Observateurs

Les photos de deux médecins chinois de Wuhan, guéris du Covid-19, sont massivement partagées ces derniers jours sur les réseaux sociaux et par des médias car on y voit que la peau des deux hommes a noirci. Ces images ont donné lieu à de nombreux commentaires hasardeux, certains laissant entendre que la situation était irréversible. Si ces images sont bien authentiques, cette  modification de la couleur de leur peau n'est que temporaire.

Yi Fan, un cardiologue, et Hu Weifeng, un urologue, ont été contaminés par le coronavirus Covid-19 le 18 janvier. Ils ont connu tous deux de sérieuses complications : tombés dans le coma, ils ont été placés en réanimation. Ils ont finalement guéri. 

Le 18 avril, Beijing TV,  une télévision locale chinoise a diffusé un reportage (entre la 9e et la 14e minute dans la vidéo ci-dessous) montrant ces médecins bien vivants...mais avec une peau nettement plus foncée qu'avant la maladie.



Des photos ont ensuite circulé sur Weibo,  l'équivalent de Twitter en Chine, avec des commentaires comme "ces deux-là ne sont surement pas africains".

Puis, elles ont circulé dans des groupes Whatsapp, des chaines Telegram, sur Facebook et Twitter. Certains médias ont aussi suggéré que ça serait là une nouvelle conséquence du coronavirus. 

Certains médias n'ont pas jugé utile de préciser que ce phnéomène n'était pas durable. C'est le cas par exemple du tabloid anglais Daily Mail. Ou de ce média irnanien.


Or, nous avons retrouvé une vidéo du docteur Yi, prise deux jours après la diffusion des photos dans le reportage. On remarque que sa peau a retrouvé sa couleur d'origine.

Capture d'écran du reportage montrant le docteur Yi, le 20 avril, en voie de retrouver sa couleur de peua naturelle.
 
Qu'est-ce qui peut expliquer ce phénomène ?

Les équipes médicales chinoises qui ont traité ces deux hommes expliquent que la variation de la couleur de peau a été provoquée par un dysfonctionnement du foie. Contactée, le docteur An Chuc, médecin légiste experte auprès de la Cour d'appel de Paris, explique que ce dysfonctionnement peut être une conséquence du Covid-19 :
 
La coloration cutanée observée sur ces images est tout à fait compatible avec un dysfonctionnement du foie. En réalité, la peau n'est pas noire, mais de coloration jaune plus ou moins foncé. C'est ce que l’on nomme un ictère, cela touche également les conjonctives [quand le blanc de l’œil devient jaunâtre, NDLR]. Cette coloration est due à une augmentation dans le sang d’une substance secrétée par le foie, la bilirubine. Le dysfonctionnement du foie peut être d’origine virale et dans ce cas, cela pourrait donc être dû au Covid-19. On retrouve ce genre de dysfonctionnement dans des hépatites virales, mais également en cas de toxicité médicamenteuse. Concernant les cas de Covid, je n'ai ceci dit pas constaté ce phénomène, ni mes collègues.


Selon des médias chinois, le dysfonctionnement du foie peut être lié aux médicaments qu'ont pris ces deux médecins, ou à une hausse temporaire du niveau de fer dans le sang provoquée par le Covid-19.

Article écrit par Ershad Alijani (@ErshadAlijani)
Article écrit en collaboration avec
Alijani Ershad

Alijani Ershad , Journaliste