Des cercueils vides utilisés pour tenter de gonfler les chiffres des victimes du Covid-19 au Brésil ? C'est une des intox exploitées par le camp du président d'extrême-droite Jair Bolsonaro pour affirmer que l'ampleur de la pandémie serait exagérée. Toujours coutumier des bains de foules bien que son pays soit le plus touché d'Amérique latine par le coronavirus, Jair Bolsonaro entraîne ses partisans dans un spirale d'affirmations sans preuve et mensongères.

Dans notre émission, Natália Leal, directrice du contenu au sein de l'Agência Lupa, média dédié à la vérification d'informations, décrypte plusieurs cas d'intox qui ont marqué l'actualité du pays depuis fin avril.