INTOX

Covid-19 : le malaise de cette infirmière prouve-t-il que le vaccin est dangereux ?

Capture d'écran d'une vidéo qui a circulé sur les réseaux sociaux.
Capture d'écran d'une vidéo qui a circulé sur les réseaux sociaux. © DR

Alors que plusieurs pays ont déjà entamé des campagnes de vaccination contre le coronavirus, de fausses informations circulent sur les réseaux sociaux. Une vidéo très partagée montre une infirmière américaine qui s'évanouit après s'être fait vacciner contre le Covid-19. Pour certains internautes, ce serait la preuve de la dangerosité du vaccin. Mais attention aux affirmations trompeuses… 

Publicité

Depuis le 17 décembre, une séquence est largement partagée. On y voit une jeune infirmière américaine recevoir un vaccin, puis prendre brièvement la parole avant de s’évanouir devant les caméras. 

"Bonjour à toutes et à tous, attention attention voilà l'effet du vaccin de corona (sic)", peut-on lire en légende d’une vidéo de la scène sous plusieurs angles différents.

Capture d'écran d'une publication datée du 19 décembre.
Capture d'écran d'une publication datée du 19 décembre. ©

Sur Twitter, une autre version de la vidéo, vue plus de 370 000 fois, est accompagnée d’affirmations similaires. "Voilà une jeune faisait la promotion du vaccin qu'elle vient de se faire injecter. Regardez ce qu'il lui arrive... je sais pas ce qu'ils mettent dedans mais @olivierveran va nous le dire (sic)", écrit un internaute français, en interpellant le ministre français de la Santé, Olivier Véran.

Capture d'écran d'un tweet le 18 décembre.
Capture d'écran d'un tweet le 18 décembre. © DR

Dans d'autres publications encore, certains affirment même que l'infirmière serait décédée. 

Que s’est-il passé ? Sur les images, on peut observer le nom de l'établissement hospitalier : "CHI Memorial". Il se situe à Chattanooga, dans le Tennessee. Avec ces éléments, il est très facile de retrouver la séquence dans une vidéo diffusée en direct sur Facebook par la chaîne de télévision locale NewsChannel 9 le 17 décembre.

Selon l'agence Associated Press, Tiffany Dover est infirmière et faisait partie des cinq premières personnes à recevoir le vaccin des laboratoires Pfizer-BioNTech au sein de l'hôpital. Dans la vidéo en direct, elle apparaît d’abord à partir de 8’42 : elle s’assoit sur une chaise, puis se fait vacciner à 9’31. Plusieurs de ses collègues, qui ont également reçu le vaccin, commencent à s’exprimer. Tiffany Dover prend ensuite la parole à partir de la 25e minute, mais alors qu’elle répond aux questions des journalistes, elle fait un malaise et le direct prend fin. 

Si les images sont bien authentiques, cette séquence ne prouve pas que le vaccin est dangereux. En commentaire de la vidéo, le média NewsChannel 9 écrit : 

Note : Au cours de notre diffusion en direct, l’une des infirmières qui nous parlait de l’injection du vaccin a commencé à avoir des vertiges puis s’est évanouie. Heureusement, un médecin était là pour la rattraper. Selon les CDC (Centres pour le contrôle et la prévention des maladies), ce n'est pas rare. L’agence (CDC) explique que des évanouissements peuvent survenir après plusieurs types de vaccinations et ils sont souvent déclenchés par la douleur ou l'anxiété. L'infirmière nous a également confié qu'elle souffrait d'une maladie provoquant des évanouissements en cas de douleur, donc ce n'était pas une surprise pour elle que cela se soit produit.

Ces informations ne sont pas précisées par les internautes qui relaient la vidéo. L’infirmière s’est rapidement remise et a expliqué aux journalistes présents avoir des "antécédents de réponse vagale hyperactive". Ainsi la moindre douleur, comme "se cogner l’orteil", peut entraîner chez elle un malaise. "C’est assez commun pour moi", assure-t-elle, précisant ne pas regretter d’avoir fait le vaccin.

Dans une interview relayée par le centre hospitalier sur Twitter, Jesse Tucker, directeur du service des soins intensifs à l’hôpital de Chattanooga, se veut également rassurant : "Le malaise n'est pas une réaction indésirable liée au vaccin", mais à la santé de Tiffany Dover. 

Faire un malaise après une vaccination n'est par ailleurs pas forcément le signe que le vaccin est dangereux. Selon la plateforme française Infovac dans une fiche liée aux réactions secondaires des vaccins – sans rapport avec le vaccin contre le Covid-19 –, un malaise vagal peut survenir après une vaccination. Le Centre de vaccinations internationales Air-France explique également sur son site que l'anxiété à l'idée d'une vaccination peut conduire à un malaise vagal. 

L'Agence américaine des médicaments (FDA) a analysé les résultats récoltés par les laboratoires Pfizer-BioNTech lors des phases d'essais cliniques. Dans un document de la FDA du 10 décembre, il est indiqué que les principaux effets secondaires pour de nombreux patients sont de la fatigue, des maux de tête, des frissons, des courbatures et de la fièvre.

>> LIRE AUSSI SUR LES OBSERVATEURS : 

1 - Ce reportage ne montre pas un homme faire un malaise après un vaccin contre le Covid-19

2 - Non, cette femme n'a pas été vaccinée "deux fois" contre le Covid-19

3 - Vaccin contre le Covid-19 : les quatre cas de paralysie faciale détectés sont-ils inquiétants ?

4 - Covid-19 : de fausses aiguilles pour "vacciner" les personnalités et les politiques ?

Vous avez un doute sur une publication que vous avez repérée sur les réseaux sociaux ? N'hésitez pas à contacter la rédaction des Observateurs de France 24 par mail (observateurs@france24), sur Facebook, ou sur Twitter.