Une citation prêtée à Marine Le Pen circule depuis la semaine dernière sur  Facebook et Twitter. La dirigeante française d'extrême-droite aurait ainsi récemment déclaré "qu'aucun dirigeant africain ne sera accepté dans les hôpitaux français", au motif qu'ils ont eu "60 années derrière eux pour disposer d'hôpitaux dignes". Or cette citation n'a jamais été prononcée par Marine Le Pen : elle est inventée par un internaute, que nous avons retrouvé.

La citation a été relayée par différents comptes Facebook. L'une des publications affiche 11 000 partages.


Quelques sites ont aussi repris la citation, comme celui-ci, qui cite The Telegraph comme source. Or on ne trouve aucune trace de cette citation en regardant sur le site du quotidien britannique. Contacté, la rédaction de ce média nous a confirmé n'avoir aucune trace d'une telle citation.

Contacté, le Rassemblement national a aussi démenti, estimant qu'il s'agissait "d'une fake news".

En utilisant le site whopostedwhat, on peut parvenir à remonter au compte qui a posté cette rumeur en premier. 

Nous l'avons contacté, et il a reconnu avoir inventé la citation. Il s'agissait pour lui d'une "inspiration personnelle" car il dit "en vouloir aux dirigeants africains qui ne pensent qu'au pouvoir et oublient leur peuple".



Cet exemple est typique d'une intox "bouche-à-oreille" dont la source initiale est une blague, mais qui se retrouve copiée et prise comme une vraie citation.

Il était peu probable que Marine Le Pen ait prononcé une telle phrase, étant donné les liens étroits entre sa famille et certains dirigeants africains. Dans son programme à l'élection présidentielle de 2017, Marien Le Pen proposait "un nouveau partenariat" entre l'Europe et l'Afrique, afin que les deux continents vivent "leurs identités propres dans la paix, la sincérité et la prospérité".