Intox

Non, ces images satellites de l’armée russe se moquant de Joe Biden ne sont pas réelles

Une image montrant l’armée russe alignée pour former le slogan “Let’s Go Brandon” aurait été publiée par le New York Post, prétendent certains comptes sur les réseaux sociaux.
Une image montrant l’armée russe alignée pour former le slogan “Let’s Go Brandon” aurait été publiée par le New York Post, prétendent certains comptes sur les réseaux sociaux. © Observateurs

Selon certains internautes, le journal américain conservateur New York Post aurait publié une image satellite de tanks russes à la frontière ukrainienne, alignés de façon à former les mots "Let's Go Brandon" vu du ciel, une moquerie à l’égard de Joe Biden. L’image, qui a trompé plusieurs internautes, est en réalité une photo satellite retouchée par un compte Twitter satirique.

Publicité

Le tweet, prétendument publié par le journal américain le New York Post, et qui montre une image satellite de tanks russes formant les mots “Let’s Go Brandon”, a été partagé en anglais sur Facebook depuis le 21 janvier ici, ici et ici et sur Twitter comme ici.

Let’s Go Brandon (“Vas-y Brandon”) est un slogan provenant d’une interview du pilote américain de stock-car Brandon Brown par une journaliste de NBC le 2 octobre en Alabama. La journaliste avait suggéré à l’antenne que la foule scandait "Let's Go, Brandon", alors que certains spectateurs chantaient "F*** Joe Biden".

Cette interview a été interprétée par les conservateurs américains comme une preuve que Joe Biden est protégé par les médias, et a depuis été utilisé pour dénoncer la censure des journaux américains vis-à-vis du président américain.

Un tweet satirique repris sérieusement

La capture d'écran provient d'un compte Twitter satirique, mais plusieurs internautes ont été trompés, pensant que l'image était réelle.

En recherchant avec le titre du New York Post “New satellite images show extent of Russia buildup along Ukraine border “, ce qui signifie en anglais “De nouvelles images satellites montrent l'ampleur du renforcement de la Russie le long de la frontière ukrainienne”, on retrouve l’origine de l’intox.

La photo retouchée a été publiée le 20 janvier par un compte Twitter satirique qui se décrit comme un profil de “création de mèmes”, des photos humoristiques visant à transmettre un message et jouant sur les codes propres au web.

En tapant le titre du New York Post sur Twitter, on retrouve également le tweet original du journal.

Il est accompagné de la véritable image, montrant des rangées de tanks russes à la frontière ukrainienne, sans que ceux-ci ne forment les mots “Let’s Go Brandon”.

Les images satellites publiées par le New York Post ont été prises par Maxar Technologies, une société de technologie spatiale américaine, le 19 janvier 2022, comme indiqué par Reuters dans ce reportage du 20 janvier.

Ces images ont été prises suite à des manœuvres militaires lancées par la Russie à proximité de l'Ukraine et en Crimée, territoire ukrainien annexé par les autorités russes en 2014. Plusieurs pays européens s’inquiètent de ces manoeuvres craignant une escalade des tensions entre l’Ukraine et la Russie.

Conclusion 

Cette photo ne montre pas des chars russes qui se sont alignés de sorte à former un “Let’s Go Brandon” vu du ciel, il s’agit d’un montage satirique à partir d’une vraie photo satellite montrant la présence de militaires russes à la frontière ukrainienne.

A LIRE SUR LES OBSERVATEURS DE FRANCE 24 : Des insultes anti-Biden pendant un match ? Une vidéo truquée, mais des chants bien réels