Népal : quand un soignant traverse une rivière déchaînée pour livrer des vaccins

Un soignant, Lal Bahadur Rokaya (à gauche), traversant une rivière pour recevoir des glacières remplies de doses de vaccin AstraZeneca.
Un soignant, Lal Bahadur Rokaya (à gauche), traversant une rivière pour recevoir des glacières remplies de doses de vaccin AstraZeneca. © TikTok/@anjilathakali

La vaccination de plus d’une centaine de personnes était mise en péril après que des pluies diluviennes se sont abattues sur la région rurale de Mustang, dans le nord du Népal. Mais le 15 juin, un soignant a décidé de braver les éléments pour amener, tant bien que mal, les glacières contenant les doses de vaccins contre le Covid-19, comme en témoigne une vidéo devenue virale.

Publicité

Les conditions météo qu’a connues la région ont provoqué le débordement de la rivière Kali Gandaki sur la route qui relie différents villages du district de Mustang, empêchant la livraison prévue de doses de vaccins depuis un centre de santé de Lete, vers les villages de Kobang et Tukuche, censés recevoir leur seconde dose. 

Mais Lal Bahadur Rokaya, un assistant d’une petite clinique de Kobang, ne l’a pas entendu de cette oreille. Avec une barre en fer, prise sur un chantier, pour accrocher les glacières contenant 120 doses du vaccin AstraZeneca, il a traversé la rivière déchainée, dans un équilibre fragile.

@anjilathakali

लेतेको छापताङ् खोला बढेकोले जेष्ठनागरिकहरूको कोभिड १९ विरूद्ध खोपको दोस्रो डोज ल्याउनको लागि गरिएको सङ्घर्ष (२०७८/०३/०१) । #mustangmuser #fyp #foryou

♬ original sound - 💫_K.p.Rajkumar_😍

Cette vidéo partagée sur TikTok le 15 juin montre Lal Bahadur Rokaya (à gouache, en blanc) recevoir une glacière remplie de vaccins contre le Covid-19, de la part d’un employé municipal. 

"Les gens ici ont besoin de vaccin, et personne ne pouvait nous aider".

Contacté, Lal Bahadur Rokaya raconte :

“Ce n’est pas facile de se faire vacciner ici. Le bureau local de santé est loin du village, et la route est compliquée, d’autant plus depuis qu’il a plu abondamment. L’eau monte et il n’y a pas de pont. Les gens ici ont besoin de vaccin, et personne ne pouvait nous aider. Les autorités sanitaires locales ont dit que leurs employés ne pouvaient pas traverser la rivière, donc j’y suis allé pour les rencontrer sur l’autre rive, et récupérer les vaccins. J’avais peur sur le coup, mais au final, tous les gens ont été très heureux d'obtenir leur deuxième dose.”

Les vaccins récupérés par Lal Bahadur Rokaya étaient destinés à deux cliniques des environs. Les soignants de ces cliniques ont ensuite eux aussi traversé des rivières en crue pour récupérer les doses à administrer à leurs patients.  

@anjilathakali

स्वास्थ्यकर्मी साथीहरू कोभिड खोप सञ्चालन गरि फर्किदाको बिजोग🙄 #respecttothehealthworker @anu_thakali & #helpfulman @9nischal #mustangmuser #fyp

♬ original sound - Anjila Thakali
@anjilathakali

मार्फा खोलाको अाजको अवस्था🥲 @anu_thakali @9nischal #healthworker #mustangmuser #anjila_thakali #fyp #foryou #foryoupage

♬ original sound - Anjila Thakali

Des soignants traversant une rivière pour amener des doses de vaccins dans leur village, au Népal. 

Depuis le 12 juin, le début de la saison de la mousson, de violentes pluies ont touché le centre du Népal et ont conduit à une crue des rivières, des glissements de terrain et des inondations, détruisant des infrastructures. Au moins sept personnes sont portées disparues. Des centaines de personnes ont été déplacées. 

Le Népal sort tout juste d’une difficile deuxième vague de Covid-19. Le pays compte 8 % de sa population vaccinée avec une dose. Il a pu compter sur des dons de vaccins d’Inde, de Chine et du programme Covax. Plus de 600 000 cas de Covid-19 ont été recensés depuis le début de l’épidémie dans ce pays de 30 millions d’habitants, et 8000 personnes sont mortes.