Observateurs

Après la mort de George Floyd le 25 mai 2020 à Minneapolis, une vague d’indignation a secoué les États-Unis et plus particulièrement la communauté afro-américaine. Beaucoup de parents d’enfants noirs ont ressenti l’urgence d’apprendre à leurs enfants un certain nombre de "règles" à suivre, s’ils devaient être confrontés eux aussi à un policier violent. Les vidéos de ces leçons ont beaucoup ému les internautes qui y voient une énième preuve du racisme généralisé aux États-Unis. 

"Tu dis que tu ne peux pas respirer, tu t’assures que quelqu’un est en train de filmer, tu respires, tu essayes de te détendre et tu laisses ton corps se ramollir. J’ai besoin que tu restes en vie… Voilà ce que j’ai appris à mon fils ce matin. Américains, qu’avez-vous appris au votre ?". 


C’est avec ces mots qu’un père de famille afro-américain a conclu une vidéo qui a recueilli des centaines de milliers de vues sur les réseaux sociaux. On le voit imiter la position de Derek Chauvin, le policier présumé responsable de la mort de George Floyd. Avec son genou posé sur la gorge de son fils, il donne à ce dernier des conseils pour tenter de survivre à une pareille confrontation. 

Si l’identité de cet homme et la date exacte à laquelle il a pris cette vidéo sont inconnues, sa première occurrence sur le Web remonte au 27 mai, soit deux jours après la mort de George Floyd. D’autres pères et mères noirs ont adopté la même démarche dans les jours qui ont suivi. 

Glen Henry, père de famille afro-américain dans la région de San Diego, documente sa vie quotidienne et son rôle de père au foyer sur YouTube. Le 28 mai, il a publié une vidéo intitulée : "On a eu La Conversation avec nos fils – être Noir aux États-Unis" . 

"Tu comprends que nous voulons que tu fasses très attention aux gens que tu ne connais pas, et cela inclue les policiers. […] Ils ont des badges et des armes, donc tu dois faire très attention quand tu es près d’eux. […] Si la police vient te voir et te parle à ton âge, s’ils te posent des questions, tu ne réponds pas, tu leur dis que tu ne peux pas leur parler sans ton père ou ta mère", expliquent notamment Glenn et Yvette Henry à leur fils dans la vidéo.

Cette vidéo est un exemple filmé de "La Conversation", ou "The Talk" en anglais. Ce terme renvoie au moment solennel pendant lequel des parents expliquent à leurs enfants une réalité qui leur était jusque-là cachée pour préserver leur innocence. Pour la plupart des parents américains, cette conversation porte sur les relations sexuelles et amoureuses. Pour les parents afro-américains, il faut aussi expliquer le racisme, les discriminations et… les possibles violences policières. 

"C’est une conversation que tous les enfants noirs, ou presque, ont eue avec leurs parents. […] Nous qui expliquons le racisme à des enfants qui ne devraient pas avoir à apprendre tout cela", déplore Glen Henry en introduction de sa vidéo. 
 
"Comment survivre et rentrer vivant à la maison" 

Beaucoup de parents choisissent sur le sujet de la police de donner une série de conseils pratiques et de règles à suivre en cas d’arrestation, et ce, depuis des générations. Dans une vidéo publiée en juin 2019, un père qui vient d’offrir une voiture à son fils lui détaille une série de gestes très précis à effectuer si des policiers devaient lui demander de se rabattre sur le bas-côté. 

"C’est mon fils de 18 ans, je lui apprends comment survivre et rentrer vivant à la maison", annonce Terrill Salem au début de cette vidéo, vue plus de 2,6 millions de fois. Il demande notamment à son fils de placer ses clefs et documents sur le toit de la voiture et de mettre ses mains en évidence à l’extérieur du véhicule.

Les enfants qui ont reçu ces leçons de leurs parents se sont aussi exprimés, cette fois sur le réseau social TikTok, l'application de partage de vidéos prisée des adolescents. Suite à la mort de George Floyd, ce jeune afro-américain s’est ainsi filmé listant toutes les règles qui lui avaient été apprises pour éviter d’être violenté ou tué par un policier : "ne trane pas dehors trop tard", "ne touche pas quoi que ce soit que tu n'achètes pas", ne quitte jamais la maison sans ta carte d'identité"… 

@skoodupcam

Jus some unwritten rules my mom makes me follow as a young black man ##fyp ##blacklivesmatter

♬ original sound - marcappalott

D’autres ont illustré par des chorégraphies la peur d’être tué lors d’une interaction a priori banale avec un policier, avec dans leurs vidéos le morceau antiraciste "This is America", de Childish Gambino.


Dans la vidéo ci-dessus, ce jeune homme fait référence à la mort de Stephon Clark, survenue en mars 2018. Ce jeune homme de 23 ans a été tué par deux policiers parce que ces deux derniers ont confondu son téléphone avec une arme. Aucune charge n’a été retenue contre eux.

Enfin, l’officier de police afro-américain Bohannon basé dans la ville d’Austin a publié une vidéo sur la même plateforme pour donner des conseils aux plus jeunes en cas de rencontre avec la police. "Ne mettez pas votre vie entre les mains d’un officier de police", lance-t-il. 


Article écrit par Liselotte Mas
Article écrit en collaboration avec
Liselotte Mas

Liselotte Mas