INTOX

La seringue pour vacciner cette responsable politique brésilienne n’était pas vide

Cette vidéo est partagée dans plusieurs langues en affirmant que cette femme serait en train de se faire vacciner par une seringue vide. Mais la personne en question a bien été vaccinée, la dose administrée pour ce vaccin étant seulement de 0,5 ml.
Cette vidéo est partagée dans plusieurs langues en affirmant que cette femme serait en train de se faire vacciner par une seringue vide. Mais la personne en question a bien été vaccinée, la dose administrée pour ce vaccin étant seulement de 0,5 ml. © Observateurs

Dans une courte vidéo partagée en italien et en français, on peut voir une femme se faire vacciner lors d’un événement du gouvernement brésilien : la seringue serait vide, comme le prouverait le mouvement réduit de la main de l’infirmier sur la seringue. Pourtant, une dose du vaccin Sinovac-CoronaVac a bien été administrée à cette personne, mais cette dose n’est que de 0,5 ml, la rendant presque imperceptible dans une vidéo de basse qualité.

Publicité

Visionnée près d’un million et demi de fois dans une publication Facebook du 23 juillet en italien, depuis supprimée, la vidéo de 27 secondes montre le moment d’une vaccination qui serait faite avec une seringue “vide”. 

Capture d'écran d'une publication Facebook du 23 juillet 2021, visionnée 1,4 million de fois. On peut lire dans la légende, en italien, “Regarde bien.. Regarde bien (la seringue est vide)... ils se moquent de nous. ?? !!”
Capture d'écran d'une publication Facebook du 23 juillet 2021, visionnée 1,4 million de fois. On peut lire dans la légende, en italien, “Regarde bien.. Regarde bien (la seringue est vide)... ils se moquent de nous. ?? !!” © Facebook

Cette publication n’est que le dernier exemple d’une fausse information qui circule depuis plusieurs mois :  la vidéo avait notamment déjà été partagée en français dans ce post ou encore cette publication sur Facebook datant de mars, ou encore dans ce tweet partagé plus de trois cent fois, en mars également.

Une vidéo du Brésil montrant une vaccination bien réelle

Grâce à une recherche d’image inversée d’une capture d’écran de la vidéo (voir ici comment procéder), on retrouve plusieurs articles de médias, notamment brésiliens, comme celui-ci du média Opovo, titré “Une vidéo sur la fausse vaccination contre Covid-19 à Quixadá est fausse, selon la mairie”. 

La vidéo, qui circulait initialement sur les réseaux sociaux brésiliens en janvier-février, a en effet été vérifiée par plusieurs médias, comme Facta en Italie, la rédaction régionale G1 Ceará ou le journal télévisé de la chaîne CETV, tous deux du groupe brésilien Globo. 

Sur la vidéo devenue virale,, on voit Benedita Oliveira, secrétaire à la Santé de la municipalité de Quixadá, se faire vacciner. Il s’agit d’un extrait de la vidéo originale de 6 min 47 diffusée en direct, le 18 janvier, sur la page Facebook de la préfecture de Quixadá : on y voit le lancement de la campagne de vaccination du personnel soignant dans la préfecture située dans le Nord-Ouest du Brésil. 

La seringue contenait bien une dose du vaccin chinois Sinovac

Selon la préfecture de Quixadá, la seringue vaccinant la secrétaire à la Santé n’était pas vide. Dans un communiqué de presse relayé par le média Opovo le 20 janvier, la préfecture explique qu'”en raison du dosage qui n'est que de 0,5 ml, il est possible que le liquide devienne “presque imperceptible"”. 

Dans la vidéo en question, on peut voir l’infirmière préparant la dose pour la seringue (à partir de 3 min 05).

Selon le site de l’OMS, il est recommandé d’administrer deux doses de 0,5 ml du vaccin Sinovac-CoronaVac. Le début de la vaccination du personnel soignant dans la région de Ceará avait commencé le 18 janvier avec ce vaccin, comme on peut le lire dans cet article.

Peu après la publication du démenti d’une “fausse vaccination”, la préfecture a aussi annoncé dans un communiqué publié sur Facebook avoir déposé une plainte et dénoncé de “graves mensonges” nuisant à la lutte contre la pandémie de Covid-19, comme on peut le lire dans cet article en portugais du média Estado de Minas. 

Les fausses informations autour de “seringues vides” ne sont pas rares : en décembre 2020, notre rédaction faisait le point sur les vidéos qui circulaient déjà à ce sujet, prétendant notamment montrer dans certains cas des “aiguilles rétractables”.