Observateurs

Depuis juillet, plusieurs photos de bus arborant le slogan "Black Lives Matter" ou "BLM "circulent en ligne, avec des légendes affirmant qu’ils sont utilisés par le mouvement pour transporter des militants ainsi que des vigiles armés sur des lieux de manifestations. En réalité, ces bus appartiennent à l’équipe de basket-ball des Toronto Raptors.

Pour les internautes qui diffusent ces photos sorties de leur contexte, l'objectif est souvent de critiquer l'utilisation par Black Lives Matter de ses financements. Le mouvement est ainsi accusé de se servir des fonds qu'il récolte pour louer des bus et embaucher des vigiles armés afin de transporter des manifestants.

Le 2 septembre, l’acteur américain James Woods a ainsi publié ces images. Il a été retweeté 18 000 fois, avant d’effacer sa publication. 

"Des bus BLM et antifa avec des vigiles armés. Très bien organisés", assure James Wood dans un tweet daté du 2 septembre, depuis effacé.

Ces images de bus portant l’inscription BLM et garés avec d’autres bus, tous blanc et noir, circulent depuis le 20 juillet avec des légendes prétendant qu’ils acheminent des militants vers des lieux de manifestations.

“Notez le nombre et le coût énorme de ces bus personnalisés transportant des militants BLM et antifa", affirme ce tweet du 20 juillet.

Le coût de la prétendue opération est régulièrement soulignée par les internautes relayant cette fausse information. Dans cette publication le 24 juillet, le mouvement est par exemple accusé d’avoir levé un milliard de dollars, une somme avec laquelle il n’a "pas envoyé un seul pauvre enfant noir à l’école", mais aurait plutôt acheté "des bus pour emmener les militants dans les émeutes".

 
Pourquoi c'est faux

Une recherche internet en anglais avec les termes "Black Lives Matter buses" permet rapidement de comprendre que ces bus sont ceux de l’équipe de NBA des Toronto Raptors. Une des photos a par exemple été postée à l'origine sur le compte Twitter de l’équipe.

Le 9 juillet, le Toronto Raptors ont posté cette photo de leurs bus, sur lesquels était écrit le slogan "Black Lives Matter". Cette même photo a été reprise et sortie de son contexte.

Le 9 juillet, les Toronto Raptors ont ainsi publié ces photos de deux bus arborant le slogan "Black Lives Matter", en soutien au mouvement. On peut voir le nom et le logo de l’équipe sur l’arrière des bus.

Une autre preuve : cette vidéo des bus postée par l’équipe des Raptors sur laquelle on voit des joueurs porter des t-shirts "Black Lives Matter".

 
Concernant la photo des bus sur un parking, on peut établir qu’il s’agit également des bus de l’équipe des Raptors en zoomant sur l’inscription "Black Lives Matter".

Les photos des bus prétendument affrétés par le mouvement Black Lives Matterpeuvent être comparées à d’autres images des bus des Toronto Raptors : on constate que la typographie du slogan est la même (Crédit : Toronto Raptors/Twitter).

Les Raptors ont utilisé ces bus pour leur déplacement de Naples (Floride) au complexe Walt Disney World à Orlando (également en Floride), où ils ont rejoint la "bulle NBA", une zone d’isolation créée par la NBA pour ses joueurs pendant la pandémie de Covid-19. 

Le président des Raptors, Masai Ujiri, avait déclaré le 24 juillet que les bus "Black Lives Matter" avaient été utilisés pour "prendre position" et "éveiller les consciences" durant le déplacement de l’équipe à travers la Floride. Un porte-parole de l’équipe a de son coté déclaré à l’agence AP que ces bus avaient été décorés par une entreprise privée, utilisés une seule journée, et étaient garés sur un parking de Fort Lauderdale (Floride) depuis le 10 juillet.  

Alors qu’un post Facebook affirmait montrer des bus BLM et antifa sur un aire réservée aux camions, près de la route 595 à Fort Lauderdale, on constate avec une vue satellite et une vue au sol de cette aire via Google Maps, que des bus y sont régulièrement garés.

Les véhicules sur les photos ci-dessous appartiennent à la compagnie FloridaTours, laquelle a loué les bus aux Toronto Raptors. Si l’on regarde de plus près la photo, on constate que plusieurs des bus sur l’image sont floqués du logo de FloridaTours.

 
Article écrit par Pariesa Young