INTOX

Coronavirus : mécontents, des Italiens remplacent le drapeau de l'UE par celui de la Chine ? Pas si vite...

Capture d'écran d'une publication massivement partagée sur Twitter.
Capture d'écran d'une publication massivement partagée sur Twitter.

Publicité

Sur les réseaux sociaux, une photo montrant un homme accrocher un drapeau de la Chine à un poteau et, à ses pieds, le drapeau de l'Union européenne, est venue alimenter une rumeur : les Italiens remplaceraient un peu partout le drapeau européen par le drapeau chinois en signe de mécontentement dans le cadre de l'épidémie de Covid-19. Mais, attention, si la photo est vraie, elle ne montre pas une action anti-européenne...

En légende de cette photo, associée à une autre montrant le drapeau chinois hissé aux côtés du drapeau italien, on pouvait lire:  "des gens retirent le drapeau de l’Union européenne et certains officiels l’on brûlé avant de le remplacer par le drapeau rouge de la République Populaire de Chine […] les Italiens, toutes tendances politiques et idéologiques confondues, refusent absolument tout lien avec l’Union européenne et sont prêts à prendre les armes pour s’en libérer "sur le site Strategika 51 (archive). L'intox a été reprise sur Twitter,  Facebook (ci-dessous), sur les sites Wikistrike (archive), Alterinfo (archive) ou encore Oceanguinee.com (archive).

Les deux photos ci-dessous ont été largement diffusées sur Facebook, comme ici dans un groupe de Gilets jaunes. 

Or, si les deux photos ont bien été prises en Italie récemment, elles ne montrent pas un changement de drapeau motivé par des opinions politiques anti-UE.

Nous avons expliqué pourquoi sur notre compteTwitter Info ou Intox :