Les anti-masques sont très actifs sur les réseaux sociaux et n’hésitent pas à réaliser des tests qu’ils présentent comme "scientifiques". Par exemple, en utilisant un détecteur de dixoyde de carbonne, pour affirmer que son niveau augmenterait dangereusement dans l'air respiré. Décryptage de ces vidéos venues des États-Unis.

Que faire face à une information douteuse sur le Covid-19 ?

Sur le plateau de France 24, Alexandre Capron, journaliste de la rédaction des Observateurs détaille dans quel contexte ces fausses informations ont circulé sur les réseaux sociaux francophones.

Vous avez un doute sur une allégation que vous avez vue circuler autour du Covid-19 sur les réseaux sociaux ? La base de données de l’IFCN (disponible ici) peut vous aider à trouver vos réponse.