Intox

Non, ce reportage ne montre pas Bunagana libérée par des soldats congolais en 2022

Ces images censées montrer les FARDC entrant dans Bunagana le 24 octobre 2022 datent en réalité d’octobre 2013.
Ces images censées montrer les FARDC entrant dans Bunagana le 24 octobre 2022 datent en réalité d’octobre 2013. © Observateurs

La ville de Bunagana, occupée par le M23 depuis plusieurs mois, a-t-elle été reprise par l’armée congolaise ? C’est ce qu’affirment des comptes Facebook et Twitter qui partagent une vidéo montrant des militaires congolais entrant dans cette ville du Nord-Kivu. Mais ces images sont en réalité tirées d’un reportage datant de 2013.

Publicité

La vérification en bref

  • Depuis le 24 octobre 2022, des comptes Twitter et Facebook partagent une vidéo censée prouver que l’armée de la République démocratique du Congo aurait récemment repris Bunagana. Cette ville stratégique du Nord-Kivu est occupée par le mouvement rebelle du M23 depuis le mois de juin 2022. 
  • Grâce au logo de la chaîne Euronews visible au tout début de la vidéo, il est possible de retrouver l’origine de ces images. 
  • Il s’agit en fait d’un reportage réalisé en octobre 2013, alors que l’armée congolaise combattait déjà le M23 dans la région. Mais aujourd’hui, les FARDC et le M23 confirment que la ville est toujours aux mains du groupe armé.

Le détail de la vérification

Le week-end du 11 juin 2022, les forces armées de la République démocratique du Congo (FARDC) ont perdu la ville de Bunagana. Située au nord-est de Goma et très proche de la frontière avec l’Ouganda, Bunagana est tombée au main du M23, un mouvement rebelle qui opère dans la région depuis 2012.

Depuis ce 11 juin 2022, la ville est occupée par des militaires de ce mouvement et de nombreux habitants ont fui dans le but de se réfugier dans des villages voisins. La rédaction des Observateurs a documenté, en septembre dernier, les conditions de vie difficiles de ces déplacés.

Alors que les affrontements entre FARDC et M23 ont repris le 20 octobre 2022 dans la région de Rutshuru, à une vingtaine de kilomètres de Bunagana, des comptes Facebook et Twitter affichant leur soutien à l’armée congolaise ont partagé une même vidéo. Il s’agit d’un reportage montrant plusieurs FARDC entrant dans Bunagana. D’après ces comptes, cette vidéo cumulant plus de 15 000 vues prouverait donc que le M23 a été chassé de la ville.

Cette vidéo est publiée dans une résolution très basse, mais un détail permet d’en retrouver l’origine. Il s’agit du logo de la chaîne internationale Euronews qui est visible en haut à droite dans les toutes premières secondes de la vidéo. Il s’agit d’ailleurs de son ancien logo, le nouveau étant bleu avec un point.

En recherchant sur Google les mots "Bunagana Euronews", on retrouve l’origine exacte de cette vidéo qui a notamment été partagée sur la chaîne Dailymotion d’Euronews. Si ce reportage montre bien des militaires de l’armée de la République démocratique du Congo entrant dans Bunagana, il s’agit en fait d’images datant du 28 octobre 2013. Cette date est d’ailleurs visible en haut à gauche au tout début du reportage.

En octobre 2013, l’armée congolaise menait dans le Nord-Kivu une contre-offensive dans le but de reprendre plusieurs villes occupées par le M23.

Le mouvement rebelle avait quant à lui débuté une offensive en 2012, prenant notamment possession des villes de Bunagana et même de Goma, avant de perdre progressivement du terrain et de renoncer à la lutte armée au début du mois de novembre 2013.

Mais où en est Bunagana aujourd’hui ? À la fin du mois de mars 2022, le M23 a fait son retour en République démocratique du Congo et s'est emparé de plusieurs villes, dont Bunagana, qui est donc tombée en juin. Depuis quelques jours, plusieurs messages sont partagés sur les réseaux sociaux par des comptes congolais affirmant que les FARDC auraient finalement repris la ville.

Mais il s’agit de fausses informations. Le 24 octobre 2022, nos confrères du média CongoCheck ont contacté les FARDC et le M23 qui ont tous les deux donné la même version : malgré les offensives de l’armée congolaise dans la région de Rutshuru, Bunagana est toujours occupée par le M23.

Ces tensions en cours dans plusieurs régions proches de la frontière entre la RDC et le Rwanda attisent depuis plusieurs mois la diffusion de fausses informations. La rédaction des Observateurs en a documenté plusieurs cas que vous retrouverez ci-dessous.

Lire et regarder sur les Observateurs 

Vous souhaitez nous soumettre une photo ou une vidéo pour vérification ? Contactez-nous par message sur le compte Twitter @InfoIntoxF24 !