Accéder au contenu principal
INTOX

Cette vidéo relayée par Donald Trump ne montre (toujours pas) un exemple de fraude électorale

Le président américain Donald Trump a relayé cette vidéo le 11 novembre prétendant montrer des bulletins non comptés en Californie. Que montre vraiment cette vidéo ?
Le président américain Donald Trump a relayé cette vidéo le 11 novembre prétendant montrer des bulletins non comptés en Californie. Que montre vraiment cette vidéo ?

Publicité

Une vidéo relayée par le président américain Donald Trump, défait à l’élection présidentielle américaine du 3 novembre, prétend montrer une scène suspecte où des bulletins de vote auraient été retrouvés en Californie, et donc, pas encore comptés. La scène montre pourtant un relevé classique de bulletins de vote.

Tweetée le 11 novembre par Donald Trump, la vidéo avait été vue près de 7 millions de fois en une demi-journée, et relayée plus de 113 000 fois. On y voit une femme filmer des agents récupérer des bulletins de vote dans une boite aux lettres dédiée. 

La femme qui filme s’adresse aux agents :

 

Femme : "Messieurs, collectez-vous des bulletins de vote ?"

Homme : "Oui."

Femme : "Je pensais qu’ils avaient tous été collectés. Je veux juste [filmer pour] documenter."

Homme : "Non, on collecte encore."

Femme : "Attendez, comment se fait-il qu’ils aient déjà annoncé les résultats de l’État ? "

Homme : "Parce que ce sont des bulletins de vote par correspondance."

Femme : "Y en a-t-il une tonne à l’intérieur ?"

Homme : "Oui."

Femme : "Êtes vous officiellement accrédités pour faire ça ?" (L’homme montre son badge) "Et où amenez-vous ces bulletins ?"

Homme : "Au bureau central de l’élection."

Femme : "C’est un batiment gouvernemental ?"

Homme : "Du comté de Los Angeles."

Donald Trump a posté cette vidéo avec comme légende : "Regardez, ce sont des bulletins de vote ! Est-ce que notre pays en est vraiment arrivé là ? ", sous-entendant que ces bulletins de vote n’avaient toujours pas été dépouillés au moment de son tweet, le 11 novembre.

Que montre cette vidéo ?

La vidéo n’est pas récente et avait circulé dès le 4 novembre, relayée par des internautes s’étonnant de voir des bulletins de vote récoltés dans une boîte aux lettres au lendemain du jour de l’élection. Elle a été filmée à Reseda, en Californie, un État traditionnellement démocrate et annoncé par les médias comme ayant été remporté par Joe Biden dès la soirée du 3 novembre.

Comme l’a expliqué le site de vérification Politifact citant le compte Twitter du comté de Los Angeles, cette vidéo ne montre rien d’anormal : il était prévu que ces boites aux lettres soient fermées à 20 heures le jour de l’élection, et que les bulletins soient récupérés le lendemain. "Ces sont des bulletins de votes valides qui seront traités et comptés lors de la prospection post-électorale - comme tous les votes en suspens par correspondance" précise le tweet.

La procédure visible dans cette vidéo est donc la procédure normale. Au 12 novembre, sur 96 % des bulletins dépouillés, Joe Biden mène par 64,2 % des voix, soit 10,3 millions de votes, contre 33,7 % à Donald Trump, soit 5,4 millions de votes.

Aux États-Unis, les cas de fraudes électorales sont extrêmement rares et les procédures de sécurité limitent fortement cette possibilité comme nous l’expliquaient deux experts du système dans l’article ci-dessous.

>> À lire sur les Observateurs : Des morts aux urnes ? Suspicions autour de votes par correspondance à l’élection présidentielle américaine

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.