GRÈCE

Le fiasco des masques XXL distribués aux écoliers grecs

Assemblage de photos publié par différents comptes Twitter.
Assemblage de photos publié par différents comptes Twitter.

Publicité

En Grèce, le port du masque a été rendu obligatoire pour tous les enseignants et les élèves, dès la maternelle. Problème : le jour de la rentrée scolaire, le 14 septembre, le gouvernement a distribué des masques bien trop grands aux écoliers, ce qui a suscité des critiques et des moqueries sur les réseaux sociaux et dans la presse.  

Selon la presse grecque, reprise par Courrier International, les masques avaient été commandés par l’Union des maires, grâce à des financements du gouvernement. Mais une erreur se serait produite au moment de la commande, concernant leur dimension. Le vice-ministre de la Santé a évoqué "un malentendu". De son côté, le ministère de l’Éducation a été contraint de présenter ses excuses à la suite de ce raté, et la production des masques a été suspendue.

Un masque bien trop grand pour cette fillette.

 

Cette femme indique que ce masque a été distribué à des enfants de maternelle.

 

Même si cette distribution gratuite de masques "partait d’un bon sentiment", estime Ta Nea, le plus important journal du pays, ce dernier a qualifé la rentrée scolaire de "fiasco", en raison de cet incident.

Sur les réseaux sociaux, de nombreux internautes s’en sont donnés à cœur joie, en publiant des photos et des messages humoristiques, notamment sous le hashtag #σχολεια ("écoles").

Cette personne ironise en disant que ces masques sont très jolis, mais qu’ils ont oublié de faire des trous pour les yeux.

La solution trouvée par cette internaute, pour résoudre le problème des yeux.

Cette personne écrit que le gouvernement a probablement confondu la rentrée des classes avec Halloween, pour qu’elle déguise son enfant comme Zorro.

 

Des masques adaptés pour Shrek, selon cet internaute.

Cet internaute ironise en disant que les masques destinés aux écoliers ont dû être testés sur un moaï (le nom donné aux statues monumentales de l’île de Pâques).

Cet autre internaute fait le parallèle entre les masques distribués aux élèves et le tableau "Les amants" de René Magritte (1928).

 

Certains internautes ont également suggéré des solutions "alternatives" pour réutiliser ces masques.

Cet internaute suggère de fabriquer des hamacs à partir des masques distribués aux enfants...

… tandis que cet autre suggère de fabriquer des parachutes.

Cette personne se dit ravie puisqu’elle cherchait une housse pour le pare-brise de sa voiture.

 

En dehors des écoles, le port du masque a été rendu obligatoire en Grèce dans les transports en commun et les bâtiments publics. Mardi 15 septembre, la protection civile a également estimé qu’il devait être porté dans les quartiers de bureaux d'Athènes.

Selon l’OMS, 313 personnes sont décédées du Covid-19 en Grèce, où vivent plus de 10 millions d’habitants. Depuis le début de la pandémie, 13 730 cas ont été recensés. Depuis le mois d’août, le pays compte environ 300 nouveaux cas confirmés par jour.