INTOX

Non, le FBI n'a pas saisi des masques de protection dans un "temple juif" de New York

Cette saisie de matériels médicaux a bien eu lieu, pas dans une synagogue, mais auprès d'un New-yorkais, qui les revendait au prix fort. Capture d'écran Facebook.
Cette saisie de matériels médicaux a bien eu lieu, pas dans une synagogue, mais auprès d'un New-yorkais, qui les revendait au prix fort. Capture d'écran Facebook.

Publicité

Des publications sur Facebook début avril affirment que le FBI aurait saisi un important stock de masques de protection dans un "temple juif" ou une "synagogue" à New York, dans le cadre de la lutte contre l'épidémie de coronavirus Covid-19. Il n'en est rien : si des équipements de protection médicaux ont bien été saisis dans cette ville le 30 mars, ils étaient détenus par un particulier qui les revendait au prix fort.

Deux de ces publications récoltent plusieurs milliers de vues, 38 000 pour l'un d'elles, sur la page Facebook "Canal France Algérie Officiel". Elles génèrent en commentaires, notamment, un certain nombre de réactions antisémites.

Or, une simple recherche sur internet avec les mots clés "FBI masks New York" permet de trouver plusieurs articles de médias américains et canadiens qui relatent les faits exacts.

Le 30 mars, des agents du FBI ont arrêté Baruch Feldheim, un homme accusé de revendre du matériel médical au prix fort sur internet. La perquisition a en effet permis au FBI de mettre la main sur des centaines de milliers de masques N95, de masques chirurgicaux, de gants, de l’équipement de stérilisation et des appareils de désinfection, comme le relate le quotidien québécois La Presse.

Un médecin qui a voulu se fournir auprès de Baruch Feldheim s'est vu proposer des équipements de ce type pour des prix jusqu'à 700% plus élevés que les prix du marché. Il a raconté avoir eu rendez-vous dans un garage automobile qui contenait selon lui de quoi fournir tout un hôpital.

Il s'agit donc bien des stocks accumulés par un homme qui tentait de profiter de l'épidémie de Covid-19 pour se faire de l'argent qui ont été saisis, et absolument pas ceux d'une synagogue. Le Département de la Santé et des Services sociaux des États-Unis a indiqué qu'il achèterait au prix régulier l’équipement saisi et que celui-ci serait distribué aux hôpitaux de la région de New York.

Les Etats-Unis sont désormais le pays le plus touché par le coronavirus Covid-19 , avec près de 350 000 cas. Le 7 avril, le pays déplorait 12 722 morts. L’État de New York est le principal foyer de l’épidémie, avec plus de 5550 morts et 140 000 cas, dont plus de la moitié dans la seule ville de New York.