Depuis le début de la pandémie de coronavirus Covid-19, des vidéos montrant des recettes de grand-mère à base d’ail, de gingembre ou de citron contre le coronavirus font florès sur les réseaux sociaux en Afrique. Mais selon une infectiologue, de telles recettes sont inefficaces contre le coronavirus et peuvent même être dangereuses. Décryptages de trois d’entre elles dans cet article.

Dans ces vidéos, qui ont beaucoup circulé sur les réseaux en Afrique francophone, des personnes incitent les populations à l’automédication en leur suggérant différentes recettes dont les principes actifs ou les propriétés pourraient venir à bout du Covid-19. Des internautes ont remonté quelques-unes à la rédaction des Observateurs de France 24. Nous avons montré les plus virales à Khadidiatou Bâ Fall interniste infectiologue et ancienne cheffe de service de pathologies infectieuses à l’Hôpital principal de Dakar au Sénégal.

Voici ses réponses en vidéos, et la retranscription ci-dessous :



Ail, gingembre et citron efficaces contre le coronavirus ?

Dans cette vidéo qui a beaucoup circulé sur WhatsApp au Cameroun, en Côte d’Ivoire et dans d’autres pays, une personne dont on ignore les compétences médicales présente sa recette contre le coronavirus et montre comment il faut le préparer. On peut l’entendre dire en français : “pour soigner le coronavirus, il faut avoir le gingembre, l’ail et le citron.”


La personne suggère ensuite d’écraser ces différents ingrédients puis de mettre le mélange obtenu dans de l’eau bouillie à 100 degrés. Une fois refroidie, cette soupe tamisée permettrait de guérir du coronavirus. Vraiment ?

Nous avons posé la question à la professeure Khadidiatou Bâ Fall qui explique :
 
Cette mixture apportera certainement beaucoup de bienfaits au corps humain. Elle contient beaucoup de vitamines. Notamment les vitamines C, B1, B2, B9, D et E. On peut aussi y trouver des oligo-éléments et des antioxydants comme le zinc, le magnésium ou le calcium. La tisane va bien hydrater le rein. Beaucoup d’études effectuées sur ces nutriments ont confirmé leurs bienfaits sur le corps humain et certains sur le renforcement de l’immunité. Par-contre il n'y a aucune indication qu'ils peuvent guérir le Covid-19.

A l’étape actuelle de la prise en charge thérapeutique, il y a encore beaucoup d’inconnues dans cette nouvelle infection. Mais heureusement il y a une intense activité de recherche scientifique qui évolue sur beaucoup de traitements. Certains pourraient éventuellement être efficaces contre le virus. C’est le cas du protocole chloroquine-azythromicine de l’IHU de Marseille. Et il y a des études en cours sur la plasmathérapie qui consiste à récupérer le plasma d’un patient guéri qui est très riche en anticorps pour les dispenser à des patients malades.”

Des inhalations contre le Covid-19 ?

Plusieurs publications montrant des personnes faire des séances d’inhalation pour lutter contre le coronavirus ont aussi essaimé la toile. Publié le 1er avril par un internaute, une vidéo accompagnée de la légende “traitement coronavirus façon grand-mère” montrant une personne en sueur après l’inhalation des vapeurs d’une solution chaude, a été partagée plus de 700 fois.


Dans une autre vidéo, envoyée à notre rédaction, l’artiste camerounais Longuè Longuè inhale les vapeurs d’une sorte de tisane préparée dans une marmite avec des feuilles. On peut aussi l’entendre dire : “On combat le corona”.



Contacté, l’artiste dément avoir donné une recette pour lutter contre le coronavirus : “j’ai senti un palu et c’est ma tante qui m’a envoyé ces feuilles pour me soigner. Je n’ai pas contracté le coronavirus. C’est vrai que j’ai dit “on combat le coronavirus” dans la vidéo, mais aujourd’hui, on ne dit pas un mot sans parler de corona.”

Khadidiatou Bâ Fall, elle, met en garde contre cette pratique pour combattre le Covid-19, disant que la technique pourrait même contribuer à la propagation du virus :
 
Le coronavirus est une infection à porte d’entrée aérienne. C’est un virus qui endommage les poumons, qui détermine une pneumonie très grave. Tout ce qui peut aggraver l’état respiratoire du patient est à éviter. Ces aérosols peuvent aggraver la toux, les éternuements et continuer à disséminer la maladie.


Coronavirus, synonyme de grippe ?

Dans la vidéo ci-dessous qui a beaucoup circulé dans des groupes Whatsapp au Bénin ou en Côte d’Ivoire, un guérisseur béninois présente le coronavirus comme une simple grippe. Il affirme que sa recette à base de gingembre, de citron, d’orange ou de miel aurait permis de soigner des cas de coronavirus.


Cette vidéo a particulièrement attiré l’attention de la spécialiste des maladies infectieuses :
 
“Même s’ils ont une similitude, le Covid-19 est différent de la grippe. Il a une durée d’incubation plus longue et dure plus longtemps, presque vingt jours dans l’organisme. Le patient est donc plus contagieux. Sa mortalité est plus importante. Elle est de 3 à 4% alors que celle de la grippe est de 0,1%.”


Et elle a un message pour les guérisseurs :
 
“Nous savons vu qu’il y a eu beaucoup de décès de tradithérapeutes avec la fièvre hémorragique Ebola. Ils sont aussi très exposés au Covid-19. Pour cela nous leur recommandons de prendre des précautions et de référer précocement les cas suspects. Il y a tout un protocole de prise en charge individuelle du patient qui doit se faire nécessairement par des structures de santé”.


Article écrit par Hermann Boko