Accéder au contenu principal
THAÏLANDE

De "Hunger Games" aux mains sur la tête : le langage très codé des manifestants thaïlandais

Manifestation à Bangkok le 17 ocotobre 2020.
Manifestation à Bangkok le 17 ocotobre 2020.
1 mn

Publicité

Ils rêvent de faire plier et démissionner le premier ministre au pouvoir depuis 2014, et critiquent même le roi, dans un pays où il est pourtant quasi divinisé. Les manifestants qui réclament depuis l’été des réformes démocratiques et s’opposent à la monarchie thaïlandaise ne comptent pas plier, surtout depuis qu’ils ont obtenu la levée du décret d’urgence, le 20 octobre, qui leur interdisait de manifester et qu’ils avaient allègrement contourné.

Sa continuité, le mouvement la doit en partie à sa bonne organisation dans les manifestations. Elle repose notamment sur une communication à part, faite de signes et de cris d’alertes symboliques, qui leur permet de réagir vite et collectivement, ainsi que le détaille notre Observatrice Petra Mahira, YouTubeuse à Bangkok.

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.