CAN 2022 : l’intox des pelouses camerounaises aspergées à la peinture verte

Des internautes ont relayé cette photo sur Facebook et Twitter en affirmant, à tort, qu'elle a été prise dans un stade au Cameroun.
Des internautes ont relayé cette photo sur Facebook et Twitter en affirmant, à tort, qu'elle a été prise dans un stade au Cameroun. © Facebook / Egyptian league Screen

Depuis le début de la Coupe d’Afrique des nations de football le 9 janvier, au Cameroun, des voix se sont élevées pour critiquer l’état des pelouses des stades, jugées impraticables. Dans ce contexte, une photo montrant des employés asperger une pelouse d’une teinture verte a été relayée sur les réseaux sociaux en langue arabe, et accompagnée d’un commentaire affirmant qu’elle montre l’un des stades accueillant les matches de la CAN. Or, cette photo a été prise en 2013… et en Birmanie.

Publicité

La photo a été postée le 15 janvier sur la page Facebook Egyptian league Troll Screen, accompagnée du commentaire suivant : “L’un des stades du Cameroun qui accueillent la CAN”.

"L'un des stades camerounais qui accueillent la CAN", lit-on sur les commentaire accompagnant cette photo.
"L'un des stades camerounais qui accueillent la CAN", lit-on sur les commentaire accompagnant cette photo. © egyptian League Troll Screen

La publication a engrangé plus de 400 partages.

Elle a été relayée sur Facebook ici, ici et ici, mais également sur Twitter, par exemple ici et .   

Une intox redondante sur les stades de la CAN 

Une recherche d’image inversée (voir ici comment procéder) permet de voir que cette photo est utilisée de manière redondante pour des intox : elle avait déjà été publiée en janvier 2017 par le site égyptien elbalad.news qui affirmait alors qu’elle montrait le stade de Port-Gentil au Gabon, qui accueillait la CAN cette année-là.   

La photo était également apparue en novembre 2014 sur un site d’”information” marocain, Atlasscoop, qui assurait qu’elle provenait d’un stade de la Guinée équatoriale, qui devait accueillir la CAN deux mois plus tard.   

Quelle est l'origine de la photo ?

En poursuivant les recherches, on découvre que la photo a été postée sur un site d’information thaïlandais sanook.com le 18 décembre 2013. L’article critiquait le fait que des employés aient peint la pelouse du stade Wunna Theikdi, à Naypyidaw, capitale de la Birmanie, pour cacher ses défauts. La Birmanie accueillait cette année les 27e Jeux sportifs d'Asie du Sud-Est. 

En effet, la photo sur laquelle on voit des employés asperger la pelouse de peinture correspond aux images du stade Wunna Theikdi disponibles sur Internet, notamment dans ce reportage diffusé en 2013 (à 0’38”), où cette photo provenant d’une banque d’images. On aperçoit, de haut en bas, les sièges bleus, puis verts et rouges ainsi que l’écran géant aux bords gris.

Cette Intox a été repérée par nos confrères fatabyyano.net