  En plus, c’est déjà pratiquement terminé. ” 

 

Video taken by Miyuki Inoue in front of her home, late morning on October 20.
Video taken by Miyuki Inoue in front of her home, late morning on October 20. © Observers